Tempête

Infos
Dégâts de la tempête Kyrill à Delft, aux Pays-Bas Une tempête est un type de condition météorologique violente à large échelle dite synoptique, caractérisée par des vents rapides (tourbillon) et des précipitations intenses. Elle peut être accompagnée d'orages donnant des éclairs et du tonnerre ainsi que de la grêle et des tornades. Certaines tempêtes ont un nom particulier comme les typhons, les ouragans, les tempêtes tropicales ou extra-tropicales, les tempêt
Tempête

Dégâts de la tempête Kyrill à Delft, aux Pays-Bas Une tempête est un type de condition météorologique violente à large échelle dite synoptique, caractérisée par des vents rapides (tourbillon) et des précipitations intenses. Elle peut être accompagnée d'orages donnant des éclairs et du tonnerre ainsi que de la grêle et des tornades. Certaines tempêtes ont un nom particulier comme les typhons, les ouragans, les tempêtes tropicales ou extra-tropicales, les tempêtes de verglas ou de neige. Il existe également des tempêtes caractérisées par des vents transportant des substances dans l'atmosphère (blizzard, tempête de poussière, tempête de sable, tempête de neige…). Une tempête peut endommager gravement un pays ou une région donnée. Au strict sens météorologique du terme, une tempête est définie par un vent d'une force 10 ou supérieure sur l'échelle de Beaufort, ce qui signifie une vitesse de vent d'au moins 90 km/h. Toutefois, l'usage populaire du mot n'est pas si restrictif.

Formation

Le terme tempête météorologique est un terme générique qui peut décrite plusieurs phénomène. Tous ceux-ci sont cependant liés à la formation d'un cyclone ou dépression. On note deux types principaux de dépressions: les cyclones tropicaux, dont l'énergie est tirée de l'instabilité de la masse d'air qui les entourent, et les cyclones extratropicaux dont le moteur est la rencontre de masses d'air de différentes températures.

Tempêtes tropicales

Typhon à Hong Kong Les ouragans, typhons et autres cyclones tropicaux sont essentiellement formés par l'organisation d'orages autour d'une circulation qui prend forme dans les océans de la zone intertropicale. Structurellement, un cyclone tropical est une large zone de nuages en rotation, de vent, et d'orages. La source d'énergie principale d'un cyclone tropical est le dégagement de chaleur latente causé par la condensation de vapeur d'eau en altitude. On peut ainsi considérer le cyclone tropical comme une machine thermique, au sens de la thermodynamique. L'importance de la condensation comme source principale d'énergie différencie les cyclones tropicaux des autres phénomènes météorologiques. Pour conserver la source d'énergie de sa machine thermodynamique, un cyclone tropical doit demeurer au-dessus de l'eau chaude, qui lui apporte l'humidité atmosphérique nécessaire. Les forts vents et la pression atmosphérique réduite au sein du cyclone stimulent l'évaporation, ce qui entretient le phénomène. Le dégagement de chaleur latente dans les niveaux supérieurs de la tempête élève la température à l'intérieur du cyclone de 15 à 20°C au-dessus de la température ambiante dans la troposphère à l'extérieur du cyclone. Pour cette raison, on dit des cyclones tropicaux qu'ils sont des tempêtes à « noyau chaud ». Notons toutefois que ce noyau chaud n'est présent qu'en altitude - la zone touchée par le cyclone à la surface est habituellement plus froide de quelques degrés par rapport à la normale, en raison des nuages et de la précipitation. Les effets les plus dévastateurs des cyclones tropicaux se produisent quand ils frappent la côte et entrent dans les terres. Dans ce cas, un cyclone tropical peut causer des dommages de quatre façons :
- Vents violents : des vents de force d'ouragan peuvent endommager ou détruire des véhicules, des bâtiments, des ponts, etc. Les vents forts peuvent aussi transformer des débris en projectiles, ce qui rend l'environnement extérieur encore plus dangereux.
- Onde de tempête : les tempêtes de vent, y compris les cyclones tropicaux, peuvent causer une montée du niveau de la mer et des inondations dans les zones côtières.
- Pluie forte : les orages et les fortes pluies provoquent la formation de torrents, lavant les routes et provoquant des glissements de terrain. Fin novembre 2004, l'un de ces épisodes pluvieux a touché le nord des Philippines et fait quelque 500 morts et disparus.
- Tornades : les orages imbriqués dans le cyclone donnent souvent naissance à des tornades. Bien que ces tornades soient normalement moins intenses que celles d'origine non-tropicale, elles peuvent encore provoquer d'immenses dommages.

Tempêtes des latitudes moyennes

Type de la précipitation selon la structure thermique (bleu sous zéro celsius et rouge au-dessus)Le blizzard est carctérisé par des vents violents et une faible visibilité Les dépressions des latitudes moyennes en évolution très rapides, dites bombes causent les tempêtes qui affectent les régions hors des Tropiques. Ces systèmes sont alimentés par des zones frontales, soit une zone de transition entre deux masses d'air ayant des températures fort différentes. La circulation s'organise anti-horairement dans l'hémisphère nord, et horairement dans celui du sud, poussant un front chaud à l'avant de son déplacement, et un front froid à l'arrière. Elles sont le plus souvent d'origine océanique mais peuvent affecter aussi des zones continentales, particulièrement en hiver (tempête de neige) lorsqu'une dépression atmosphérique se forme entre la bordure océanique plus chaude, et le continent plus froid où l'humidité de l'air se condense et fait baisser la pression. Les mouvement verticaux dans ces dépressions soulèvent l'air et l'humidité se condense pour former des précipitations importantes. Lorsque la structure thermique de l'atmosphère demeure normale, la température diminuant avec la hauteur, on aura formation de neige en altitude. Cette dernière restera sous forme solide, en atteignant le sol, si toute l'atmosphère qu'elle traverse est sous le point congélation. Par contre, on aura de la pluie au sol si les flocons passent dans une couche épaisse d'air au-dessus de zéro Celsius. Si on a de l'air doux en altitude et froid au sol, on peut assister à une fonte des flocons qui vont regeler près ou au sol. Selon l'épaisseur des couches chaudes et froides, on aura: du grésil ou de la pluie verglaçante. Les vents violents autour de ces tempêtes est dû à la forte cyclogénèse qui crée un important gradient de pression atmosphérique. C'est la combinaison entre les vents et les précipitations va causer les dégâts:
- quand c'est la pluie qui domine, on obtiendra des inondations et des bris par le vent;
- quand on a de la pluie verglaçante, le verglas qui s'accumule sur les structure et au sol cause de sévères dégâts aux installations électriques et aux arbres à cause du poids de la glace;
- quand les vents et la neige sont extrêmes, on parlera de blizzard. L'ensemble des transports routiers, ferroviaires et aériens sont affectés, souvent sur une période assez longue, par tous ces phénomènes. Finalement, dans le secteur chaud de ces systèmes, le front froid amène de l'air froid en altitude au-dessus d'un sol plus chaud. Ceci rend l'air très instable et donne des orages. Si ces derniers s'organisent en lignes, on peut assister au développement de tornades, de la grosse grêle ou de rafales descendantes dans ce secteur.

Les tempêtes de sable

La Mer de sable (Zandverstuiving) du Parc néerlandais Hoge Veluwe résulte des effets d'une tempête qui a emporté le sol agricole dégradé sur des centaines d'hectares (Centre des Pays-bas). Tempête de poussière et de sable (Texas, 1935). Tempête de poussière et de sable à Al Asad, Iraq (fin d'après midi, 27 Avril 2005. Les tempêtes de sable, ou de poussière, se forment naturellement occasionnellement au dessus des zones désertiques (Sahara, Désert de Gobi), lorsque le vent soulève et emporte les poussière matériaux solides d'un sol desséché ou des déchets végétaux. Les tempêtes de sable les plus violentes peuvent charrier des milliers de tonnes de poussières à l'échelle d'un continent entier et à des altitudes élevées ; ces poussières, quand elles sont piégées dans les courants stratosphériques peuvent même traverser les océans ou faire le tour du monde. C'est ainsi que des nutriments venant du Sahara enrichissent la forêt amazonienne, leur tracé étant maintenant suivi par satellite. Certaines des tempêtes de poussières qui ont affecté l'Amérique du Nord aux et au début du ont une cause humaine. Les colons européens ont coupé de vastes forêts et mis en culture d'anciennes prairies naturelles qui protégeaient des sols fragiles. Ces sols mis à nus, dégradés par le labour et déshydratés par le soleil ont pris une consistance poudreuse, et ont été balayés par les tempêtes jusqu'à mettre à nu la roche mère, provoquant la faillite de milliers d'agriculteurs et contribuant à la Grande Dépression des années 1930. C'est pourquoi c'est au Canada et aux États-Unis qu'ont d'abord été développées les techniques d'agriculture plus extensive et/ou sans labour, qui ont efficacement protégé les sols. De tels phénomènes sont courants en Chine, mais rarissimes en climat tempéré européenne, comme la formation de la mer de sable du Parc de Hoge Veluwe au centre des Pays-Bas. Cette dernière est une ancienne zone agricole sableuse cultivée, dont le sol fertile, mais déshydraté par une période de sécheresse a été littéralement emporté par une violente tempête au début du XX siècle, avant d'être achetée par un riche industriel pour y planter des pins et y chasser, après quoi la zone est redevenue naturelle. La mer de sable y est aujourd'hui entretenue par une gestion adaptée, pour des raisons paysagères et patrimoniales.

Tempêtes notables

- Liste des tempêtes météorologiques européennes dont:
- Tempête de 1987
- Tempête Lothar
- Tempêtes de fin décembre 1999 en Europe
- Tempêtes en Amérique du Nord:
- Tempêtes du Cap Hatteras
- Verglas massif de 1998
- Déluge du Saguenay
- Ouragan Katrina

Voir aussi


- Ouragan
- Typhon
- Cyclone
- Météorologie
- La Tempête est une pièce de théâtre de William Shakespeare
- Tempêtes d'insectes

Lien externe

- Catégorie:Temps (météorologie) Catégorie:Circulation atmosphérique af:Storm ar:عاصفة bat-smg:Oudra bg:Буря br:Korventenn bs:Oluja ca:Tempesta chr:ᎦᏃᎸᏍᎩ ᎠᎦᏍᎩ cs:Bouře (meteorologie) da:Storm de:Sturm en:Storm eo:Ŝtormo es:Tormenta fi:Myrsky gl:Tormenta he:סופה hr:Oluja id:Badai is:Stormur ja:嵐 ko:폭풍 lt:Audra nl:Storm (wind) nn:Storm no:Storm pl:Sztorm pt:Tempestade ru:Буря simple:Storm sk:Búrka sr:Олуја sv:Storm th:พายุ tr:Fırtına (hava) vi:Bão zh:风暴
Sujets connexes
Air   Amazonie   Amérique du Nord   Années 1930   Arbre   Blizzard (météorologie)   Bombe (météorologie)   Canada   Climat tempéré   Continent   Cyclogénèse   Cyclone   Cyclone extratropical   Cyclone tropical   Degré Celsius   Delft   Déluge du Saguenay   Dépression (météorologie)   Désert de Gobi   Fertilité   Forêt   Foudre   Front (météorologie)   Front chaud   Front froid   Gradient   Grande Dépression   Grésil   Grêle   Hiver   Hong Kong   Humidité absolue   Inondation   Kilomètre par heure   Liste des tempêtes météorologiques européennes   Masse d'air   Météorologie   Neige   Nuage   Océan   Onde de tempête   Orage   Ouragan Katrina   Pays-Bas   Pluie   Poids   Prairies, savanes et brousses tempérées   Pression atmosphérique   Précipitation   Rafale descendante   République populaire de Chine   Sahara   Substance   Température   Tempête Kyrill   Tempête Lothar   Tempête de 1987   Tempête de neige   Tempête de sable   Tempêtes de fin décembre 1999 en Europe   Tempêtes du Cap Hatteras   Texas   Thermodynamique   Théâtre   Tonnerre   Tornade   Tourbillon   Transport aérien   Transport routier   Tropique   Troposphère   Vent   Verglas   Verglas massif de 1998   William Shakespeare  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^