Salomon (Bible)

Infos
Salomon, fils de David et de Bethsabée, est un roi d'Israël (de 970 à 931 avant Jésus-Christ selon la chronologie biblique usuelle). Sa sagesse et sa justice sont proverbiales. Il fait construire le premier Temple de Jérusalem. Son histoire est contée dans le Premier livre des Rois.
Salomon (Bible)

Salomon, fils de David et de Bethsabée, est un roi d'Israël (de 970 à 931 avant Jésus-Christ selon la chronologie biblique usuelle). Sa sagesse et sa justice sont proverbiales. Il fait construire le premier Temple de Jérusalem. Son histoire est contée dans le Premier livre des Rois.

Préalable

Cet article repose exclusivement sur la littérature religieuse (Bible, Midrash, Coran...). Pour les informations historiques et archéologiques voir Données archéologiques sur David et Salomon. Pour des informations épigraphiques voir Histoire de la recherche sur le Pentateuque.

Salomon, fils et successeur du roi David

Salomon (Shlomo) est le deuxième fils que le roi David eut de sa femme, Bethsabée, que celui-ci avait prise à Urie. Quand David fut vieux, son fils Adonias tenta de se faire proclamer héritier. Alors David ordonne au prêtre Zadoc d'oindre Salomon comme roi après lui. David, mourant, confie ces paroles à son fils de douze ans : « Je m'en vais par le chemin de toute la terre. Tu seras fort et te montreras un homme, et tu prendras garde à Dieu, ton Dieu, en marchant dans Ses voies, en gardant Ses statuts, Ses commandements et Ses ordonnances, comme il est écrit dans la loi de Moïse, afin que tu réussisses dans tout ce que tu feras et où que tu te tourneras » (I Rois 2, 2 et 3). Après 40 ans de rêgne, David meurt. Salomon devient ainsi roi d'Israël.

Un règne de paix et de prospérité

À son avènement en -970, Salomon doit faire face à de nombreuses rivalités et révoltes au sein de son royaume. Il élimine les partisans de son demi-frère Adonias. Le prêtre Abyatar est exilé, Joab exécuté. Le pharaon Siamon profite de la mort de David pour organiser une expédition en Palestine. Il prend et détruit Gézer. Mais devant l’armée de Salomon, il préfère une paix de compromis. Il donne sa fille en mariage à Salomon avec pour dot Gézer. Salomon s’engage probablement à ne pas attaquer la pentapole philistine. Salomon organise une expédition militaire à Hamat et Zoba pour contrôler Tadmor (Palmyre) et la route des caravanes. Son règne marque cependant une période de paix, de prospérité et d'abondance. Le roi-bâtisseur fait ériger dans sa capitale des édifices colossaux (le Temple, le palais royal et les fortifications de Jérusalem). Il bâtit le premier Temple de Jérusalem. C'est dans sa quatrième année de règne que Salomon se mit à batir le temple, qui fut achevé en sept ans et demi. C'est le temple et non plus le tabernacle, qui fut alors le centre du culte public.

Le déclin

Au cours de son règne, Salomon a pris 700 épouses et 300 concubines : c'était le moyen d'assurer la paix avec les multiples cités-états voisines. Mais cette situation entraina des difficultés : Salomon laissa se développer des religions païennes dans son entourage « et il arriva, au temps de la vieillesse de Salomon, que ses femmes détournèrent son cœur auprès d'autres dieux » (I Rois 11, 4 et 5). L'infidélité de Salomon à garder l'alliance avec Dieu entraina la colère divine : « Parce que tu as fait celaici, la cause de la colère Divine n'est pas la polygamie, mais l'adoration d'autres divinités , (...) Je t'arracherai le royaume (...) Seulement, Je ne le ferai pas dans tes jours, à cause de David, ton père. Mais Je l'arracherai de la main de ton fils. » (I Rois 11, 9 à 13) À la fin du règne, la levée de lourds impôts et l'institution de la corvée provoquent des révoltes qui aboutiront à la partition du royaume d'Israël après la mort de Salomon (-931).

L'organisation du royaume

Salomon organise l’administration de son Empire, tâche qui lui vaut la réputation de « sage » (hâkâm) :
- Comme David, il s’entoure de hauts fonctionnaires et de conseillers (prêtre, secrétaire, héraut, chef de l’armée) mais crée de nouvelles fonctions (maître du palais, chef des préfets et chef de la corvée). La famille du prophète Nathan est très influente dans ce cabinet. Salomon crée un corps de fonctionnaires (lévites), dévoués au service de l’État. Il institue des écoles pour les former.
- Le territoire israélite est divisé en douze préfectures dirigés par un préfet (nesîb), nommé par Salomon.
- Chaque préfecture devait assurer l’entretien de la cour royale pendant un mois, charge assez lourde à cause du développement du harem royal, du nombre des hauts fonctionnaires et de la charrerie royale. D’autres entrées proviennent du domaine royal, géré par le maître du Palais, de cadeaux et tributs versés par les vassaux. De plus, le roi contrôle le commerce international : caravanes du désert (encens, aromates), commerce de haute mer dans des expéditions conjointes avec les Phéniciens (produits et animaux tropicaux, or), commerce avec la Phénicie (blé, huile, cèdre, cyprès, aide technique).
- Salomon nomme à la tête de l’armée l’ancien chef de la garde personnelle de David. L’effort de modernisation porte sur les chars, peu utilisés dans le passé et la construction de places fortes.

Le jugement de Salomon

Jugement de Salomon, trésor de l'abbaye de Saint-Denis, – siècle, musée du Louvre Considéré comme « Sage parmi les hommes », il se rendit populaire par ses jugements pleins de sagesse. Le Livre des Rois raconte ainsi le différend qui opposa deux prostituées ayant chacune mis au monde un enfant, mais dont l'un était mort étouffé. Elles se disputèrent alors l'enfant survivant. Pour régler le litige, Salomon réclama une épée et ordonna : « Partagez l'enfant vivant en deux et donnez la moitié à l'une et la moitié à l'autre ». L'une des femmes accepta, l'autre déclara qu'elle préfèrait renoncer à l'enfant plutôt que de le voir sacrifié. En elle, Salomon reconnut la vraie mère, et il lui fit remettre le nourrisson. Alors « tout Israël apprit le jugement qu'avait rendu le roi, et ils révérèrent le roi car ils virent qu'il y avait en lui une sagesse divine pour rendre la justice ». Ce célèbre épisode de la vie du Roi Salomon a donné lieu à l'expression « jugement de Salomon » qui signifie que face à l'impossibilité d'établir la vérité dans un litige, la décision prise partage équitablement les torts entre deux parties

Prophète de l'Islam

Dans le Coran, c'est le 27e chapitre (sourate) qui parle le plus de Salomon (Suleyman), prophète et roi, tout comme son père David (Daouda). Son histoire avec la reine de Saba (appelée ici Bilqis) y est narrée. Dans les sourates 21e versets 81-82, 27e verset 17, 34e 12-14 et 38e 29-39, il est fait allusion aux épreuves et aux pouvoirs que lui aurait accordé Dieu, pouvoirs qui prennent dans les légendes populaires la forme magique du Sceau de Salomon.

Voir aussi

-
- Les Mines du roi Salomon
- Histoire du compagnonnage Catégorie:Roi d'Israël Catégorie:Roi de Juda Catégorie:Prophète de l'Islam ar:سليمان bg:Соломон da:Kong Salomon de:König Salomo en:Solomon eo:Salomono es:Salomón fi:Salomo gl:Salomón he:שלמה hr:Kralj Salomon id:Salomo it:Re Salomone ja:ソロモン王 ka:სოლომონ მეფე ko:솔로몬 왕 nl:Salomo nn:Sjelomo I av Israel no:Salomo pl:Salomon (król Izraela) pt:Salomão ru:Соломон sk:Šalamún sr:Соломон sv:Salomo tr:Süleyman yi:שלמה המלך zh:所羅門 (君王)
Sujets connexes
Bethsabée   Bible   Compagnonnage   Coran   David (Bible)   Données archéologiques sur David et Salomon   Histoire de la recherche sur le Pentateuque   Jérusalem   Les Mines du roi Salomon   Midrash   Musée du Louvre   Palmyre   Phénicie   Premier livre des Rois   Reine de Saba   Royaume d'Israël   Sceau de Salomon (légende)   Siamon   Temple de Jérusalem  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^