Forces françaises libres

Infos
Drapeau des FFLLes forces armées ralliées à la France libre furent appelées Forces françaises libres (FFL).
Forces françaises libres

Drapeau des FFLLes forces armées ralliées à la France libre furent appelées Forces françaises libres (FFL).

Histoire

Leur emblème était la croix de Lorraine. On distingue à l'intérieur des FFL, les Forces aériennes françaises libres (FAFL) et les Forces navales françaises libres (FNFL), les Forces terrestres de la France Libre n'ayant pas d'autre appellation que FFL. L'insigne de ces forces terrestres est un glaive rouge entre deux ailes bleues et une couronne de lauriers avec en haut l'inscription France Libre. Même après guerre, le général de Gaulle portait toujours cet insigne quand il était en uniforme. L'un de leurs principaux succès militaires a été la bataille de Bir Hakeim, du 26 mai jusqu'au 11 juin 1942, en Libye, où la 1 Brigade française libre, sous le commandement du général Kœnig, stoppa durant 14 jours la ruée de l'Afrika Korps vers Suez, donnant ainsi le temps à la 8 armée britannique en déroute de se regrouper sur la ligne fortifiée d'El Alamein, et d'y stopper définitivement l'avance de Rommel vers le canal. Cette victoire a montré aux Alliés que l'armée française venait de renaître. En effet durant ces 14 jours, ce sont 3700 soldats qui vont résister aux 40 000 hommes de Rommel. Meme avec leurs chars, leurs avions et une supériorité numérique, ils ne réussirent pas à passer. Sur ces 3 700, il y eut 800 morts. Un combat moins connu est la guerre menée en Syrie et au Liban contre les forces de Vichy, en juin et juillet 1941. Ces forces étaient constituées de volontaires venant de tous horizons et refusant l'armistice signée par le gouvernement de Vichy. L'anecdote suivante, racontée par Pierre Clostermann (dans Une vie pas comme les autres, éd. Flammarion (2005)) donne une idée de l'état d'esprit de l'époque ; à un commandant qui reprochait à un camarade de Clostermann d'avoir des chaussettes jaunes et un pull jaune sous son uniforme, ledit camarade répondit : Mon Commandant, je suis un civil qui vient volontairement faire la guerre que les militaires ne veulent pas faire ! Les FFL ont cessé d'exister le 1943 à la suite de leur fusion avec l'Armée d'Afrique commandée par Henri Giraud.

Généraux des Forces Françaises Libres

- Philippe de Hauteclocque dit le général Leclerc, promu à titre posthume maréchal de France
- Edgard de Larminat
- Georges Catroux
- Paul Legentilhomme
- Marie Pierre Koenig, promu à titre posthume maréchal de France
- Raoul Magrin-Vernerey dit Ralph Monclar
- Diego Brosset
- Pierre Garbay
- Alfred Cazaud
- Philibert Collet
- Pierre Lelong
- Pierre Billotte
- Ernest Petit
- Joseph Magnan
- Pierre Marchand
- George Chadebec de la Lavalade
- Paul Beynet

Notes et références

Bibliographie

Le sable et la neige - Michel CHAUVET - Mémoires de vie 1996 ISBN : 2-84273-00 L'habit ne fait pas le moine - Ulysse Duquesne PD alias UL - 2007 ==
Sujets connexes
Alliés   Armistice   Bataille de Bir Hakeim   Campagne de Syrie (1941)   Canal de Suez   Croix de Lorraine   Diego Brosset   Edgard de Larminat   Forces aériennes françaises libres   Forces navales françaises libres   France libre   Georges Catroux   Glaive   Henri Giraud (général)   Laurier   Libye   Maréchal de France   Paul Legentilhomme   Philippe Leclerc de Hauteclocque   Pierre Billotte   Pierre Clostermann   Pierre Lelong   Pierre Marchand   Raoul Magrin-Vernerey   Régime de Vichy   Suez (ville)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^