Les Aventures de Rabbi Jacob

Infos
Les Aventures de Rabbi Jacob est un film franco-italien de Gérard Oury. Il est sorti en France le 18 octobre 1973.
Les Aventures de Rabbi Jacob

Les Aventures de Rabbi Jacob est un film franco-italien de Gérard Oury. Il est sorti en France le 18 octobre 1973.

Synopsis

L'industriel Victor Pivert, catholique et français « comme tout le monde », irascible et un brin raciste, se prépare à marier sa fille Antoinette au fils d'un général. Mais un vendredi soir, alors qu'il rentre à Paris avec son chauffeur Salomon, dont il découvre avec stupeur qu'il est juif, il est victime d'une sortie de route. Resté seul après qu'il a congédié son employé qui refusait de travailler durant le Shabbat, Victor Pivert s'en va chercher de l'aide, et aboutit dans une usine de chewing-gum. Il assiste inopinément à un règlement de comptes entre les membres d'une police d'État d'un pays identifié comme « arabe » et un dissident politique, Mohammed Larbi Slimane, que ces derniers veulent éliminer. Slimane parvenant à s'échapper entraîne, malgré lui, Victor Pivert qui se retrouve de surcroît recherché par la police francaise et par la police secrète du pays arabe menée par le sinistre Farès. Victor devient l'« otage » de Slimane et cherche à quitter Paris. Pour échapper à leurs assaillants, les deux hommes, à l'aéroport d'Orly, se retrouvent dans la peau de deux rabbins hassidiques new-yorkais. Ils se retrouvent alors entraînés, malgré eux, dans une cérémonie juive dans la rue des Rosiers.

Fiche technique

-Réalisation : Gérard Oury
-Réalisation pour la seconde équipe : Jacques Besnard
-Scénario, adaptation et dialogue : Gérard Oury, sa fille Danièle Thompson, Roberto de Léonardis et le rabbin Josy Eisenberg
-Assistants réalisateurs : Bernard Stora et pour la seconde équipe : Jean-Claude Sussfeld, Thierry Chabert, Philippe Lopez
-Production : Films Pomereu (France) et Horse Films (Italie)
-Chef de production : Bertrand Javal
-Directeur de production : Georges Valon
-Participation à la production : Jacques Plante
-Producteur exécutif : Michel Zemer
-Distribution : Impéria Films
-Décors : Théobald Meurisse, assisté de Marc Desages et Henri Sonois
-Images : Henri Decae
-Opérateurs : Charles-Henry Montel, Franck Delahaye et pour la seconde équipe Vladimir Ivanov, assistés de François Lauliac, Roger Gleize, Michel Laguntke
-Son : William-Robert Sivel et Catherine Kelber, pour le montage son
-Perchman : Jacques Berger
-Script-girl : Colette Crochot et Dominique Piat, pour la seconde équipe
-Montage et collaboration au découpage : Albert Jurgenson, assisté de Jean-Pierre Besnard
-Musique : Vladimir Cosma et l'Ensemble Kol Aviv (Nouvelles éditions musicales Caravelle)
-Danses et musique : Ilan Zaoui, Daniela Rachman, Philippe Gumplowicz
-Régisseur général : René Fargeas
-Régisseur adjoint : Robert Fugier
-Ensemblier : Pierre Charron
-Mixage : Jacques Carrère
-Bruitage : Daniel Couteau
-Bagarres règlées par : Claude Carliez
-Cascades règlées par : Rémy Julienne
-Accessoiristes : Daniel Braunschweig, Jacques Martin
-Effets spéciaux : Pierre Durin
-Casting : Margot Capelier
-Création des costumes : Tanine Autre, avec la maison Georges Bril
-Costumes : Pierre Nourry
-Robes et chapeaux : Jean Barthet
-Caméra et objectif : Panavision
-Photographe de plateau : Paul Apoteker
-Coiffeur : Alex Archambault
-Maquillage : Jean-Pierre Eychenne
-Générique : Jean Fouchet (Eurocitel)
-Tournage : Environ 8 semaines entre Mars et Juillet 1971, à New-York et dans les studios de Billancourt
-Tirage aux studios et auditorium "Paris Studio Cinéma" de Billancourt - Laboratoire Franay L.T.C Saint-Cloud
- Pays d'origine : France, Italie
- Format : Couleur (Eastmancolor) - 35 mm
- Durée: 95 minutes
-Date de sortie : 18 octobre 1973 (France)
-Visa d'exploitation : 3488

Distribution

Autour du film

-Le 6 octobre 1973, deux semaines avant la sortie du film, commençait au Proche-Orient la guerre du Kippour entre Israël et les pays arabes voisins.
-Billy Wilder accepta que De Funès utilise la célèbre réplique de Certains l'aiment chaud : .
-Marcel Dalio ( Israel Moshe Blauschild), l'interprète de Rabbi Jacob, avait dû fuir Paris en 1940, car son portrait figurait sur des affiches nazies censées représenter le « Juif typique ».
-Le film compte plus de 2000 plans.
-La rue des Rosiers, cœur du vieux quartier juif du Marais à Paris, où ont lieu plusieurs des scènes les plus mémorables du film, a été reconstituée en studio.
-Le jour de la sortie du film, le 18 octobre 1973, la femme de Georges Cravenne, le publicitaire du film, détourne le vol Air France Paris-Nice et menace de détruire le Boeing 727 si le long métrage, dont elle juge la sortie intolérable au vu de la conjoncture, n'est pas interdit. Armée d'une carabine 22 long rifle et d'un faux pistolet, la jeune femme accepte que l'avion se pose à Marignane pour ravitaillement avant de repartir vers Le Caire. Sur place, au cours d'un échange de coups de feu, Danielle Cravenne est atteinte à la tête et à la poitrine. Elle décédera dans l'ambulance qui l'évacuait vers une cliniqueMémoires d'éléphant, p. 279..

Citations

Victor Pivert après avoir reconnu Salomon dans la communauté juive, parlant à celui-ci de son emploi perdu: -Demande de lui de te réengager il te dira vouuui Salomon- De me doubler? Pivert - Il te dira vouuuui Salomon - De me tripler? Pivert - Il te dira non!
-Victor Pivert à Salomon, après que ce dernier lui eut avoué être juif : :« (stupéfait) Vous êtes juif ?! Comment, vous Salomon, vous êtes juif ?! Salomon est juif ! Oh ! :— Et mon oncle Jacob qui arrive de New York, il est rabbin ! :— Mais il est pas juif ?! :— Ben si ! :— (avec de l'espoir) Mais pas toute vot'famille ?! :— Si ! :— (magnanime, après un silence) Écoutez ça fait rien, je vous garde quand même ! »
-Salomon à Victor Pivert après que celui-ci eut critiqué son refus de travailler pendant le Shabbat (et notamment d'allumer les phares de la voiture) : :« Monsieur n'a pas le droit de manger de la viande le vendredi. Moi, je n'ai pas le droit d'allumer l'électricité le samedi. Ce n'est pas plus bête. :- Si ! C'est plus bête. »
-Victor Pivert, à l'occasion de la cordiale poignée de main entre Salomon et Slimane : :« Salomon, Slimane, Slimane, Salomon... Vous ne seriez pas un peu cousins ? Salomon - Cousin...? Slimane - Eloignés... :Et après quelques instants de ce moment de paix, :— Victor Pivert impatient : Oui, bon, pas maintenant, plus tard, plus tard ! »
-Un policier à Victor Pivert, s'approchant après que ce dernier a adressé des grimaces à lui et son acolyte : :« C'est de moi ou de mon collègue que vous vous foutez ?!? :— Victor Pivert souriant : Ah des deux ! Je me fous des deux ! »

Commentaires

-Ce film, empruntant au vaudeville ses grosses ficelles, dans le comique de situation comme dans l'emboîtement des intrigues, offre des scènes d'anthologie, comme la fameuse danse hassidique, mais aussi des moments plus profonds, comme la bénédiction que David, le jeune Juif, reçoit de Slimane (Rabbi Seligmann pour la circonstance), ou la poignée de mains entre Salomon et Slimane (en toute connaissance de cause, cette fois-ci).
-Par ailleurs, le film offre une agréable visite de Paris.
-La scène de la moto, où Slimane et Victor Pivert, déguisés en juifs hassidiques, traversent en trombe la rue de Rivoli pour rejoindre les Invalides est une des scènes les plus connues du cinéma francais. La musique entraînante et jubilatoire de Cosma y est pour beaucoup.

Notes et références

Aventures de Rabbi Jacob, Les Aventures de Rabbi Jacob, Les Aventures de Rabbi Jacob, Les Aventures de:Die Abenteuer des Rabbi Jacob en:Les Aventures de Rabbi Jacob pl:Przygody Rabina Jakuba ru:Приключения раввина Якова (фильм)
Sujets connexes
Abder El Kebir   Air France   Albert Jurgenson   Alix Mahieux   André Falcon   André Valardy   Aéroport de Marseille Provence   Bernard Stora   Billy Wilder   Catholicisme   Certains l'aiment chaud   Charles Bayard   Claude Carliez   Claude Giraud   Claude Piéplu   Clément Michu   Danielle Cravenne   Danièle Thompson   Denise Provence   Denise Péronne   Dominique Zardi   France   Francis Lemaire (acteur)   Georges Adet   Georges Cravenne   Guerre du Kippour   Gérard Darmon   Gérard Oury   Hassidisme   Henri Guybet   Israël   Italie   Jacques Besnard   Jacques François   Jean-Jacques Moreau   Le Caire   Louis de Funès   Marcel Dalio   Marcel Gassouk   Margot Capelier   Michel Fortin   Michel Robin   Miou-Miou   New York   Olivier Lejeune   Panavision   Paris   Paul Bisciglia   Paul Mercey   Pierre Koulak   Popeck   Proche-Orient   Renzo Montagnani   Robert Le Béal   Rue de Rivoli   Rue des Rosiers   Rémy Julienne   Suzy Delair   Vaudeville (théâtre)   Vladimir Cosma   Xavier Gélin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^