Sainte-Alliance

Infos
La Sainte-Alliance est formée le 26 septembre 1815 par quatre monarchies européennes victorieuses de la France révolutionnaire, afin de maintenir la paix dans un premier temps, puis de se protéger mutuellement d'éventuelles révolutions. Élargie à cinq membres avec l'admission de la France en 1818, elle fut dissoute de facto en 1825 à la mort du tsar Alexandre I.
Sainte-Alliance

La Sainte-Alliance est formée le 26 septembre 1815 par quatre monarchies européennes victorieuses de la France révolutionnaire, afin de maintenir la paix dans un premier temps, puis de se protéger mutuellement d'éventuelles révolutions. Élargie à cinq membres avec l'admission de la France en 1818, elle fut dissoute de facto en 1825 à la mort du tsar Alexandre I.

Origine

Après les longues guerres napoléoniennes, les monarchies européennes victorieuses aspirent à la paix et à la stabilité de leurs trônes. Le congrès de Vienne ayant redessiné la carte de l'Europe, le tsar Alexandre I — mis en garde par l'expérience des Cent-Jours — propose la formation d'une alliance pour le maintien de la stabilité.

La Sainte-Alliance

Conclue à Vienne le 26 septembre 1815 par les royautés victorieuses de Napoléon (Russie, Autriche, Prusse, Royaume-Uni (libérale, elle quittera rapidement l'alliance)), puis rejointe par la France de Louis XVIII (1818), la Sainte-Alliance unit — théoriquement — ces pays dans le cadre d'une union chrétienne pacifique. Mais sous l'impulsion de Metternich (congrès de Troppau en 1820, congrès de Laybach en 1821) et de son affirmation d'un « droit d'intervention si la situation intérieure d'un État menace la paix de ses voisins », elle devient une alliance contre-révolutionnaire, réprimant les insurrections et les aspirations nationales contraires au maintien de l'ordre de Vienne (expédition d'Espagne (1823), Italie, Pologne etc.). La France doit donc faire ses preuves pour retrouver son rang au sein des puissances européennes, c'est-à-dire témoigner de sa rupture définitive avec son passé de révolutionnaire. Louis XVIII incarne cette rupture, conciliant la restauration d'une Cour à l'ancienne et la mise en place d'une constitution, la Charte. À la suite de la mort du tsar Alexandre I, il n'y a plus réellement de Sainte-Alliance, mais les expéditions de maintien de l'ordre continuent à l'initiative de telle ou telle grande monarchie.

Différents congrès de la Sainte-Alliance

- Congrès de Vienne (1815), Europe redessinée selon l'« ordre de Vienne », création de la Sainte-Alliance
- Traité de Paris (1814-1815), défaite francaise
- Congrès d'Aix-la-Chapelle (1818), admission de la France à l'Alliance, et fin de son occupation (Alexandre I).
- Conférence de Carlsbad (1819)
- Congrès de Troppau (1820), affirmation du droit d'intervention (Metternich)
- Congrès de Laybach (1821), réaffirmation du droit d'intervention et intervention dans le royaume des Deux-Siciles.
- Congrès de Magalas (1822), donne pour mission à la France d’intervenir en Espagne. Autres congrès y succédant :
- Congrès de Londres (1830)

Voir aussi

- Congrès de Vienne
- Politique extérieure française de 1814 à 1914 Catégorie:Alliance militaire Catégorie:Histoire de l'Europe Catégorie:Histoire diplomatique de la France Catégorie:Histoire du Royaume-Uni Catégorie:Histoire de l'Autriche Catégorie:Histoire de Russie Catégorie:Prusse Catégorie:XIXe siècle de:Heilige Allianz en:Holy Alliance eo:Sankta Alianco es:Santa Alianza fi:Pyhä Allianssi he:הברית הקדושה hu:Szent Szövetség it:Santa Alleanza ja:神聖同盟 ko:신성 동맹 lt:Šventoji sąjunga nl:Pentarchie pl:Święte Przymierze pt:Santa Aliança ro:Sfânta Alianţă ru:Священный союз sl:Sveta aliansa zh:神圣同盟
Sujets connexes
Alexandre Ier de Russie   Autriche   Cent-Jours   Charte de 1814   Conférence de Troppau   Congrès d'Aix-la-Chapelle (1818)   Congrès de Laybach   Congrès de Vienne   Contre-révolution   Expédition d'Espagne (1823)   France   Guerres napoléoniennes   Insurrection   Klemens Wenzel von Metternich   Louis XVIII de France   Monarchie   Napoléon Ier   Ordre de Vienne   Politique extérieure française de 1814 à 1914   Prusse   Royaume-Uni   Royaume des Deux-Siciles   Russie   Traité de Paris (1814)   Vienne (Autriche)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^