Sclérodermie

Infos
La sclérodermie est une maladie qui, dans sa forme localisée, provoque des anomalies de la peau. Sous forme généralisée (systémique), elle attaque de nombreux organes et notamment le cœur (coronaropathie) et le rein (néphropathie vasculaire). Non contagieuse, cette maladie auto immune peut être contractée à tout âge. La Sclérodermie atteint 3 femmes pour 1 homme et se déclare habituellement entre 30 et 50 ans. Elle est généralement précédée de troubles conjo
Sclérodermie

La sclérodermie est une maladie qui, dans sa forme localisée, provoque des anomalies de la peau. Sous forme généralisée (systémique), elle attaque de nombreux organes et notamment le cœur (coronaropathie) et le rein (néphropathie vasculaire). Non contagieuse, cette maladie auto immune peut être contractée à tout âge. La Sclérodermie atteint 3 femmes pour 1 homme et se déclare habituellement entre 30 et 50 ans. Elle est généralement précédée de troubles conjonctifs bénins. Difficile à diagnostiquer, elle peut mettre plusieurs années à se déclarer. La forme systémique met en jeu le pronostic vital, car aucun traitement efficace n'existe actuellement. Les signes cliniques évocateurs sont les symptômes évoquant un syndrome de CREST à savoir Calcinose sous-cutanée, phénomène de Raynaud (changement de coloration des doigts en contact avec le froid), troubles de la motilité oesophagienne avec dysphagie, Sclérodactylie et Télangiectasies. La biologie retrouve habituellement des anticorps anti-nucléaires et, de façon plus spécifique mais moins fréquente, des anticorps anti-Scl70. Il convient de rechercher dans les formes atypiques ou rapidement progressives une néoplasie sous-jacente.

Traitement

Les traitements qui ont été proposés sont les corticoïdes, les immunosuppresseurs (Cyclophosphamide : ENDOXAN ou Azathioprine : IMUREL) et le traitement d'une éventuelle néoplasie sous-jacente. Actuellement, les prostaglandines (iloprost : ILOMEDINE) sont proposés pour leur effets vasodilatateur qui permet parfois une amélioration significative. Les corticoïdes et les anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) agissent sur la composante douloureuse surtout articulaire ; les topiques cutanés sont proposés pour soulager et tonifier la peau. ==
Sujets connexes
Anti-inflammatoire non stéroïdien   Maladie   Peau   Syndrome de CREST  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^