Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye

Infos
Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye, né le 6 juin 1697 à Auxerre et mort 1781 à Paris, est un historien et philologue français. D’une santé délicate, La Curne de Sainte-Palaye ne commença ses études classiques qu’à l’âge de quinze ans, mais il se livra avec tant d’ardeur et de succès aux recherches érudites, que, dès 1724, il était reçu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres à vingt-sept ans et entreprit l'étude des chroniqueurs
Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye

Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye, né le 6 juin 1697 à Auxerre et mort 1781 à Paris, est un historien et philologue français. D’une santé délicate, La Curne de Sainte-Palaye ne commença ses études classiques qu’à l’âge de quinze ans, mais il se livra avec tant d’ardeur et de succès aux recherches érudites, que, dès 1724, il était reçu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres à vingt-sept ans et entreprit l'étude des chroniqueurs du Moyen Âge qui le conduisit à rechercher l'origine de la chevalerie. À part une année passée auprès du roi Stanislas, comme chargé de la correspondance de la cour de France avec ce prince, il s’occupa presque exclusivement, jusqu’au delà de sa quatre-vingtième année, de l’étude et du dépouillement des manuscrits relatifs à l’histoire de la langue et des institutions françaises. Il recueillit dans les divers dépôts littéraires de France ainsi que d’Italie, plus de notices de manuscrits et des copies des documents les plus précieux. Ses publications, qui ne donnent pas la mesure d’un tel travail, comprennent : Lettre à M. de Bachaumont sur le bon goût dans les arts et dans les lettres (1751), in-12 ; une édition d’un fabliau, les Amours du bon vieux temps, Aucassin et Nicolette (Vaucluse , 1756, in-12), et surtout son recueil de Mémoires sur l’ancienne chevalerie, considérée comme un établissement politique et militaire. Il faut y joindre la série d’excellents et précieux Mémoires, insérés dans le recueil de l’Académie des inscriptions (t. , , , , , , , ). La Curne de Sainte-Palaye a en outre laissé une centaine de volumes in-folio de manuscrits, que se partagent la Bibliothèque nationale et celle de l'Arsenal, contenant les matériaux d’un Glossaire français, dont il publia lui-même le Projet (1756, in-4°) et dont il confia l’exécution à Georges-Jean Mouchet : de cet important ouvrage, rédigé en dix ou douze volumes in-folio, il ne fut imprimé de son vivant qu’une partie du tome I. L’impression en fut reprise au siècle suivante (Paris, 1875). La Curne de Sainte-Palaye fut élu membre de l'Académie française en 1758.

Œuvres

Lettre à M. de Bachaumont sur le bon goût dans les arts et dans les lettres (1751), in-12
- Mémoires sur l'ancienne chevalerie considérée comme un établissement politique et militaire . 1753.
-
Dictionnaire historique de l'ancien langage français

Source

- Gustave Vapereau,
Dictionnaire universel des littératures
, Paris, Hachette, 1876, p. 1809

Lien externe

- Catégorie:Chevalerie Catégorie:Membre de l'Académie française Catégorie:Académie des inscriptions et belles-lettres Catégorie:Historien français Catégorie:Philologue Catégorie:Naissance en 1697 Catégorie:Décès en 1781 en:Jean-Baptiste de La Curne de Sainte-Palaye
Sujets connexes
Académie des inscriptions et belles-lettres   Académie française   Auxerre   Bibliothèque de l'Arsenal   Bibliothèque nationale de France   Chasse   Chevalerie   Chronique médiévale   Fabliau   France   Gustave Vapereau   Historien   Louis de Boissy   Moyen Âge   Paris   Stanislas Leszczyński   Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort   Troyes  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^