Conseil des commissaires du peuple (URSS)

Infos
Le Conseil des commissaires du peuple (russe : Sovnarkom) est la plus haute autorité gouvernementale sous le régime soviétique. Il remplace le gouvernement provisoire suite à la prise de pouvoir par les bolcheviks le 25 octobre 1917 dans le calendrier julien (7 novembre dans le calendrier grégorien), ou révolution d'Octobre. Le Conseil des commissaires du peuple est connu après 1946 comme le Conseil des Ministres.
Conseil des commissaires du peuple (URSS)

Le Conseil des commissaires du peuple (russe : Sovnarkom) est la plus haute autorité gouvernementale sous le régime soviétique. Il remplace le gouvernement provisoire suite à la prise de pouvoir par les bolcheviks le 25 octobre 1917 dans le calendrier julien (7 novembre dans le calendrier grégorien), ou révolution d'Octobre. Le Conseil des commissaires du peuple est connu après 1946 comme le Conseil des Ministres.

Mise en place

Après le départ des socialistes-révolutionnaires de droite et des mencheviks, qui refusent de légitimer l'insurrection bolchevique, le IIe congrès des Soviets est composé de bolcheviks et de socialistes-révolutionnaires de gauche. Avant de se séparer, il instaure un « gouvernement ouvrier et paysan provisoire », le Conseil des commissaires du peuple, qui doit gouverner le pays « jusqu'à la réunion de l'Assemblée constituante »Michel Heller et Aleksandr Nekrich, L'Utopie au pouvoir. Histoire de l'URSS de 1917 à nos jours, Paris, Calmann-Lévy, coll. « Liberté de l'esprit », 1985, p. 34.. Le Conseil des commissaires du peuple ne comporte que des bolcheviks. Présidé par Lénine, le premier gouvernement bolchevik comprend 15 « commissaires » : Trotski est commissaire du peuple aux Affaires étrangères, Rykov est chargé de l'Intérieur, Milioutine de l'Agriculture, Lomov de la Justice, Noguine du Commerce et de l'Industrie, Chliapnikov du Travail, Teodorovitch est au Ravitaillement, Lounatcharski à l'Instruction publique, Stépanov aux Finances, Gliébov aux Postes et Télégraphe, et Staline est président de la Commission des Nationalités. Il y a en outre un comité composé de Antonov-Ovseïenko, Krylenko et Dybenko pour la Guerre et la MarineLouis Aragon et André Maurois, Les Deux Géants. Histoire des États-Unis et de l'URSS de 1917 à nos jours. Tome 3 : Histoire de l'URSS de 1917 à 1929, Paris, Éditions du Pont Royal, 1963, p. 140.. Soutenu par Trotski, Lénine repoussa l'idée d'un gouvernement de coalition des partis révolutionnaires. En réponse, Rykov, Teodorovitch, Milioutine et Noguine quittent le Conseil des commissaires du peupleMichel Heller et Aleksandr Nekrich, L'Utopie au pouvoir, op. cit., p. 36..

Notes et références

Voir aussi

===
Sujets connexes
Calendrier grégorien   Calendrier julien   Congrès des Soviets   Dirigeants de l'URSS   Gouvernement provisoire (Russie)   Lénine   Michel Heller   Parti socialiste-révolutionnaire de gauche   Parti socialiste révolutionnaire (Russie)   Pavel Dybenko   Russe   Révolution d'Octobre   Révolution russe   Soviet  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^