Guillaume III de Forcalquier

Infos
Guillaume IIILes interrogations se posent à propos de sa numérotation, qui n'est pas contemporaine, mais attribués par les historiens quelques siècles plus tard. Il est classiquement numéroté Guillaume III, mais sur des critères qui restent inconnus. C'est le premier Guillaume à ne plus être comte de Provence et seulement comte de Forcalquier. Si l'on prend en compte les Guillaumes qui furent comte de Provence, il serait Guillaume VI. S
Guillaume III de Forcalquier

Guillaume IIILes interrogations se posent à propos de sa numérotation, qui n'est pas contemporaine, mais attribués par les historiens quelques siècles plus tard. Il est classiquement numéroté Guillaume III, mais sur des critères qui restent inconnus. C'est le premier Guillaume à ne plus être comte de Provence et seulement comte de Forcalquier. Si l'on prend en compte les Guillaumes qui furent comte de Provence, il serait Guillaume VI. Si l'on ne prend que les Guillaume de sa lignée il serait Guillaume IV. d'Urgel, mort à Avignon en 1129, fut '''comte de Forcalquier en 1129. Il était fils d'Armengol IV, comte d'Urgel, et d'Adélaïde, comtesse de Forcalquier. le comté de Forcalquier, entre comté et marquisat de Provence

Biographie

Son père mourut le 28 mars 1092, son demi-frère Armengol V devint comte d'Urgel et sa mère se retira en Provence en l'emmenant et en s'installant à Forcalquier qu'elle possédait en propre. Elle possédait alors le comté de Provence en indivision avec ses cousin Bertrand I de Provence et Bertrand II de Provence. Bertrand II, dernier représentant mâle de la maison de Provence, mourut en 1093, et vingt cinq ans plus tard, il y avait trois familles possédant en indivision la Provence, la maison de Toulouse (avec Alphonse Jourdain), celle de Barcelone (avec Raimond Bérenger III) et celle d'Urgel (avec Adélaïde et Guillaume). Les conflits d'intérêts entre les comtes de Toulouse et de Barcelone aboutirent en 1125 à un partage de la Provence entre Toulouse (qui eut le marquisat de Provence, au nord de la Durance) et Barcelone (qui eut le comté de Provence, au sud de la Durance), excluant la maison d'Urgel. Ces tensions reprirent rapidement dès 1131 avec un nouveau participant, la maison des Baux et furent les causes des guerres baussenques (1144-1162). Mais l'absence du comte de Toulouse sur ses terres provencales permit à Adélaïde de s'étendre dans les régions de Forcalquier et d'Avignon et de s'intituler comtesse de Forcalquier. Adélaïde mourut peu après, en 1129, et Guillaume la suivit de peu dans la tombe. Une vingtaine d'années après, un autre partage définira les limites entre le marquisat de Provence et le comté de Forcalquier. Il avait épouséprobablement dans les cinq dernières années de sa vie, les parents de Garsende s'étant mariés entre 1106 et 1110. L'alliance s'est peut être conclue en 1126, au lendemain du partage de 1125. Garsende, fille de Guigues III, comte d'AlbonLe comté d'Albon devint plus tard le Dauphiné. Il est certain que ce mariage l'aida à revendiquer une partie de la Provence pour former le comté de Forcalquier. De ce mariage naquirent :
- Guigues († 1149), comte de Forcalquier
- Bertrand Ier († 1149/51), comte de Forcalquier

Notes

Source

-
- Catégorie:Comte de Forcalquier Catégorie:Provence médiévale Catégorie:Personnalité provençale historique Catégorie:Décès en 1129
Sujets connexes
Adélaïde de Forcalquier   Alphonse Jourdain   Avignon   Barcelone   Bertrand II de Provence   Bertrand Ier de Forcalquier   Durance   Forcalquier   Guerres baussenques   Guigues III d'Albon   Guigues de Forcalquier   Liste des comtes de Forcalquier   Provence   Raimond-Bérenger III de Barcelone   Toulouse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^