Viêt Nam

Infos
Le Viêt Nam (variantes Vietnam ou Viet-Nam), officiellement République socialiste du Viêt Nam (en vietnamien Cộng hoà Xã hội Chủ nghĩa Việt Nam), est un pays d'Asie du Sud-Est. Il se situe à l'extrême est de la péninsule indochinoise. Le pays occupe une superficie de 331 690 km² pour environ 85 millions d'habitants. Il est entouré de la Chine au nord ; du Laos et du Cambodge à l'ouest ; et
Viêt Nam

Le Viêt Nam (variantes Vietnam ou Viet-Nam), officiellement République socialiste du Viêt Nam (en vietnamien Cộng hoà Xã hội Chủ nghĩa Việt Nam), est un pays d'Asie du Sud-Est. Il se situe à l'extrême est de la péninsule indochinoise. Le pays occupe une superficie de 331 690 km² pour environ 85 millions d'habitants. Il est entouré de la Chine au nord ; du Laos et du Cambodge à l'ouest ; et de la mer de l'Est ou la mer de Chine méridionale à l'est et au sud.

Démographie

La démographie du Viêt Nam se caractérise par un regroupement de la population dans les plaines littorales, principalement les deltas du fleuve Rouge et du Mékong. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à 1954, la population a crû chaque année de 1, 5 %, puis de 4 % de 1954 à 1960. De 1960 à 1975, la hausse s'est stabilisée à 3 % avant de retomber à 2, 2 % jusque dans les années 1990. Depuis lors, la croissance annuelle de la population s'établit à 1 %. Ces taux élevés n'ont été égalés, dans l'Asie du Sud-Est, que par les autres pays de la péninsule indochinoise, le Cambodge et le Laos. Ils ont conduit à un doublement de la population en 32 ans. Ils s'expliquent par un recul constant de la mortalité depuis 1945, jusqu'à atteindre les 7 ‰ actuelle — avec toutefois d'importantes disparités selon les ethnies — et en particulier une mortalité infantile relativement faible par rapport aux autres pays asiatiques. Parallèlement, les taux de fécondité et de natalité se sont maintenus à des niveaux élevés jusque dans les années 1970, respectivement à hauteur de 6 naissances par femme et de 40 ‰. Passée cette date, la natalité a subi un repli constant jusqu'à atteindre les 18 ‰ actuels. Le Viêt Nam a donc achevé sa transition démographique. FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.

Étymologie

Viêt Nam signifie textuellement les Viêt du Sud. Le pays Âu Lac aurait occupé la région cantonaise. Il aurait été amputé du nord de son territoire par les conquêtes chinoises. Ne restant que le sud, le royaume prend le nom de Nam Viêt (c'est-à-dire le pays des Viêt du Sud) pour signifier la perte de ses terres. Le Nam Viêt n'est alors que la partie nord du Viêt Nam actuel.

Histoire

Po Klong Garai, temples cham dans le centre du pays Le tombeau du roi Khai Dinh (Hué) La Guerre d'Indochine La Guerre du Vietnam L'histoire du Viêt Nam est l'histoire des peuples qui ont occupé le pays que l'on appelle le Viêt Nam. Pour les historiens vietnamiens, le Viêt Nam fut fondé en 2877 av. J.-C. dans leur capitale de l'époque qui se situait à l'emplacement de l'actuelle Canton (en Chine). Chronologie du pays, pour plus de détails voir:
- 2879–258 av. J.-C. : dynastie légendaire des Hùng, régnant sur le Van Lang ;
- 257–208 av. J.-C. : royaume de Âu-Lac ;
- 208 : fondation par le général Zhao Tuo du Nam Viêt (« pays des Viêts du Sud ») ;
- 111 : invasion du Nam Viêt par les Han (Chinois) ;
- : fondation du royaume du Champâ en Annam, dans la région de Hué ;
- 446 : invasion du Champâ par les Chinois ;
- 679–868 : protectorat général d'Annam ;
- 938 : révolte de Ngô Quyên, qui fonde un État indépendant et se proclame empereur ;
- 965 : insurrection des Douze Seigneurs, qui se proclament indépendants ;
- 968 : victoire de Đinh Bô Linh sur les Douze Seigneurs et fondation de l'Empire unifié du Đại Cồ Việt ;
- 979 : assassinat de Đinh Bô Linh ; attaque de Hoà Lu, la capitale, par les troupes du Champâ menées par Ngô Nhât Khanh, l'un des Douze Seigneurs ;
- 980–1009 : dynastie des Lê antérieurs au Đai Cô Viêt ;
- 981 : victoire de l'empereur viêt Lê Đai Hành sur la Chine des Song ;
- 982 : destruction par Lê Đai Hành d'Indrapura, capitale du Champâ ;
- 983 : un Viêt se proclame roi au Champâ ;
- 1018 : envoi par l'empereur viêt d'une ambassade en Chine pour en ramener les textes fondamentaux du bouddhisme ;
- 1025 : début du Nam Tiên, la « marche vers le Sud » (colonisation du Champâ par le Đại Cồ Việt) ;
- 1054 : le Đại Cồ Việt prend le nom de Đại Việt ;
- 1070 : fondation à Thanh Long (Hanoï) du temple de la Littérature, consacré au confucianisme ;
- 1110–1225 : dynastie des Lý au Đại Việt ;
- 1145 : invasion du Champâ par les Khmers ;
- 1226–1400 : dynastie des Tran au Đại Việt ;
- 1374 : interdiction de parler la langue cham en pays viêt ;
- 1400–1407 : dynastie des Hô au Đại Việt, invasion du pays par la Chine des Ming ;
- 1418–1426 : guerre de libération du viêt Lê Lợi ;
- 1428–1788 : dynastie des Lê postérieurs au Đại Việt ;
- 1470 : fin du royaume du Champâ ;
- 1527–1592 : dynastie des Mac ;
- 1600 : partage du pays en royaume du Nord et royaume du Sud ;
- 1771 : révolte des frères Tây Sơn ;
- 1788 : Quang Trung, l'un des Tây Sơn, se proclame empereur ;
- 1802 : victoire de Gia Long contre les Tây Sơn, début de la dynastie des Nguyễn ;
- 1858 : débarquement des Français à Da Nang ;
- 1865 : fondation de la colonie française de la Cochinchine ;
- 1884 : fondation du protectorat français sur le Tonkin ;
- 1930 : fondation du Parti communiste indochinois ;
- 1941 : fondation du Việt Minh ;
- 25 août 1945 : abdication de l'empereur Bảo Đại ;
- 2 septembre 1945 : proclamation de l'indépendance du Viêt Nam par Hô Chi Minh
- 1946–1954 : Guerre d'Indochine ;
- 7 mai 1954 : défaite française de Diên Biên Phu ;
- 20 juillet 1954 : signature des accords de Genève, partition du pays au niveau du 17 parallèle ;
- 1956 : refus par le président du Sud, Ngô Đình Diệm, d'organiser des élections ; arrivée des premiers conseillers militaires américains ;
- 1964–1975 : guerre du Viêt Nam ;
- janvier-février 1968 : offensive du Têt ;
- 2 mars 1973 : signature des Accords de Paris ;
- 30 avril 1975 : réunification du pays, fin de la guerre du Viêt Nam ;
- 2 juillet 1976 : réunification officielle du pays et création de la République socialiste du Viêt Nam ;
- 20 septembre 1977 : admission du Viêt Nam à l'Organisation des Nations Unies (ONU) ;
- 1979 : invasion du Cambodge par le Viêt Nam ;
- février-mars 1979 : tentative d'invasion du Nord par l'Armée Populaire de Libération chinoise ;
- 23 juillet 1980 : premier cosmonaute vietnamien lancé dans l'espace Phạm Tuân ;
- 1986 : début de la politique d'ouverture économique du Viêt Nam ;
- 28 juillet 1995 : admission du Viêt Nam à l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est ASEAN ;
- 11 janvier 2007 : accession du Viêt Nam à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ;
- 16 octobre 2007 : élection du Viêt Nam au poste de membre non permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU.

Géographie

Topographie right Le Viêt Nam est un pays d'Asie du Sud-Est, entouré à l'Ouest par le Laos et le Cambodge et au Nord par la Chine. Il est bordé par la mer de Chine, le golfe du Tonkin et le golfe de Thaïlande. Il occupe une surface de 331 000 km² (dont 3 260 km de frontière maritime) et possède 4 200 km² d'eaux territoriales. Il a la forme d'un S étiré, dont les extrémités seraient distantes de 1650 km.

Topographie

Les zones de montagne et de hauts plateaux occupent les deux tiers du territoire vietnamien. De la région de Thang Hoa, à la frontière chinoise, au col de Lao Bao (région de Đà Nẵng), sa frontière Ouest est constituée par la cordillère de Truong-Son du Nord, issue du plateau tibétain. La cordillère du Sud s'étend du col des Nuages, au sud de la région de Đà Nẵng, jusqu'à celle de Đà Lạt.

Climat

Le climat vietnamien est de type tropical et subtropical, avec des moussons ; l'humidité peut atteindre 84%. Il existe deux saisons : la saison sèche (de novembre à avril) et la saison humide (de mai à octobre). En raison des différences de latitude et du relief varié, le climat diffère considérablement selon les régions. Durant l'hiver ou la saison sèche, c'est-à-dire entre novembre et avril, les vents de la mousson viennent du nord-est, le long de la côte chinoise et à travers le Golfe du Tonkin où ils engrangent beaucoup d'humidité. La saison sèche ne l'est donc qu'en comparaison avec la saison des pluies. Durant la saison des pluies, entre mai et octobre, l'air chaud du désert de Gobi monte et l'humidité des océans est aspiré dans toute l'Asie. De lourdes pluies se déversent sur le Viêt-Nam. Les pluies vont d’importantes dans certaines régions à torrentielles dans d'autres, et s'échelonnent entre 120 centimètres à 300 centimètres. Presque 90% des précipitations se produisent lors de cette saison. La température moyenne est généralement plus élevée dans les plaines que dans les montagnes et sur les plateaux. Elle varie de 5°C en décembre et janvier, à plus de 37°C en avril. Les saisons sont plus marquées dans la moitié Nord du Viêt Nam qu'au Sud où la température ne varie quasiment qu'entre 21 et 28°C.

Politique

Paysage enchanteur du Vietnam: La baie d'Halong Le Vietnam est officiellement une République socialiste. Un seul Parti est autorisé, le Parti communiste vietnamien qui contrôle toutes les institutions politiques du pays. L'organe suprême de l' Etat est l'Assemblée nationale vietnamienne renouvelée tous les cinq ans. Celle-ci est élue au suffrage indirect par tous les Viêtnamiens âgés de plus de 18 ans. Par ailleurs, l'Assemblée Populaire élit le Président de l’État vietnamien au rôle symbolique et le Premier Ministre et son Gouvernement. Ils sont les deuxième et troisième personnages de l'Etat. En effet, au Vietnam, le premier personnage de l'Etat est le Secrétaire Général du Parti communiste vietnamien. L'exécutif viêtnamien est composé de :
-Nguyen Minh Triet, remplace Tran Duc Luong qui était président depuis 1997.
-Nguyen Tan Dung, remplace Phan Van Khai qui était Premier Ministre depuis 1997.
-Nong Duc Manh est quant à lui secrétaire général du Parti depuis 2001.

Culture

Pagode au pilier unique (Hanoï) Phan Xi Păng, haut de m, est le point culminant du pays, Mont Fansipan

Langues

Une pagode à Saigon Une pagode à Saigon La langue officielle, le vietnamien, est aujourd'hui écrite au moyen de caractères latins. Cette romanisation se nomme quốc ngữ ; elle découle de la nécessité pour les missionnaires catholiques du de retranscrire dans un système phonétique une langue qui n'utilise alors que le système idéogrammatique chinois. Le jésuite Alexandre de Rhodes établit ainsi le premier dictionnaire de langue annamite, en transcrivant les phonèmes vietnamiens sur la base du portugais. L'utilisation de cette transcription latine est en vigueur dans l'enseignement mis en place par les empereurs à partir de 1918 et ne devient la méthode officielle d'écriture du Viêt Nam qu'à l'indépendance du 2 septembre 1945. Par ailleurs, le Viêt Nam connaît une grande diversité linguistique, puisqu'il compte 75 langues, appartenant à différentes familles :
-Austroasiatique : viêt, muong, khmer
-Tai-kadai : langues tày.
-Hmong-mien : hmong
-Austronésienne : cham, jarai
-Sino-tibétaine : chinois.

Tourisme

L'Hôtel de Ville de Saigon Baie d'Along Architecture Cham dans le centre du pays Le tourisme est en nette progression d'année en année. Le Viêt Nam a reçu 3, 4 millions de touristes et 3, 583 millions en 2006. Pays d'où proviennent les touristes venant au Viêt Nam (2005):
-
-
-
-
-
-
-
-
-
- Les principales villes visitées
-Hanoï, la capitale.
-Hô-Chi-Minh-Ville (l'ancienne Saigon), la grande ville du sud.
-Hué, la cité impèriale, pendant de la Cité interdite en Chine. Patrimoine mondial de l'Unesco.
- la ville européenne de Dalat.
- Les Temples Cham, vestige d'une civilisation disparue dans la région de Đà Nẵng.
-Nha Trang, célèbre pour ses plages et sa baie classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Sites naturels
- Baie de Ha Long, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.
-Le Mékong, ses marchés flottants du delta.
-Les magnifiques paysages à travers tout le pays.
-

Économie

Les guerres, les importantes dépenses d'armement et l'économie planifiée ont grandement affaibli l’économie du Viêt Nam. Celui-ci enregistre cependant, depuis la fin des années 1980, une lente reprise économique. Cependant, si la guerre interdit toute forme de développement durable, il faut savoir que les séquelles de la Guerre du Vietnam sont si sévères qu'elles aussi freinent la reprise de l'économie. Le Sud, très fertile, cultive surtout le riz. Produit de base essentiel, cet aliment est aussi un produit d'exportation. Le Viêt Nam constitue le troisième exportateur mondial de riz. Les ressources minières et l'industrie lourde se concentrent en revanche vers le Nord. Le principal produit d'exportation, le pétrole, représente 20% des revenus du commerce extérieur. Le Viêt Nam fait partie de la Coopération Économique Asie Pacifique (APEC) ainsi que de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) depuis le 11 janvier 2007.

Santé

Les maladies tropicales habituellement recensées dans cette région le sont, au Viêt Nam, aussi. On suspecte également les dioxines contenues dans les défoliants (Agent orange produit par Monsanto) dispersés par l'armée américaine par voie aérienne durant la guerre (pour éclaircir la jungle et chasser les maquisards qui s'y cachaient) d'être responsables d'un taux anormal de malformations congénitales. La dioxine tue encore chaque jour au Viêt Nam : dans chaque kilo de défoliant "Agent orange" épandu sur le pays, il y avait 30 milligrammes de poison. Assez pour faire mourir et souffrir les générations futures. Les séquelles sanitaires de la guerre pourraient également comprendre les impacts toxicologiques ou écotoxicologiques de composants d'autres armes « conventionnelles ». Par ailleurs, les pollutions industrielle, agricole (engrais, pesticides) et urbaines (augmentation du trafic, essence plombée…) ont fortement augmenté. En nombre de morts, le Viêt Nam est le pays le plus touché (de 2003 à 2005) par la grippe aviaire, devant l'Indonésie, qui devient en 2006 le pays le plus touché par le virus H5N1. À partir de 2005, les mesures de lutte contre la zoonose et l'épidémie ont donc semblé porter leurs fruits.

Provinces

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Accords de Genève   Administration du Viêt Nam   Agent orange   Alexandre de Rhodes   Annam   Années 1970   Années 1980   Années 1990   Asie du Sud-Est   Assemblée nationale vietnamienne   Bouddhisme   Bảo Đại   Cambodge   Canton (Chine)   Cham (langue)   Cité interdite   Cochinchine   Compagnie de Jésus   Confucianisme   Dioxine   Dong (monnaie)   Dynastie Han   Dynastie Ming   Dynastie Nguyễn   Démographie du Viêt Nam   Désert de Gobi   Empire khmer   Fleuve Rouge   France   Gia Long   Golfe du Tonkin   Grippe aviaire   Guerre du Viêt Nam   Géographie du Viêt Nam   Hanoï   Histoire du Viêt Nam   Hiver   Hué   Hô-Chi-Minh-Ville   Hô Chi Minh   Jarai   Langues austroasiatiques   Langues austronésiennes   Langues du Viêt Nam   Langues hmong-mien   Langues sino-tibétaines   Laos   Lê Lợi   Mer de Chine méridionale   Mousson   Muong   Mékong   Nguyễn Minh Triết   Nguyễn Tấn Dũng   Ngô Đình Diệm   Nha Trang   Organisation des Nations unies   Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture   Organisation mondiale du commerce   Parti communiste vietnamien   Pays   Phạm Tuân   Riz   Romanisation (écriture)   Royaume du Champâ   République   République populaire de Chine   Seconde Guerre mondiale   Tibet   Tonkin   Tourisme   Tourisme au Viêt Nam   Transcription et translittération   Transition démographique   Tày   Tây Sơn   Universités au Viêt Nam   Vietnamien   Viêt   Viêt Nam   Việt Minh  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^