Pierrelatte

Infos
Pierrelatte (Pierlata en provençal classique et Peiro Lato dans la norme mistralienne), est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes.Ses habitants sont les Pierrelattins.
Pierrelatte

Pierrelatte (Pierlata en provençal classique et Peiro Lato dans la norme mistralienne), est une commune française, située dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes.Ses habitants sont les Pierrelattins.

Géographie

Histoire

Entourée de palissades montagneuses, recouvertes d'immenses forêts verdoyantes et giboyeuses, la plaine tricastine débouche au sud du Robinet. À l'ouest, c'est une vaste étendue marécageuse, arrosée largement par le Rhône impétueux. Là est née PetraLatta, Pierrelatte, pierre retirée de la chaussure de Gargantua, comme le dit si joliment la légende. Ligures, Celtes, apportent avec l'Empire romain la civilisation. Il faut attendre le Moyen Âge pour qu'enfin s'installe un régime féodal, avec seigneurs, coseigneurs et plus tard consuls. Une forteresse est construite sur le Rocher. Au début du , les Templiers développent et rénovent l'agriculture. Au-delà des remparts, une deuxième muraille de protection permet de lutter contre les brigands et les pillards. La « charte d'affranchissement » permet aux habitants de désigner leurs représentants, aux pouvoirs limités toutefois : la commune est née. Dès le début du , le Dauphin, futur Louis XI, réunit la seigneurie de Pierrelatte au Dauphiné puis au domaine royal. François I doit d'abord louer Pierrelatte à de Reymond, puis la vendre au baron de La Garde. Les Guerres de religion ensanglantent toute la plaine. L'insuffisance des ressources pour nourrir les soldats en garnison se fait sentir. En 1562, la ville est prise et pillée par le baron des Adrets, et ses défenseurs massacrés, p 233. Mais en 1599, Pierrelatte rachetée par les habitants est de nouveau donnée au roi. Le cardinal de Richelieu fait détruire la forteresse. Par besoin financier, Louis XIII impose la communauté sous la forme de « rachat » et une fois encore les habitants de Pierrelatte interviennent et offrent la seigneurie au Prince de Conti, neveu de Mazarin. En 1789 les sociétés populaires sont créées. Les terres sont vendues aux citoyens. La première mairie est mise en place. En 1814, la seigneurie est redonnée au futur Louis XVIII et en 1852 la voie ferrée marque le début de la prospérité. Dans le courant des années 1920, le Rocher est racheté par la municipalité et, après la Libération, la renommée de Pierrelatte est étroitement liée à la construction du canal de Donzère–Mondragon et à l'installation du site nucléaire du Tricastin.

Industrie

Deux périodes ont marqué l'évolution industrielle de Pierrelatte :
- De 1948 à 1958, construction du Canal de Donzère à Mondragon, 28 km de long - 130 m de large.
- De 1958 à nos jours, le site nucléaire du Tricastin. Dans le même temps s'est développé le commerce, les zones industrielles et artisanales, les écoles, les sports et les loisirs, ainsi que tout ce qui contribue à l'évolution d'une ville très active.

Administration

|- |- |- | colspan="4" align="center" | Toutes les données ne nous sont pas connues. |

Démographie

Lieux et monuments

Le rocher. Un village se forma vers le IXe siècle à l’abri de ce rocher appelé Pétra-Lata, d’où sortit son nom actuel. Le rocher protégeait Pierrelatte contre le mistral mais on eu la fâcheuse idée de le transformer en carrière. On se rendit compte que si le rocher disparaissait, le village serait exposée à toutes les violences du mistral. Une délibération du conseil municipal du 2 mars 1918 vint mettre un terme aux réclamations de la population. L’achat du rocher fut décidé et il devint la propriété de la ville. Il fut classé comme site de caractère artistique par arrêté du 15 octobre 1918 et est désormais protégé du vandalisme. En 1475, le roi Louis XI avait fait édifier sur le rocher de Pierrelatte, un château fort avec une église dédiée à Saint Michel. Celle-ci disparut au moment des guerres de religion ; quant à la forteresse, elle fut rasée par le baron de Gordes, gouverneur du Dauphiné depuis 1562.

Personnalités liées à la commune

- Jean Aurenche (1904-1992), scénariste
- David Guerrier (1984-), corniste

Voir aussi

- Communes de la Drôme
- Saint-Paul-Trois-Châteaux
- La Ferme aux crocodiles ===
Sujets connexes
Années 1920   Arrondissement de Nyons   Canton de Pierrelatte   Celtes   Chef-lieu   Communes de la Drôme   Corniste   Dauphiné   David Guerrier   Donzère   Drôme (département)   Empire romain   France   François Ier de France   François de Beaumont, baron des Adrets   Gargantua   Guerres de religion (France)   Jean Aurenche   La Ferme aux crocodiles   Ligures   Mondragon   Norme mistralienne   Ordre du Temple   Provençal   Rhône   Rhône-Alpes   Saint-Paul-Trois-Châteaux   Site nucléaire du Tricastin   Union pour un mouvement populaire   Vétérinaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^