Acheuléen

Infos
Biface en silex de Saint-Acheul, Somme. (hauteur : 20 cm) Le terme Acheuléen désigne à la fois une période du Paléolithique inférieur et l’industrie lithique caractéristique de cette période. L’Acheuléen doit son nom au site éponyme de Saint-Acheul, proche d’Amiens (France), où il a été décrit pour la première fois par G. de Mortillet en 1872. L’Acheuléen succède à l’Oldowayen en Afrique de l’Est à partir d’environ 1, 7 millions d’années avant
Acheuléen

Biface en silex de Saint-Acheul, Somme. (hauteur : 20 cm) Le terme Acheuléen désigne à la fois une période du Paléolithique inférieur et l’industrie lithique caractéristique de cette période. L’Acheuléen doit son nom au site éponyme de Saint-Acheul, proche d’Amiens (France), où il a été décrit pour la première fois par G. de Mortillet en 1872. L’Acheuléen succède à l’Oldowayen en Afrique de l’Est à partir d’environ 1, 7 millions d’années avant le présent, dans les sites d’Olduvai (Tanzanie) ou sur les rives du lac Turkana (Kenya). Il se répand ensuite dans tout le continent africain. Les sites de cette époque sont extrêmement nombreux mais on peut retenir les noms d’Olorgesailie, Kilombe, Isenya (Kenya), Melka Kunture, Gadeb (Éthiopie), La Kamoa (République démocratique du Congo), Tighennif, et Tabelbala-Tachenghit (Algérie). L’Acheuléen atteint ensuite le Proche-Orient, l’Asie et l’Europe. En Europe, l’Acheuléen succède au Chelléen (ou Abbevillien) et dure environ de 500 000 à 300 000 ans avant le présent. Les outils caractéristiques de l’Acheuléen sont les bifaces, les hachereaux et les bolas. Ils sont souvent associés à de petits outils retouchés sur éclats. Le type d’Hominidé ayant produit ces outils n’est pas connu avec certitude. Pour les phases anciennes en Afrique, il peut s’agir de Paranthropus robustus, d’Homo ergaster ou d’Homo erectus. Pour les phases récentes en Eurasie, il s’agit vraisemblablement d’Homo erectus. Dans certaines régions, l'Acheuléen comporte un stade final désigné sous le nom de Micoquien, dans d'autres le passage de l'Acheuléen au Paléolithique moyen est plus ou moins progressif : disparition des bifaces, généralisation du débitage Levallois, développement et standardisation de l'outillage sur éclat, etc. Les humains savent faire du feu depuis l'AcheuléenCette période est marquée par une découverte majeure, la domestication du feu : elle aussi est à mettre à l’actif d’Homo erectus et elle est attestée à partir d’environ 400 000 ans avant le présent, notamment dans les sites de Terra Amata, Menez-Dregan (France), Bilzingsleben (Allemagne) ou Vértesszőlős (Hongrie). ==
Sujets connexes
Algérie   Allemagne   Asie   Biface   Bolas (arme)   Chelléen   Europe   Feu   Gabriel de Mortillet   Gorges d'Olduvai   Hachereau   Hominidae   Homo erectus   Homo ergaster   Hongrie   Industrie lithique   Kenya   Lac Turkana   Menez-Dregan   Micoquien   Oldowayen   Paléolithique inférieur   Paléolithique moyen   Proche-Orient   République démocratique du Congo   Saint-Acheul   Tableau synoptique des principales cultures préhistoriques du Vieux Monde   Tanzanie   Terra Amata   Vértesszőlős  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^