Théâtre d'Épidaure

Infos
Le théâtre d'Épidaure est un théâtre antique d'Argolide, édifié au pour accueillir les Asclépéia, concours en l'honneur du dieu médecin Asclépios. Il est le modèle de nombreux théâtres grecs.
Théâtre d'Épidaure

Le théâtre d'Épidaure est un théâtre antique d'Argolide, édifié au pour accueillir les Asclépéia, concours en l'honneur du dieu médecin Asclépios. Il est le modèle de nombreux théâtres grecs.

Historique

Dès le début du , une fête panhellénique avait lieu tous les quatre ans à Épidaure, au sanctuaire d'Asclépios, les Asclépéia, qui combinait épreuves gymniques et musicales. Le théâtre est conçu par l'architecte Polyclète le Jeune qui le place à 500 mètres au sud-est du sanctuaire d'Asclépios, sur un site qui permet d'adosser le koilon (ensemble des gradins) à flanc de colline. Les travaux débutent vers 330 av. J.-C. Le théâtre et le sanctuaire sont pillés en 267 ap. J.-C. par les Hérules, puis en 395 par les Goths d’Alaric I. Cependant, les dégâts restent limités. De tous les théâtres antiques, le théâtre d'Épidaure est le mieux conservé — il a donc été peu restauré. C’est à la pinède qui l’avait recouvert que ce théâtre doit de ne pas avoir été détruit. Jusqu’au début du , le théâtre est pourtant réputé disparu. Puis un voyageur anglais, W. Gell, relève le plan des ruines. C'est sur ce lieu mythique que l’indépendance de la Grèce a été proclamée en 1822. Commencée en 1881, la mise en valeur du site a été effectuée par les archéologues grecs avec le concours de l'École française d'Athènes.

Description

Détail des gradins du théâtre d'Épidaure L'édifice peut contenir 6200 personnes puis, après la construction d’un remblai et de gradins supplémentaires, 14 000 spectateurs. Il se compose d'une orchestra (la scène) circulaire en terre battue de presque 10 mètres de diamètre, entourée par des gradins en fer à cheval, divisés en deux niveaux par un couloir, le diazoma. Le niveau inférieur compte 32 rangées de gradins, divisées en 12 kerkidès par 11 escaliers. Le niveau supérieur compte 20 gradins et 22 kerkidès. Les gradins existent encore en grande partie. Enfin, le bâtiment de scène est en pierre et doté d'un étage, avec deux sorties latérales pourvues de portes. L'acoustique du théâtre d’Epidaure est exceptionnelle, elle permet aux derniers spectateurs en haut des gradins d’entendre distinctement des acteurs parlant à voix basse. Des représentations y ont encore lieu aujourd'hui. L'édifice est devenu le symbole du théâtre grec antique. Devenu le symbole du théâtre grec antique, il devint aussi le lieu de rassemblement juif dans les années 1960. À l'heure actuelle, on y joue encore des tragédies d'Eschyle et de Sophocle.

Voir aussi

- Épidaure

Bibliographie


- Armin von Gerkan et Wolfgang Müller-Wiener, Das Theater von Epidauros, éd. W. Kohlhammer, Stuttgart, 1961 ;
- ;
- M. Sève, « Les concours d'Épidaure », Revue des études grecques, 106 (1993), p. 303–328. Catégorie:Architecture de la Grèce antique Catégorie:Théâtre de la Grèce antique en:Epidaurus
-The_Theater es:Teatro de Epidauro nl:Theater van Epidaurus
Sujets connexes
Acoustique   Alaric Ier   Argolide   Armin von Gerkan   Asclépios   Eschyle   Goths   Grèce antique   Hérules   Pinède   Polyclète le Jeune   Scène   Sophocle   Théâtre   Théâtre grec antique  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^