Balthus

Infos
Balthasar Klossowski de Rola (29 février 1908 – 18 février 2001), dit Balthus est un peintre figuratif. Il est le frère de l'écrivain Pierre Klossowski.
Balthus

Balthasar Klossowski de Rola (29 février 1908 – 18 février 2001), dit Balthus est un peintre figuratif. Il est le frère de l'écrivain Pierre Klossowski.

Biographie (en développement)

« La meilleure façon de commencer est de dire, Balthus est un peintre dont on ne sait rien. Et maintenant, regardons les peintures. » Telle fut la réponse laconique que le peintre adressa à la Tate Gallery, qui, organisant une exposition de ses œuvres, souhaitait également agrémenter le catalogue de quelques éléments biographiques. Le « Roi des chats », titre d’un de ses autoportraits, a en effet toujours souhaité s’entourer d’une aura de mystère, ce qui a sans aucun doute contribué à occulter sa personnalité et son œuvre aux yeux du grand public. Rare et discret, il le fut dès sa naissance, un 29 février 1908 à Paris ; un anniversaire qui fait aussi partie de la « légende Balthus » et que son « grand ami » Rilke ne manquait jamais de souhaiter d’une lettre. D'ascendance polonaise par son père, et russe par sa mère (mais tous deux ressortissants prussiens), il partagea sa vie entre la France, la Suisse, l’Allemagne, l’Italie puis de nouveau la Suisse. (voir biographie détaillée). Se créant un personnage de dandy et d’aristocrate « féodal », ainsi qu’il se décrivait, il appartenait à la plus haute noblesse slave et européenne. Autodidacte, il reçut le soutien de son père, Erich Klossowski, historien de l’art, peintre et décorateur de théâtre, de sa mère Baladine Klossowska, qui était alors l’égérie du poète Rilke, ainsi que des amis de la famille, comme Bonnard, Derain ou Maurice Denis. Sur leurs conseils, il copie des œuvres du Louvre puis part en 1926 étudier les fresques du Cycle de la légende de la Sainte Croix de Piero della Francesca à Arrezo, ainsi que celles de Masaccio à Florence. Sa première exposition personnelle à Paris choque les visiteurs: Lui qui n'avait jamais suivi de cours de Beaux-Arts

Œuvre

Balthus est resté célèbre pour ses tableaux de jeunes filles souvent peintes dans des poses ambiguës, jouant sur l'idée de l'innocence perdue à l'adolescence.
-La Leçon de guitare (1934) est sans doute son œuvre la plus célèbre qui provoqua d'intenses controverses par son exposition d'une scène sexuellement explicite. :« Je vois les adolescentes comme un symbole. Je ne pourrai jamais peindre une femme. La beauté de l’adolescente est plus intéressante. L’adolescente incarne l’avenir, l’être avant qu’il ne se transforme en beauté parfaite. Une femme a déjà trouvé sa place dans le monde, une adolescente, non. Le corps d’une femme est déjà complet. Le mystère a disparu.»
-La rue (1933)
-La Toilette de Cathy (1933)
-Alice dans le miroir (1933)
-La Caserne (1933)
-Le roi des chats (1935)

Autour du peintre

-Est resté directeur de l'Académie de France à Rome, de 1961 à 1977.
-A été Président des Amis de Courbet de 1992 à 1998.
- L'auteure chinoise Shan Sa a écrit son premier roman, Porte de la paix céleste, alors qu'elle faisait office de secrétaire du peintre, chez lui en Suisse.

Autour de l'œuvre

-Anecdote cinématographique. Dans le film de François Truffaut Domicile conjugal (1970) (scène reprise in extenso dans L'Amour en fuite (1979)), les deux personnages principaux, Antoine Doinel (interprété par Jean-Pierre Léaud) et sa femme Christine (Claude Jade), se sont quelque peu disputés et vivent séparément. À un moment donné, Christine décroche du mur un petit dessin d'environ 25 x 25 cm et le tend à son mari qui est venu voir leur enfant Alphonse :Christine : – Tiens, prends le petit Balthus.Antoine : – Ah, le petit Balthus, je te l'ai offert, il est à toi, garde-le.Ce dessin présente au premier plan un personnage sombre (de dos ?), dans une allée avec des arbres sur la gauche. Il ne ressemble à rien que Balthus aurait dessiné et n'est pas illustré dans le catalogue raisonné (cf. Bibliographie), mais les recherches continuent pour l'identifier. Extrait du film avec cette scène : Claude Jade donne le Balthus à Jean-Pierre Léaud
-Le documentaire, Balthus de l'autre côté du miroir de Damian Pettigrew (72'/ PLANETE, CNC, PROCIREP/ 1996), dévoile les us et coutumes de Balthus chez lui et au travail dans son atelier aidé par sa femme, Setsuko, en partie en Suisse dans leur chalet de Rossinière. Les entretiens sont passionnants surtout avec l’artiste et son fils Stanislas Klossowski de Rola, le critique Jean Clair et le peintre François Rouan. Tourné en Super 16 pendant quatre saisons en Suisse, en Italie, en France et en Angleterre par le cinéaste de Fellini, je suis un grand menteur (2002). Grand Premier Prix de l'UNESCO. Prix de la Meilleure Image FIFART Lausanne. Sélection officielle du 8e Festival international VUE SUR LES DOCS Marseille.

Bibliographie

-Balthus, catalogue de l'exposition du Centre Georges Pompidou, Paris, 1983 ; commissaires : Dominique Bozo et Gérard Régnier, avec une préface de D. Bozo, et des textes d'Antonin Artaud, Pierre Jean Jouve, Jean Starobinski, René Char, Paul Éluard, Albert Camus, Pierre Klossowski, Yves Bonnefoy, Jean Cassou, Gaëtan Picon, Jean Clair, Federico Fellini
-Balthus, catalogue de l'exposition au Musée des Beaux-Arts de Lausanne du 29 mai au 29 août 1993, sous la direction de Jörg Zutter, éditions Skira, Genève, 1993.
-Balthus, catalogue de l'exposition au Palazzo Grassi à Venise du 9 septembre 2001 au 6 janvier 2002 (dates non mentionnées dans le catalogue), sous la direction de Jean Clair, éditions Flammarion, Paris, 2001, 496 pages.
-Jean Clair et Virginie Monnier, Balthus, Catalogue raisonné de l'œuvre complet, Gallimard, Paris, 1999.
-Raphaël Aubert, Le Paradoxe Balthus, La Différence, Paris, 2
- Nicholas Fox Weber, Balthus, une biographie, éditions Fayard, 2003, 785 pages avec de très belles illustrations en couleurs. ==
Sujets connexes
Académie de France à Rome   Adolescence   Albert Camus   Antonin Artaud   Bonnard   Claude Jade   Domicile conjugal   Federico Fellini   Fellini, je suis un grand menteur   Florence   François Rouan   François Truffaut   Gustave Courbet   Innocence (caractère)   Jean-Pierre Léaud   Jean Cassou   Jean Clair   Jean Starobinski   L'Amour en fuite   La Rue 1933   Lausanne   Masaccio   Maurice Denis   Paul Éluard   Pierre Jean Jouve   Pierre Klossowski   Raphaël Aubert   René Char   Rossinière   Shan Sa   Tate Gallery   Venise   Yves Bonnefoy  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^