Top 50

Infos
Le Top 50 est un hit-parade, le seul classement officiel des ventes réelles de singles en France. Son élaboration a été confiée aux instituts de sondages Nielsen et Ipsos de sa création le 4 novembre 1984 au 3 septembre 1993. Depuis cette date, c'est IFOP / Tite Live pour le SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique) qui établit ce classement. Véritable institution, sa notoriété est due à l'émission de télé qu'en fit Canal+ de 1984 à 1993. C'est Philipp
Top 50

Le Top 50 est un hit-parade, le seul classement officiel des ventes réelles de singles en France. Son élaboration a été confiée aux instituts de sondages Nielsen et Ipsos de sa création le 4 novembre 1984 au 3 septembre 1993. Depuis cette date, c'est IFOP / Tite Live pour le SNEP (Syndicat national de l'édition phonographique) qui établit ce classement. Véritable institution, sa notoriété est due à l'émission de télé qu'en fit Canal+ de 1984 à 1993. C'est Philippe Gildas, alors directeur d'Europe 1, qui prend l'initiative du classement, avec l'aide de Pierre Lescure, directeur général de Canal+, et d'Etienne Mougeotte, patron de la rédaction de Télé 7 jours. Le Top 50, actuellement diffusé à la télévision sur MCM, a connu différentes époques, à la télé, en radio, en presse et sur internet.

À la télévision

Antenne 2 (1984-1985)

- Présentation : Groucho et Chico
- Générique : Body rock de Maria Vidal

Canal+ (4 novembre 1984 - 31 août 1991)

- Présentation : Marc Toesca
- Générique : Dream de P.Lion (qui fait la renommée de l'émission) L'émission bat alors des records d'audience auprès des adolescents qui peuvent ainsi découvrir les clips des 45 tours les plus vendus. Les artistes classés viennent souvent sur le plateau choisir leurs clips préférés. Chaque nouveau Top 50 est révélé le samedi à 19h30. Marc Toesca décline aussi ce classement en semaine du lundi au vendredi. Le classement est aussi diffusé en radio sur Europe 1. À la fin de l'émission, le "Top must", un récapitulatif du classement, rappelle les plus fortes progressions, les plus gros "gadins', les entrées. Chaque semaine les "p'tits clous" suivent le Top 50 pour tout savoir sur les disques qu'ils achètent. "P'tits clous" car Marc Toesca recevait du courrier adressé à Marteau Esca ! Face au succès, le magazine Top 50 est créé en mars 1986 avant de disparaître en avril 1990. Après Télé 7 jours, ce magazine est le 2 titre en presse à diffuser le classement. Parallèlement au classement des 45 tours, un Top 20, classement mensuel des ventes de 33 tours et cassettes est créé en janvier 1985. Ce classement devient bimensuel en mars 1987 sous le nom de Top 30 avant de devenir le Top albums de 50 places en mai 1989, qui deviendra hebdomadaire le 22 mai 1992. Marc Toesca est épaulé par quelques chroniqueurs qui le remplacent pendant ses congés :
- Yves Bigot (jusqu'en 1988) ;
- Alain Gardinier et sa rubrique Top around the world (de 1988 à 1991) ;
- Corinne Lelouche et sa rubrique mode Kelou kelou en 1988 et 1989 ;
- Cécile Teysseyre et sa chronique sur les potins Allô Cécile de 1989 à 1991.
- Valérie Payet la dernière semaine de juillet 1990 Enfin, tous les soirs, il y a un jeu, le "Coca Cola Top ||Quizz". Au bout de sept ans aux commmandes du classement, Marc Toesca décide de quitter le navire fin juin 1991. Il présente alors sa dernière émission depuis Los Angeles aux côtés de Randy Newman.

Canal+ (2 septembre 1991 - 3 septembre 1993)

- Présentation : Yvan Le Bolloc'h et Bruno Solo
- Générique Top 50: Dream (P.Lion)
- Générique Top Albums: composition originale de Phil Marboeuf L'accent est mis le Top Albums en semaine, le Top 50 étant uniquement diffusé le samedi. Les deux animateurs mèlent l'humour à l'actualité musicale. Chaque lundi un invité issu d'un autre milieu que celui de la musique vient donner son avis sur les derniers albums entrés au Top, ils choisissent aussi 3 clips parmi le Top Albums. Les autres soirs de la semaine, Yvan Le Bolloch s'entretient avec un artiste sur le canapé orange du studio et il leur offre un cadeau à la fin de l'interview. Le mardi, Bruno descend dans la rue et demande aux passant leur opinion sur un thème musical, c'est la rubrique "Caméra urbaine" Le mercredi, c'est le reportage de Bruno. Le jeudi, toutes les informations musicales sont compilées dans les "nouvelles news". Le vendredi, l'émission commence dès 18h30 (contre 18h50 du lundi au jeudi). Un vendredi sur 2, c'est la révélation du Top Albums. A partir du vendredi 22 mai 1992, le Top Albums devient hebdomadaire. Et enfin le samedi, dès 19h30, Yvan Le Bolloc'h dévoile le classement du Top 50. Bruno Solo se retrouve dans l'ascenseur du studio, il co anime l'émission en faisant des sketches et invente des personnages, dont celui de Bruno 2000, animateur dans les centres commerciaux. Il est parfois épaulé par Gus qui officie maintenant dans l'émission "Groland". Le "Coca Cola Top Quizz", devenu le "jeu Coca Cola" disparaît le mardi 25 mars 1992. Cécile Teysseyre présente l'émission pendant les étés 1991, 1992 et 1993, elle remplace aussi nos 2 compères du 27 janvier au 3 février 1992. Sa connaissance des classements redonne de la crédibilité musicale à l'émission dans l'esprit de la période "Toesca". Myriam Lafare présente l'émission du 6 au 13 février 1993. Jugeant que Top n°1, filiale d'Europe 1 station productrice de l'émission télé, n'investit pas assez dans la mise en place d'un système électronique, le SNEP prend en décembre 1992, dans le plus grand secret, la décision de monter son propre Top ! Fragilisé par la chute des ventes de singles, touchée par la baisse de l'émission de Canal plus, il rend l'âme le vendredi 3 septembre 1993. C'est Cécile Teysseyre qui présente la dernière émission et révèle le 148ème et dernier Top Albums sur la chaine cryptée. Clin d'oeil à l'histoire: Marc Toesca vient dire au revoir aux "p'tits clous" lors de cette ultime émission. Le Top 50 est ensuite remplacé par une autre émission présentée à nouveau par Yvan Le Bolloc'h et Bruno Solo : Le plein de super. Mais le succès n'est pas au rendez-vous et l'émission rend l'âme en juin 1994.

France 2 (26 mai - 2 décembre 1995)

- Présentation : Sam Z (Samuel Sniber)
- Générique : composition originale de Philippe Chany Les classements des Top 50 et Top Albums sont maintenant élaborés par IFOP/TITE LIVE pour le SNEP, le syndicat national de l'émission phonographique, et non plus par Nielsen et Ipsos. C'est Sam Z, alors animateur sur NRJ qui présente les classements. L'émission est diffusée d'abord le vendredi après le journal de minuit, puis le samedi à partir du 16 septembre. Le classement, qui ne dure qu'une demi-heure, donne uniquement les progressions, les entrées et le Top 5. Seuls trois clips sont proposés en intégralité : la meilleure progression, la meilleure entrée, et le numéro un. France 2 prolonge la nuit avec différentes émissions musicales présentées par Frédéric Ferrer et Alexandra Bronkaers: Mixmonde, Musimix, Multimix. le samedi vers midi, ils animent Mixage. Toutes ces émissions sont produites par Jacques Clément pour Top n°1, la filiale télé d'Europe 1. C'est la même équipe qui produisait l'émission sur canal plus il y a encore 2 ans.

TF6 (22 décembre 2000 - 28 juin 2002)

- Présentation : Cathy Jacob
- Générique : Happy children (1remix) de P.Lion C'est dans le numéro 148 du journal professionel "Musique Info hebdo" que l'on apprend que la future chaine TF6 va relancer le Top 50, soient 5 ans après l'arrêt de sa diffusion sur France 2. Cathy Jacob, ex acolyte de Charly et Lulu sur M6, est choisie pour présenter l'émission. Elle présente le classement dans un décor virtuel metallisé, inspiré du matériel Hi-Fi. Un bras de juke box amène les pochettes de disques et la chanson de P.Lion "Happy children" a été remixé pour assurer le générique de l'émission. Dommage que le choix du générique ne se soit pas porter sur le titre "Dream" de P.Lion, qui était l'ancien généique de l'émission époque canal plus. Parallèlement aux 50 meilleures ventes de singles, Cathy Jacob dévoile les 5 premiers du Top Albums. L'émission est produite par TF6 et Studio 1, entreprise appartenant à Lagardère, qui détient toujours avec le SNEP, les droits et la marque "Top 50". Le classement est révélé le vendredi à 19h et rediffusé le samedi vers midi. En janvier 2001, le Top Albums devient un Top 150, et le Top Compilations comporte désormais 40 positions. Dès juillet 2002, le classement des albums est restreint aux albums nouveautés et dont le prix n'est pas déclassé. Un classement mid-price de 40 places voit le jour, regroupant les albums à petits prix et ceux ayant plus de deux ans.

MCM (depuis septembre 2002)

Septembre 2002 - juin 2004

- Présentation : Ness
- Générique : Happy children (2remix) de P. Lion Parallèlement au Top 50, Ness dévoile le classement des ventes d'albums sur France 2 dans l'adaptation française du Top of the Pops anglais. Pas de tops présentés pendant les mois d'été !

Septembre 2004 - juin 2005

- Présentation : Sabine Graissaguel
- Générique : Happy children (3 remix) de P. Lion

Depuis septembre 2005

- Présentation : Olia et Adrien
- Générique : Happy children (remix de FAT)

À la radio

-

Dans la presse

Télé 7 jours publie le classement des sa création le 4 novembre 1984 jusqu'à sa disparition des antennes de Canal +, d'Europe 1 et Europe 2 en septembre 1993. Le magazine Top 50 est créé le 11 mars 1986. On peut alors suivre chaque semaine la carrière d'un artiste du Top 50 qui est en couverture. Marc Toesca signe l'édito du magazine de son célèbre slogan "salut les p'tits clous". Les potins des invités de Canal + sont retranscrits dans le magazine. Les artistes sont interviewés par téléphone, c'est la rubrique "Allô...", une personnalité commente le classement de la semaine passée, on demande l'avis d'un artiste sur l'air du temps dans la rubrique "Top là !". On retrouve aussi un double poster aggraphé au milieu du magazine, endroit ou l'on peut bien sûr découvrir le Top de la semaine. Le magazine s'intéresse aussi aux hits parades européens, anglais et américains. Son prix est de 5 francs et restera inchangé jusqu'au numéro 183 (2 septembre 1989), où il passera à 6 francs. On découvre une nouvelle formule qui révolutionne les "p'tits clous" le 3 mars 1990 (N° 209). La maquette est plus classieuse et est confiée à Fabrice Guéneau. C'est Jean-Luc Delarue qui devient directeur de la rédaction. Hélas, cette excellente formule ne connaitra que sept numéros. Le magazine disparait après 215 numéros, le dernier étant publié le 14 avril 1990. Marc Toesca ne fera aucune allusion à la disparition du magazine sur l'antenne de Canal +. Dès la semaine suivante, OK magazine publiera le classement et jusqu'en 1991. En 1992, on peut retrouver le classement du Top Albums dans les colonnes de L'Express puis dans Le Journal du Dimanche à partir du 25 décembre 1992 et ce jusqu'à son abandon par Canal + en septembre 1993. À partir de septembre 1993, ce n'est plus Nielsen et Ipsos qui élaborent le classement. C'est l'institut Ifop Tite Live pour le SNEP, le GIEEPA et l'UFPI. Ombre au tableau : ce classement ne bénéficie d'aucune médiatisation télé, radio ou presse grand public. Seule la presse spécialisée publie les classements. Créé en 1992, le magazine Platine publie les classements des Top Albums et Top 50 à partir de janvier 1995. Elia Habib réalisera des "chartroscopies", sortes de commentaires des classements de 2004 à 2006. Enfin le magazine professionnel Musique Info hebdo publie bien entendu tous les classements de ventes de disques depuis sa création à l'automne 1997.

Sur Internet

Pendant longtemps sur Internet, seuls les sites de l'IFOP et du SNEP communiquaient des classements, respectivement ceux à partir de 1997 et ceux à partir de 2000. Toutefois, les tops antérieurs ne sont pas mis en ligne. Les site de Charts in France et de MCM publient pour leur part les classements actuels. Jusqu'en 2006, à cause de droits de copyright, les classements antérieurs ne pouvaient pas être présents sur ce média. ==
Sujets connexes
Adrien   Bruno Solo   Canal+   Cassette audio   Clip   Europe 1   Europe 2   France   France 2   Groland   Hit-parade   Institut français d'opinion publique   Internet   Ipsos (institut de sondages)   Janvier   Jean-Luc Delarue   Juillet   Juin   L'Express   Los Angeles   MCM (chaîne musicale)   Marc Toesca   Mars (mois)   Ness   Philippe Chany   Philippe Gildas   Pierre Lescure   Randy Newman   SNEP   Sabine Graissaguel   Septembre   Septembre 1993   Single (musique)   Syndicat national de l'édition phonographique   TF6   Top of the Pops   Valérie Payet   Yvan Le Bolloc'h   Yves Bigot  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^