Magenza

Infos
Magenza et le nom juif de Mayence. Dès le Xe siècle, Mayence était un centre de vie juive important. Les Juifs de Magenza habitaient alors dans la rue de la Juiverie, aujourd’hui rue des synagogue antérieure. Un des plus fameux savants de cette période est Rabbenou Guershom (960-1028) qui vécut entre Metz et Mayence. Il fut un des premiers docteurs de la loi ashkenazes. Ce fut lui qui interdit la polygamie et la répudiation de l'épouse sans son consentement. S'il ensei
Magenza

Magenza et le nom juif de Mayence. Dès le Xe siècle, Mayence était un centre de vie juive important. Les Juifs de Magenza habitaient alors dans la rue de la Juiverie, aujourd’hui rue des synagogue antérieure. Un des plus fameux savants de cette période est Rabbenou Guershom (960-1028) qui vécut entre Metz et Mayence. Il fut un des premiers docteurs de la loi ashkenazes. Ce fut lui qui interdit la polygamie et la répudiation de l'épouse sans son consentement. S'il enseigna à de nombreux élèves, son flambeau ne fut repris que par l'illustre Rachi, né 12 ans après sa mort. Deux rabbins enseignent à Magenza au IXe-, Rabbi Moïse l'Ancien et Rabbi Abun le Grand. Le fils du premier, Rabbi Kalonymus nous a laissé une douzaine de commentaires sur la Loi considérés comme les plus anciens écrits rabbiniques d’Europe (début ). Dans la chronique de Dithmar, évêque de Mersebourg, pour la première fois un juif de Magenza Kolonymus, sauver Otton II sévèrement battu et manque d'être capturé en Calabre par les Sarrasins, au Cap Colonna Le premiere synagogue de 1093 fut le lieu de prières recensé jusqu’en 1096 l'annee de Gezerot Tatnu, le début de la croisade populaire. Au cours du périple de la croisade populaire des Juifs sont massacrés en Rhénanie, pillages et tueries sont perpétrées plus de mille Juifs sont tués à Magenza.

Moyen Age

Au Moyen Age, le cimetière de la communauté juive se trouvait exterritorial, au jourd'hui le quartier Hartenberg-Münchfeld, à l’intersection des route de Bingen-Am-Rhein. A la fin du XVe siècle, les rapports entre Juifs et Chrétiens étaient empreints de bienveillance, la situation politique changea avec la parution de l’édit du archevêque Adolphe II de Nassau qui donna l’archevêque juridiction sur les Juifs de Magenza. A l'année 1470 il ordonna l'expulsion de tout le juifs résidant de la ville. C’est alors que survinrent les expulsions de Juifs du domaine royal et la communauté juive de Magenza disparut dans le courant du XVe siècle. A la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe, quelques familles juives s’établirent à Magenza. L'accession de Napoléon Bonaparte au pouvoir a été un événement fondamental pour l'émancipation des Juifs dans toute l'Europe. Ils eurent accès à l'égalité des droits civiques et à la liberté de circulation, et furent intégrés à la nation.

Avant la Seconde Guerre mondiale

La synagogue principale, de style néo-mauresque, inaugurée en 1853, est l’œuvre de l’architecte Ignace Opfermann, architecte célèbre de la ville de Mayence etait le synagoge pour le judaïsme réformé. Un salle de prières pour le judaïsme orthodoxe existe depuis 1855 dans la rue rue des synagogue antérieure. A la fin du XVIIIe siècle une nouveau synagogue etait indispensable. Les synagogue principale était d'1900 devenue trop petite. Un nouveau bâtiment devrait être au coeur de la ville de Mayence dans la nouvelle ville Mainz-Neustadt.

La Shoah

La seconde guerre mondiale fut pour la communauté juive mayeçaise une tragédie. La persécution des juifs, dont la communauté comptait 3 000 membres, débuta en avril. Les synagogues furent incendiées lors de la Nuit de cristal, et l'on fit payer aux juifs le déblaiement des ruines, mais la bibliothèque put être épargnée. Un parchemin de la Torah qu'on avait caché au séminaire de Mayence, fut découvert en 2003 et remis à la communauté juive de Weisenau. La communauté a érigé sur la façade de la centre juif actuel de 1952 un monument à la mémoire de 1159 de ses membres, disparus en déportation. La majorité fut arrêtée lors d’une même rafle pendant l’année 1942. La communauté juive de Magenza après la guerre compte 50. 24 retrouva par le camp de concentration de Theresienstadt en 1945.

Histoire récente

Aujourd'hui, la communauté entretient les meilleures relations avec les pouvoirs publics. Enfin le développement récent des activités de l’Association Culturelle et Sociale Israélite de Mayence permet d’ouvrir la synagogue à l’extérieur de notre communauté et de faire connaître la culture juive dans toute la Région Hesse-rhénane.

Voir aussi

-Histoire de Mayence

Personnalités de Magenza

-Ibrahim ibn Jaqub (Abraham ben Jacov)
-Rabbenou Guershom
-Yehuda ben Meir
- Yaakov ben Yakar
-Amram de Mayence
-Amnon de Mayence (Rabbi Amnon, Ounetanè Toqef)
-Elieser ben Nathan
-Asher ben Yehiel
-Jakob ben Moses haLevi Molin, Yaakov haLevi Molin יעקב בן משה מולין; MaHaRIL
-Elazar Rokeach
-Meir de Rothenbourg
-Theodor Creizenach
-Isaac Bernays
-Ludwig Kalisch
-Ludwig Bamberger, banquier personnalité politique du libéralisme et publiciste. Participe à la Révolution allemande de 1848
-Ferdinand Eberstadt
-Ferdinand Eberstadt
-Anna Seghers
-Carl Zuckmayer
-Isaac Fulda, banquier
- Anni Eisler-Lehmann (1904 - 1999), chanteuse d´opéra mayençaise
-Leo Trepp
-Klaus Mayer
-Ferdy Mayne Catégorie:Histoire juive Catégorie:Mayence
Sujets connexes
Adolphe II de Nassau (1422-1475)   Anna Seghers   Asher ben Yehiel   Bingen-Am-Rhein   Camp de concentration de Theresienstadt   Carl Zuckmayer   Croisade populaire   Dithmar   Ferdy Mayne   Histoire de Mayence   Judaïsme orthodoxe   Judaïsme réformé   Ludwig Bamberger   Mayence   Metz   Otton II du Saint-Empire   Ounetanè Toqef   Rabbenou Guershom   Rachi   Yehuda ben Meir  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^