Douchanbé

Infos
la gare Douchanbé (Душанбе ; دوشنبه‎) est la capitale du Tadjikistan, un État d'Asie centrale. 600 000 habitants. Sous le régime soviétique, la ville portait le nom de Stalinabad (de 1929 à 1961). Son nom vient du mot persan signifiant « lundi » (du « deux » + shamba ou shanbe « jour », lit. « jour deux ») et fait référence au fait qu'il y ait lieu un marché populaire le lundi. Douchanbé est situ
Douchanbé

la gare Douchanbé (Душанбе ; دوشنبه‎) est la capitale du Tadjikistan, un État d'Asie centrale. 600 000 habitants. Sous le régime soviétique, la ville portait le nom de Stalinabad (de 1929 à 1961). Son nom vient du mot persan signifiant « lundi » (du « deux » + shamba ou shanbe « jour », lit. « jour deux ») et fait référence au fait qu'il y ait lieu un marché populaire le lundi. Douchanbé est située à 38°33' Nord et 68°48' Est.

Histoire

Des restes archéologiques datant du ont été découvert sur place. En 1920 le dernier Emir de Boukhara s'est réfugié brièvement à Douchanbé après avoir été renversé lors de la Révolution russe. Il se réfugia en Afghanistan après que l'Armée rouge eut conquis cette place l'année suivante. La ville fut brièvement capturée par Ismail Enver et ses combattants en 1922 et servit d'état-major à Ibrahim Bek, un chef tadjik qui combattait les Bolcheviks. Avec la victoire de l'Armée rouge et l'avènement du chemin de fer en 1929, la ville devint la capitale de la République socialiste soviétique Tadjik. En hommage à Joseph Staline, elle fut appelée Stalinabad, jusqu'en 1961. Les soviétiques transformèrent l'endroit en centre de production pour le coton et l'aluminium, et y déplacèrent des centaines de milliers de personnes venant de toute l'Union soviétique. Douchanbé était une paisible et relativement prospère cité sous le règne soviétique, siège d'une université et de l'Académie des Sciences Tadjik. De violentes manifestations eurent lieu en 1990, après les plans de relocalisation de dizaine de milliers de réfugiés arméniens, exacerbant un fort sentiment de nationalisme. La ville fut fortement touchée par la guerre civile au Tadjikistan (1992-1997) qui toucha la nation peut de temps après l'indépendance.

À voir

- La mosquée Haji Yakoub
- Le musée ethnographique

Voir aussi

===
Sujets connexes
Afghanistan   Aluminium   Armée rouge   Asie centrale   Boukhara   Coton   Ismail Enver   Joseph Staline   Révolution russe   Tadjik   Tadjikistan   Union des républiques socialistes soviétiques  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^