Partition de musique

Infos
Ludwig van Beethoven Symphonie no 9, d minor, op. 125 - Partition autographe, 4 mouvementbatterie Une partition est la transcription sur le papier des caractéristiques du son musical — hauteurs, durées, dynamique, etc. —, et de leurs combinaisons, appelées à former l'ossature de l'œuvre musicale dans son déroulement temporel, à la fois diachronique et synchronique — termes empruntés à la linguistique de Ferdinand de Saussure. Le plan diach
Partition de musique

Ludwig van Beethoven Symphonie no 9, d minor, op. 125 - Partition autographe, 4 mouvementbatterie Une partition est la transcription sur le papier des caractéristiques du son musical — hauteurs, durées, dynamique, etc. —, et de leurs combinaisons, appelées à former l'ossature de l'œuvre musicale dans son déroulement temporel, à la fois diachronique et synchronique — termes empruntés à la linguistique de Ferdinand de Saussure. Le plan diachronique représente la succession des instants, la mélodie, le plan synchronique la simultanéité, c'est-à-dire l'harmonie. Cet écrit utilise certains signes — notes, silences, nuances, etc. — destinés à planifier le geste musical qui permettera à l'interprète de réaliser l'œuvre conçue par le compositeur. Le concept de musique écrite s'oppose donc à celui de musique improvisée et à celui de musique de tradition orale.
- La musique classique est à peu près la seule dont la réalisation musicale s'appuie, presque essentiellement, sur la lecture des partitions. C'est au Moyen Âge que la musique occidentale écrite s'est détachée de la musique traditionnelle, avec le chant grégorien, qui commença par utiliser les neumes pour représenter des hauteurs et des durées relatives. :Bien que les spécimens les plus anciens de neumes latins remontent au et au , les premiers indices qui peuvent servir à les expliquer sont vagues et se trouvent chez Aurélien de Réomé, chez Odon de Cluny, chez Hucbald — et .
- Au cours des siècles, l'usage de ce système de transcription musicale s'est amélioré et complexifié, jusqu'à influer sur l'évolution de la musique elle-même : à partir de la Renaissance, le compositeur est amené à n'inventer que des musiques « susceptibles d'être notées », ceci, au moyen du système associé, à savoir, le solfège.
- Une partition peut être écrite pour une seule partie ou davantage. Chaque partie, vocale ou instrumentale, peut selon le cas, être exécutée par un soliste ou bien un groupe d'interprètes. Dans la musique d'ensemble, la partition des divers instruments — ou groupes d'instruments — ne contient généralement que la partie que chaque groupe doit exécuter. La partition complète, appelée conducteur, est habituellement réservée au seul chef d'orchestre.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Batterie (musique)   Chant grégorien   Chef d'orchestre   Compositeur   Conducteur (musique)   Contrepoint rigoureux   Disposition des notes sur la portée   Ferdinand de Saussure   Harmonie   Improvisation musicale   International Music Score Library Project   Interprète (musique)   Linguistique   Moyen Âge   Musique classique   Musique instrumentale   Musique occidentale   Musique traditionnelle   Musique vocale   Mélodie (succession de hauteurs)   Neume   Notation musicale   Notation musicale en chiffres arabes   Note de musique   Nuance (solfège)   Odon de Cluny   Orchestre   Papier musique   Partie (musique)   Projet Mutopia   Renaissance (période historique)   Silence (musique)   Solfège   Soliste   Son (physique)   Tablature  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^