Jean-Christophe Lagarde

Infos
Jean-Christophe Lagarde (né le 24 octobre 1967 à Châtellerault dans le département de la Vienne), est un homme politique français, Après avoir quitté François Bayrou qu'il avait ardemment soutenu pendant la campagne électorale, il devient député membre du groupe parlementaire du Nouveau centre (19 juin 2007) et maire de Drancy. Il a été désigné 5 éme vice-président du Nouveau centre au sein de son organisation provisoire , AFP, 2 juin 2007 .
Jean-Christophe Lagarde

Jean-Christophe Lagarde (né le 24 octobre 1967 à Châtellerault dans le département de la Vienne), est un homme politique français, Après avoir quitté François Bayrou qu'il avait ardemment soutenu pendant la campagne électorale, il devient député membre du groupe parlementaire du Nouveau centre (19 juin 2007) et maire de Drancy. Il a été désigné 5 éme vice-président du Nouveau centre au sein de son organisation provisoire , AFP, 2 juin 2007 .

Biographie

Sa famille s'installe à Drancy en 1970. Son père est informaticien et sa mère secrétaire.

Carrière politique

En 1974, il reçoit une gifle d'une monitrice du centre aéré de Drancy au motif qu'il avait osé arracher une affiche du candidat François Mitterrand. Adhérent de l'Union pour la démocratie française, il milite dès 1988 à la campagne de Raymond Barre, et en 1989, adhérant du Centre des démocrates sociaux, il est élu conseiller municipal de Drancy sur la liste d'union RPR/UDF. En 1990, il devient président des Jeunes démocrates sociaux de la Seine-Saint-Denis pour lesquels il va s'investir à fond, jusqu'à délaisser ses études d'histoire. Il rencontre François Bayrou lors d'un congrès dans les Pyrénées en 1991. Candidat de l'union UDF/RPR aux élections législatives de 1993 et de 1997, il est battu par le député sortant Jean-Claude Gayssot. Tête de liste de l'union de l'opposition aux élections municipales à Drancy en 1995, il met pour la première fois de l'histoire locale en ballotage le maire sortant Maurice Nilès, figure du Parti communiste français et maire de la ville depuis trente-six ans. Il est élu Président National des jeunes UDF en 1996 et le reste jusqu'en 2002. En 1998, il est élu conseiller régional d'Île-de-France. Lors des élections municipales du 11 mars 2001, Jean-Christophe Lagarde remporte dès le premier tour les élections municipales de la ville de Drancy avec 50, 84 % des voix, une des villes de l'ancienne banlieue rouge communiste. Il est élu un an plus tard lors des élections législatives député de Drancy-Bobigny le 16 juin 2002, pour la XII législature (2002-2007), dans la cinquième circonscription de la Seine-Saint-Denis, par 22 voix de majorité, ravissant ainsi une circonscription ancrée à gauche depuis des décennies. Il fait partie du groupe parlementaire Union pour la démocratie française. Il interpelle le ministre de l'Intérieur Dominique de Villepin, en octobre 2004, au sujet d'un disque de rap distribué par la municipalité de Bobigny qu'il juge offensant pour les forces de l'ordre. Suite à son initiative, le préfet a porté plainte et deux agents municipaux et un rappeur sont condamnés procès en avril 2007 au tribunal de Bobigny pour cette affaire , Libération, 24 avril 2007 , L'Humanité, 25 avril 2007 . Dans le même temps, il attaque un employé municipal syndicaliste pour diffamation par un tract dénonçant la politique de l'emploi dans la Ville de Drancy. Les deux décisions de justice sont en appel mais le syndicaliste est condamné en première instance. Pour le référendum sur le TCE de mai 2005, Jean Christophe Lagarde est l'un des rares députés UDF, (avec Jean Lassalle), qui prône un « non » au traité établissant une Constitution pour l'Europe en raison de l'entrée de la Turquie. Sa circonscription donnera une nette majorité (73 %) au « non ». À l'automne 2005, lors des émeutes des banlieues, il n'hésite pas à monter en première ligne avec le maire d'Évry, Manuel Valls, ce qui lui donne une réputation de « Sarkozy de l'UDF dans le 9-3 » par Éric Raoult, et Roger Karoutchi, patron de l'UMP d'Île-de-France a dit de lui . Depuis le , il est devenu le plus jeune vice-président de l'Assemblée nationale. Pour la campagne présidentielle 2007, il est devenu le porte-parole de François Bayrou, dont il dit : Il fait partie des nombreux hommes politiques qui ont abandonné François Bayrou. Après le 1 tour de l'élection présidentielle de 2007, il prend ses distances avec lui. Lors des élections législatives de 2007, Jean-Christophe Lagarde se représente sans étiquette (ses documents de campagne feront mention des deux communes de sa circonscription Bobigny et Drancy en guise de tendance politique) pour un second mandat tout en étant investi par l'UDF/Mouvement Démocrate. Il est réélu au second tour le 17 juin avec 59, 87 % des voix. Deux jours après son élection, il annonce son ralliement au Nouveau centre d'Hervé Morin, parti politique et groupe composé d'anciens parlementaires UDF raliés à Nicolas Sarkozy et seul mouvement politique centriste a avoir un groupe à l'Assemblée nationale., Le Nouvel Obs, 19 juin 2007, Le Point, 20 juin 2007.

Mandats

Mandats actuels :
- Maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) depuis le 11 mars 2001
- Vice-président de la communauté de communes Le Bourget - Drancy depuis le 21 décembre 2006
- Député de la Seine-Saint-Denis depuis le 16 juin 2002, réélu le 17 juin 2007
- Membre du Nouveau centre depuis le 19 juin 2007 et vice-président du Nouveau centre
- Secrétaire de la Commission des Lois de l'Assemblée nationale Anciens mandats :
- 20/03/1989 - 18/06/1995 : membre du conseil municipal de Drancy (Seine-Saint-Denis)
- 19/06/1995 - 18/03/2001 : membre du conseil municipal de Drancy (Seine-Saint-Denis)
- 16/03/1998 - 17/12/2002 : membre du conseil régional d'Île-de-France
- 19/03/2001 - 02/01/2003 : membre du conseil général de la Seine-Saint-Denis
- Président de l'UDF de la Seine-Saint-Denis en 2004
- 19/06/2002 - 19/06/2007 : député de la Seine-Saint-Denis (XII législature)
- 19/06/2002 - 19/06/2007 : secrétaire de la Commission des Lois à l'Assemblée nationale
- 01/12/2006 - 19/06/2007 : vice-président de l'Assemblée nationale

Vie privée

Il est marié avec Aude Lavail, ancienne militante de l'UDF du Languedoc et actuellement adjointe au maire de Drancy et conseillère régionale d'Île-de-France. Il a deux enfants , Le Figaro, 3 mars 2007.

Références

==
Sujets connexes
Agence France-Presse   Assemblée nationale (France)   Bobigny   Censure en France   Centre des démocrates sociaux   Châtellerault   Cinquième République   Cinquième circonscription de la Seine-Saint-Denis   Conseil régional (France)   Dominique de Villepin   Drancy   France   François Bayrou   François Mitterrand   Gauche (politique)   Jean-Claude Gayssot   Jean Lassalle   L'Humanité   Le Bourget   Le Figaro   Le Point   Libération (journal)   Manuel Valls   Maurice Nilès   Parti communiste français   Raymond Barre   Relations entre la Turquie et l'Union européenne   Roger Karoutchi   Référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe   Seine-Saint-Denis   Union pour la démocratie française   Vienne (département)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^