Décalade

Infos
Descente en falaise. La décalade consiste à descendre des parois verticales telles que des édifices, ponts, falaises, murs d’écoles, arénas et salles de spectacles, en effectuant une descente face contre terre à la mission impossible.
Décalade

Descente en falaise. La décalade consiste à descendre des parois verticales telles que des édifices, ponts, falaises, murs d’écoles, arénas et salles de spectacles, en effectuant une descente face contre terre à la mission impossible.

Définition

La pratique de ce sport consiste à descendre des parois verticales telles que des édifices, ponts, falaises, murs d’écoles, arénas et salles de spectacles, en effectuant une descente face contre terre à la mission impossible. L'activité demande peu d'effort outre le fait de prendre le contrôle sur soi en réalisant une descente contrôlée. Le décaladeur est assisté par un entraineur niveau 4, qui l’accompagne dès son départ, en plus de 2 techniciens de niveau 2 et 3 à la SÉCURITÉ au bas de la descente. Avec la corde en main pour le freinage de secours, ces techniciens préviennent également les déséquilibres et fournissent l’appui lors des atterrissages. Lors de la descente, le décaladeur est toujours en tension, donc toujours en sécurité et sous contrôle. Il n’y a donc pas de relâchement dans la corde, aucune secousse ni de rebondissement. Le décaladeur peut donc profiter de la sensation qui s’empare de lui en toute sécurité. En fait la décalade demeure beaucoup plus extrême mentalement que physiquement. Pratiquement n’importe qui peut en faire. Pas besoin d’être un athlète, d’être fort ou rapide, il suffit de garder le contrôle sur soi-même, faire confiance à l’équipe, au matériel et surtout à soi-même. Pour sauter en parachute ou en bungy, il suffit d’une fraction de seconde de relâchement. Ensuite, on n’a plus beaucoup de contrôle sur le reste de la chute. Quelque part, c’est plus facile. Le décaladeur, lui, conserve toujours l’option de poursuivre ou d’arrêter sa chute. Et c’est précisément là où ça devient intéressant. Lors des initiations d’un groupe, les instructeurs divisent toujours les gens en 3 groupes : les très craintifs, les peu craintifs et ceux qui croient n’avoir peur de rien. Les résultats sont souvent surprenants : « C’est fascinant de constater que la plupart des gens qui se croyaient très braves découvrent leurs limites rapidement alors que les plus peureux progressent rapidement. Après une seule séance, la perception des individus à l’intérieur d’un groupe change souvent énormément. » Du coup, certaines écoles se sont intéressées à cette activité dans un cadre scolaire (Polyvalente Marie-Rivier, Collège St-Bernard). Les intervenants scolaires se sont vite aperçus que ce qui était perçu au départ comme une simple activité ludique engendrait des résultats drôlement intéressants. Les têtes fortes du groupe retrouvaient un peu d’humilité et les plus effacés prenaient confiance en eux. Les professeurs ont observé des changements positifs dans l’attitude de certains élèves et même dans leurs résultats scolaires. Plusieurs disent qu’ils connaissent davantage leurs éléves en 3 heures dans une activité de décalade qu’en 3 mois dans leurs activités réguliéres et pendant ce même temps, les élèves font davantage connaissance. Dans le cas du mountain-cross, il s’agit de parcours variés où l’on peut courir, grimper, décalader, etc… dans un environnement naturel. On peut également utiliser le terme « Urban Cross » pour les parcours urbains.

Historique de la décalade

La décalade est un dérivé du rappel australien et du rappel militaire. Cette activité a été raffinée dans sa technique par notre entraîneur en chef M. Pierre-Anthony Corey, un ancien militaire qui initie des aventuriers d’un peu partout au Canada depuis 1987. M. Luc Maillette, président de l’association, est à la barre du développement de la discipline depuis plus de 7 ans et confirme : « D’après nos recherches, il y a bien quelques petits groupes isolés qui essaient différents trucs pour provoquer des poussées d’adrénaline mais, en tant qu’organisation, je crois pouvoir affirmer que nous sommes les seuls en Amérique du Nord et sûrement les plus structurés sur la planète à pratiquer cette activité, sous cette forme. »

La Décalade, une discipline à part entière avec ses règlements et protocoles

L’association est née afin de permettre de pratiquer la descente verticale contrôlée avec des normes de sécurité, et est contre toute pratique de cette activité sans une formation reconnue par l’association ACDMC. Les membres s’engagent à respecter la pratique de ce sport selon leurs compétences et grades de certification. Si un membre va à l’encontre de cette règle, il risque l’exclusion de l’association.

La sécurité : rigueur et attention de tous les instants

À première vue, la décalade semble pourtant être une activité à risque. En réalité, les accidents graves y sont rarissimes. Les responsables pratiquent et enseignent une méthode de triple vérification du matériel. De plus, il y a toujours un technicien en sécurité au bas de la falaise qui, corde en main, assure un freinage rapide en cas d’urgence. Au début, les décaladeurs s’équipaient de protèges coudes et de genouillères afin d’essayer des acrobaties, mais au bout d’un moment, il était clair que les pires chutes équivalaient à peu près à tomber de son sofa. « Même en voulant chuter librement, la corde garde toujours une légère tension et c’est précisément cette tension constante qui évite les coups et rebondissements, rien avoir avec les rebondissements du BUNGEE ». Nous mettons tout en œuvre pour éviter les accidents. Nous opérons avec nos triples mesures de sécurité et nos triples vérifications visuelles sur chaque attachement. Nous prenons énormément de précautions afin de ne rien endommager (vitres, bâtiment, etc.) Notre équipe d'entraineurs expérimentés permet de pratiquer ce sport en toute sécurité grâce à nos mesures de sécurité rigoureusement mises en place dans le but de prévenir toute éventualité. Nos équipements de sécurité sont homologués et nous utilisons des équipements de protection qui sont obligatoires pour nos participants. Tous nos entraineurs ont acquis une solide expérience en descente verticale (Décalade et Mountain-Cross). Le nouveau membre de l’Association s’engage à respecter et à promouvoir le code de sécurité établi et les règlements de l’Association Canadienne de Décalade et de Mountain-Cross. Le nouveau membre s’engage également à remettre les lieux et les installations utilisés dans leur état d’origine, et s’engage à conserver ces lieux propres. Les membres assument toutes les responsabilités quant aux risques et dangers pouvant découler de la pratique de ce sport parascolaire.

Les Niveaux de Formation : Certification de compétence

Niveau 1 - Initiation

Le décaladeur réussi avec succès le contrôle de ses descentes.

Niveau 2 - Maîtrise en décalade

Descentes verticales contrôlées en 3 options :
-Contrôle de descentes variées, prises de contrôle de soi, savoir se situer dans l'espace et savoir effectuer 5 différentes figures : 360 degrés, "Up & go", une figure au choix , un passage de coin ainsi qu'un atterrissage debout.
-Maitrise descendeurs Mountains-Cross et Urban-Cross Exécuter différentes manœuvres de descentes sur des parois à obstacles avec paliers multiples.
-Techniques de SÉCURITÉ incluant connaissance et contrôle des équipements ainsi que les consignes d'usage de Sécurité et méthodes de triples vérifications d'usage et vérification du matériel. Connaitre la vérification des attachements avec triple vérifications; premièrement par un entraineurs de niveau 4 qui effectue les attachements qui sont vérifiés par un assistant- entraineur de niveau 3 complété ( ou un entraineur de niveau 4 ) et une troisième vérification par un par un technicien à la sécurité de niveau 2 option 3 complété.( ou par un niveau 3 ou 4 ) Donne le droit d'attacher les harnais et de participer à la vérification en triple.

Niveau 3 - Apprentissage des approches en tant que assistant-coach et supervision des consignes de SÉCURITÉ

Collabore étroitement avec le coach de niveau 4. Techniques de SÉCURITÉ avec corde en main et maitrise du freinage en tant que garde à la SÉCURITÉ avec corde en main au bas de la descente pour pouvoir offrir un freinage rapide d'urgence ou tout simplement rétablir l'équilibre du décaladeur en action. Donne le droit de participer aux triples vérifications ainsi que d'assister des niveau 2 en étant supervisé par un instructeur niveau 4 .

Niveau 4 - Apprentissage du coaching et de l'approche SÉCURITÉ MASTER

Savoir faire appliquer les consignes et avoir la responsabilités des attachements et des vérifications d'usage. Donne la possibilité de faire de l'introduction à la descentes verticales contrôlées sur tous les terrains et de former et de Coacher des équipes de MountainCross.

Voir aussi

- Descente en rappel

Liens

-
- Catégorie:Sport de pleine nature
-
Sujets connexes
Descente en rappel   Rappel  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^