Gravelines

Infos
Gravelines (Grevelingen en néerlandais) est une commune française, située dans le département du Nord et la région administrative Nord-Pas-de-Calais. Ses habitants sont appelés les Gravelinois(es).
Gravelines

Gravelines (Grevelingen en néerlandais) est une commune française, située dans le département du Nord et la région administrative Nord-Pas-de-Calais. Ses habitants sont appelés les Gravelinois(es).

Situation

Commune dans l'arrondissement de Dunkerque Gravelines jouit d’une position stratégique au cœur de la Flandre maritime en bordure de la mer du Nord aux bouches de l' Aa. Avec cinq capitales à moins de 350 km.

Communications

Le tunnel sous la Manche, le TGV et l’Eurostar, les liaisons autoroutières A16, A25.

Administration

Le beffroi de Gravelines L'hôtel de ville de Gravelines La Commune de Gravelines, est constituée de quatre lieux:
- Gravelines centre : c'est le centre ville ceint par les fortifications
- Les Huttes : c'est l'ancien petit village de pêcheurs, il existait déjà sous l'Ancien Régime. Il se situe à 1 km du centre ville sur la route de Dunkerque.
- Petit-Fort-Philippe : petit hameau qui s'est developpé au bord du canal, au cours du XIXe siècle. Il se situe à 1 km du centre ville au bord de la mer. C'est aujourd'hui la station balnéaire de Gravelines.
- Pont de Pierre : c'est un quartier résidentiel neuf à 1, 5 km du centre ville, parsemé de fermes autrefois

Démographie

Histoire de la ville

Prospérité et misère au Moyen-âge

La ville de Gravelines fut fondée au siècle par Thierry d'Alsace et son fils Philippe comte de Flandre, qui y firent construire un port et une maison forte dont ils firent leur résidence. Grâce au commerce qu'y entretiennent les marchands de Saint Omer, Gravelines connaît alors une croissance qui en fait l'un des ports les plus importants de la côte, bien loin devant Dunkerque. Malheureusement l'ensablement de l'estuaire de l'Aa mit fin à cette période florissante et dès le XIIIe siècle, les bateaux de commerce fuient son port devenu inutilisable. La ville sombre alors dans la misère. Plusieurs tentatives sont réalisées pour créer un canal qui relierait la ville à la mer, mais le commerce ne reprit jamais du fait de la franchise de Dunkerque. En outre, la ville de Gravelines a une très mauvaise réputation du fait de son mauvais air rendu humide par les marais des alentours.

Une place militaire stratégique

La défaite de l'Invincible Armada au large de Gravelines Située à une place stratégique entre la Flandre, la France et l'Angleterre, Gravelines est une ville frontière. Surnommée la porte des Flandres, Gravelines est une clé pour entrer en Flandres. L'enjeu stratégique de cette place amène ses occupants à y faire bâtir des remparts (les français à la fin du XIVe siècle, l'empereur Charles Quint au XVIe siècle). A cause de son emplacement géographique, Gravelines connut le passage d'armées ennemies :
- mai 1213 : Philippe Auguste roi de France, a choisi le site de Gravelines pour embarquer l'immense armée avec laquelle il souhaite envahir l'Angleterre. Durant un mois, le roi y attend le comte de Flandre mais le 22 mai, le prélat du pape vient lui annoncer qu'Innocent III a condamné l'invasion de l'Angleterre. Le débarquement est annulé.
- 1383 (24 avril-17 septembre) : Henry Spencer, évêque de Norwich entreprend une expédition anglaise en Flandre qui commence et se termine à Gravelines liberée par l'intervention du roi de France Charles VI.
- 1558 (1 juillet-13 juillet) : Suite à la prise de Calais par le duc de Guise, une expédition française placée sous les ordres du maréchal de Thermes franchit l'Aa à Gravelines mais sans parvenir à s'emparer de la ville. Plusoeurs batailles se déroulèrent à Gravelines :
- la bataille du 13 juillet 1558, où les Flamands et les Espagnols vainquirent les Français,
- la bataille navale du 29 juillet 1588, où la flotte anglaise coula l'Invincible Armada,
- La ville est assiégée le 28 juillet 1644

Gravelines, ville française

Pays-Bas Tour à tour, bourguignonne, espagnole, voire anglaise, Gravelines est une ville flamande qui n'a jamais cessé d'être placée sous domination étrangère. Dans le cadre de la Guerre de Trente Ans, elle est prise une première fois par les Français, commandés par Gaston d'Orléans en 1644. Elle est reprise par les Espagnols en 1652. En 1654, l'explosion de la poudrière détruit les trois quarts des maisons de la ville. En 1658, les Français la reprennent, avec parmi les ingénieurs le jeune Vauban, p 166. Gravelines devient officiellement française par le traité des Pyrénées en 1659. Du fait d'une importante émigration en provenance de l'Artois, Gravelines s'est très tôt habitué à la langue française, (au picard plus exactement), tandis qu'à quelques kilomètres de là, à Bourbourg, on parlait encore flamand en 1800. Au XIXe siècle, Gravelines voit ses hameaux extra-muros se développer à cause de la pêche à Islande. L'un d'entre eux réussit même à obtenir son indépendance. Il s'agit de Grand-Fort-Philippe qui se transforme en commune indépendante en 1884. Aujourd'hui, Gravelines n'est plus la ville miséreuse qu'elle fut durant toute son histoire. L'installation de la plus grande centrale nucléaire d'Europe sur son territoire a complètement métamorphosé sa physionomie.

Patrimoine

Un corps de garde
- L'enceinte fortifiée : conçue sous Charles Quint et les rois d'Espagne, qui la dotèrent de bastions d'angle couverts par un système de demi-lunes, de fossés en eau profonde et de contregarde. Elle fut légèrement remaniée par Vauban à la fin du XVIIe siècle.
- Le château : appellé aujourd'hui l'arsenal, il date du et a été restaurée par Vauban après l'explosion de la poudrière en 1654.
- L'église Saint Willibrord dont le clocher et la flèche furent détruits par un ouragan sous le Premier Empire. Edifiée en 1598, l'église Saint-Willibrord est de type hallekerque. Seule la façade est d'origine, avec un remarquable portail Renaissance. A l'intérieur, dans la chapelle du bas-côté droit, on trouvera un retable datant du début . Des lambris, un buffet d'orgues orné d'instruments de musique entrelacées et une belle chaire de bois sculpté du constituent un ensemble de belle qualité.
- La Citerne militaire : construite entre 1724 et 1725.
- La Caserne Varennes : édifiée en 1737, pouvait alors accueillir près de 600 soldats.
- Les Corps de garde.
- Le plan relief : milieu du .
- La Caserne Uxelles : édifiée sous la Révolution et l'Empire
- La porte de Dunkerque, dite porte aux boules, construit au .
- L'hôtel de ville, construit en style classique sous la Restauration.
- Le beffroi, construit en 1827, a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 2005. Il fait partie du groupe des Beffrois de Belgique et de France.
- Le moulin Lebriez.
- Le phare, construit au .

Personnalités liées à la commune

-Jean-Baptiste Rivière, premier maire de Gravelines, député du Nord sous le Directoire.
-Jacques Aupick, général français
-Albert Denvers, maire de Gravelines
-André Louis Gody (né en 1828), qui servit de modèle au zouave du pont de l'Alma

Économie

- La centrale nucléaire de Gravelines est la seconde centrale la plus productive d’Europe, avec 35 TWh produits par an, après la Centrale nucléaire de Zaporijjia (Ukraine) qui produit 37 à 38 TWh/an et la plus puissante ex-aequo avec celle-ci (6 réacteur de 910MW toute les 2).
- Aluminium Dunkerque appartenant au groupe Alcan.
- Aquanord : ferme aquacole, leader français de la production de bars et de dorades. Au total, ce sont plus de 300 entreprises qui sont implantées sur la commune de Gravelines.

Culture

Le canal de Gravelines, vu de la flaque des espagnols par Georges Seurat, 1890.
- Musée du dessin et de l'estampe originale
- L'arsenal
- Monuments militaires
- La médiathèque
- La scène Vauban
- Le musée
- L'école de musique

Sports

- BCM
- Sportica : complexe sportif

Jumelages

Voir aussi

- Communes du Nord ===
Sujets connexes
Aa (fleuve)   Albert Denvers   Alcan   Ancien Régime   Angleterre   Arrondissement de Dunkerque   Arsenal   Autoroute française A16   Autoroute française A25   Bataille de Gravelines (1558)   Bataille de Gravelines (1588)   Beffroi   Beffrois de Belgique et de France   Bourbourg   Calais   Canal (voie navigable)   Canton de Gravelines   Centrale nucléaire de Gravelines   Centrale nucléaire de Zaporijjia   Charles Quint   Charles VI de France   Commune française   Communes du Nord   Comté de Flandre   Directoire   Dunkerque   Département français   Estampe   Eurostar   Flandre française   François de Guise   Gaston d'Orléans   Gentilé   Grand-Fort-Philippe   Guerre de Trente Ans   Hôtel de ville   Innocent III   Invincible Armada   Islande   Jacques Aupick   Liste des comtes de Flandre   Liste du patrimoine mondial   Maison forte   Mer   Mer du Nord   Moulin   Nord-Pas-de-Calais   Nord (département)   Norwich   Néerlandais   Pays-Bas bourguignons   Pays-Bas espagnols   Philippe II de France   Philippe d'Alsace   Picard   Pont de l'Alma   Premier Empire   Pêche (halieutique)   Restauration française   Région française   Révolution française   Saint-Omer (Pas-de-Calais)   Sébastien Le Prestre de Vauban   TGV   Thierry d'Alsace   Traité des Pyrénées   Tunnel sous la Manche   Ukraine   XIIIe siècle   XIXe siècle   XVIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^