Jean Lacouture

Infos
Jean Lacouture est un journaliste, historien et écrivain français né le 9 juin 1921 à BordeauxEmmanuel Ratier, Encyclopédie politique française, Faits & Documents, Paris, 1992, 864 p. (Gironde).
Jean Lacouture

Jean Lacouture est un journaliste, historien et écrivain français né le 9 juin 1921 à BordeauxEmmanuel Ratier, Encyclopédie politique française, Faits & Documents, Paris, 1992, 864 p. (Gironde).

Études

Jean Lacouture a fait ses études secondaires chez les jésuites du lycée Saint-Joseph de Tivoli de Bordeaux et des études supérieures à Paris. Il est diplômé en lettres, en droit et en sciences politiques. Attaché de presse du général Leclerc à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il découvre l'Indochine et y fait ses débuts dans le journalisme où il rencontre les chefs du Vietminh révolutionnaire, dont Hô Chi Minh.

Journalisme engagé

Après un séjour de deux ans à la résidence générale de France à Rabat au Maroc (1947-1949), il débute sa carrière de journaliste et de reporter à Combat en 1950 qu'il poursuit au journal Le Monde en 1951 puis à France Soir en tant que correspondant au Caire entre 1953 et 1956. Il revient au Monde en 1957 où il est chef du service outre-mer puis grand reporter jusqu'en 1975, il collabore également au Nouvel Observateur. Son engagement à gauche, contre le général de Gaulle, contre la VRépublique mais surtout pour le Vietcong et les Khmers rouges, seront l'objet d'ardents débats et de justifications a posteriori de sa part.

Ses engagements

Anti-colonialiste

C'est sa rencontre avec Hô Chi Minh - une « personnalité charismatique » selon lui - qui va déterminer l'engagement de Jean Lacouture dans la cause de la décolonisation. C'est ainsi que dans les années 1950, il est un des premiers partisans de la décolonisation de l'Algérie et de toutes les autres colonies encore françaises.

L'anti-américanisme des années 1970 et ses conséquences

En 1970, dans Le Nouvel Observateur, il fait l'éloge du nouveau gouvernement anti-américain de Penn Nouth, mis en place au Cambodge et du programme politique du FUNK rédigé sur les indications de la « Résistance intérieure » de Khieu Samphan et Ieng Sary entre autres. Il n'est alors pas le seul intellectuel à prendre parti pour les régimes hostiles à « l'impérialisme américain ». Il cotoie Jacques Decornoy, Jacques Julliard, Jean-Paul Sartre, etc. En 1975, après avoir salué la chute de Saïgon, Jean Lacouture salue la venue imminente d'un « meilleur Cambodge » avec les Khmers rouges alors que l'édition du 17 avril 1975 du Monde titre : L'écroulement des illusions (de Long Boret, successeur de Lon Nol) et que les Khmers rouges entrent dans Phnom Penh. À cette époque, pour Jean Lacouture, les Khmers rouges sont « un mouvement de résistance contre un gouvernement fabriqué par les Américains ». Il faudra plus de trois ans à de nombreux intellectuels pour appréhender la réalité de l'idéologie des Khmers rouges et des Vietnamiens du nord et plus encore pour admettre le génocide khmer. En novembre 1978, Jean Lacouture reconnait ses erreurs sur ses présentations du Viêt Nam et des Khmers rouges. Dans un entretien à Valeurs Actuelles, il déclare :

De Gaulle

Dans les années 1950 et 1960, il fut l'un des plus vigoureux détracteurs du général de Gaulle et un fervent partisan de François Mitterrand. À la fin des années 1980, sa biographie de De Gaulle (De Gaulle ou l'éternel défi) tranchait avec ses opinions de jeunesse. Il reconnut alors avoir évolué et être devenu un de ses plus grands admirateurs.

L'affaire Boudarel

En 1991, il prend la défense de Georges Boudarel universitaire, visé par une plainte pour « crimes contre l'humanité » déposée par d'anciens prisonniers français d'un camp vietminh où il était commissaire politique au début des années 1950.

Le biographe

Biographe de nombreuses personnalités, Jean Lacouture revendique, lors d'un débat en 2001 avec Philippe Bertrand sur France Inter (Café littéraire), sa subjectivité et son emphase pour les personnages dont il écrit la biographie (par exemple la personnalité « savoureuse » d'Hô Chi Minh). Ainsi, dit-il, s'il ne peut faire de biographie de personnage qu'il n'apprécie pas, il reconnait écrire des biographies d'admiration et pour lesquelles il n'hésite pas à s'écarter de la règle de l'objectivité. Partant ainsi du constat que le biographe est dominé par son personnage, il ne croit pas à cette règle (défendue par Pierre Milza) et reconnaît traiter le sujet de manière engagée et personnelle. Pour Jean Lacouture, l'art du biographe consiste à laisser des zones d'ombre pour permettre au lecteur de se faire une idée. Cependant, écrivain ou historien de l'histoire immédiate ou contemporaine, Jean Lacouture a regretté de ne pas avoir mis l'accent sur « l'encagement » des hommes au Viêt Nam, et sur le régime policier de Nasser, dans une biographie écrite en réaction contre l'assimilation de Nasser à Hitler.

Bibliographie

- L'Égypte en mouvement, en collaboration avec Simonne Lacouture, Le Seuil, 1956
- Le Maroc à l'épreuve, en collaboration avec Simonne Lacouture, Le Seuil, 1958
- La Fin d'une guerre, en collaboration avec Philippe Devillers, 1960, nouvelle édition en 1969
- Cinq hommes et la France, Le Seuil, 1961
- Le Poids du Tiers-Monde, en collaboration avec Jean Baumier, Arthaud, 1962
- De Gaulle, 1965, Le Seuil, nouvelle édition en 1971
- Le Viêt Nam entre deux paix, Le Seuil, 1965
- Hô Chi Minh, Le Seuil, 1967, nouvelle édition en 1976
- Israël et les Arabes, le troisième combat, avec Francis Held, Simonne Lacouture, Eric Rouleau, coll. L’histoire immédiate, 1967
- Quatre Hommes et leurs peuples, sur-pouvoir et sous-développement, Le Seuil, 1969
- Viêt Nam, de la guerre française à la guerre américaine, avec Philippe Devillers, coll. Esprit, 1969
- Nasser, Le Seuil, 1971
- L'Indochine vue de Pékin, entretiens avec le Prince Sihanouk, Le Seuil, 1972
- Un sang d'encre, Stock-Seuil, 1974
- Les Émirats mirages, en collaboration avec G.Dardaud et Simonne Lacouture, Le Seuil, 1975
- Viêt Nam, voyage à travers une victoire, en collaboration avec Simonne Lacouture, Le Seuil, 1976
- André Malraux, une vie dans le siècle, Prix aujourd'hui, Le Seuil, 1973 ; coll. Points Histoire, 1976
- Léon Blum, Le Seuil , 1977 ; coll. « Points Histoire », 1979
- Survive le peuple cambodgien !, 1978
- Le rugby, c'est un monde, Le Seuil, 1979
- Signes du Taureau, Juillard, 1979
- François Mauriac, « Bourse Goncourt de la biographie », Le Seuil, 1980 ; coll. Points essais, 2 volumes, 1990
- Julie de Lespinasse, mourir d'amour, en collaboration avec Marie-Christine d'Aragon, Ramsay, 1980 ; Complexe, 2006
- Pierre Mendès France, Le Seuil, 1981 et 2003
- Le Piéton de Bordeaux, ACE, 1981
- En passant par la France, Journal de voyage, en collaboration avec Simonne Lacouture, Le Seuil, 1982
- Profils perdus, 53 portraits comtemporains, A.M. Métailié, 1983
- De Gaulle, (3 volumes) : 1 — Le Rebelle (1890-1944), 2 — Le Politique (1944-1959), 3 — Le Souverain (1959-1970), Le Seuil, 1984, 1985 et 1986. Paris ; Points Histoire, 1990.
- Algérie : la guerre est finie, éd. Complexe, Bruxelles, 1985 et 2002
- De gaulle ou l'éternel défi, en collaboration avec Roland Melhl, 1988
- Champollion : Une vie de lumières, Grasset, 1989
- Jésuites, tome 1, Les Conquérants, 1991
- Jésuites, tome 2, Les Revenants, 1992
- Le Citoyen Mendès France, en collaboration avec Jean Daniel, coll. L’histoire immédiate, 1992
- Le Désempire, Figures et thèmes de l'anticolonialisme, en collaboration avec Dominique Chagnollaud, Denoël, coll. Destins croisés, 1993
- Une adolescence du siècle, Jacques Rivière et la RNF (1900-1925), 1994
- Mes héros et nos monstres, Le 20 siècle où le temps des démiurges, 1995
- Montaigne à cheval, coll. Points, 1996
- L’Histoire de France en 100 tableaux, Hazan, 1996
- François Mitterrand, une histoire de français (vol 1) : « Les risques de l’escalade », 1998
- François Mitterrand, une histoire de français (vol 1) : « Les vertiges du sommet », 1998
- Greta Garbo, La Dame aux caméras, Liana Levi, 1999
- John F. Kennedy, Nathan, 2000
- Germaine Tillion, la traversée du mal : entretiens avec J. Lacouture, Arléa, 2000
- Le Témoignage est un combat : une biographie de Germaine Tillion, 2000
- Le roman du pouvoir : Mitterrand raconté par…, en collaboration avec Patrick Rotman, 2000
- Voyage dans le demi-siècle, avec Gérard Chaliand, entretiens croisés avec André Versaille, Complexe, 2001
- La Raison de l'autre, sur Montaigne, Montesquieu, Mauriac, Confluences, 2002
- De Gaulle raconté à Benjamin, Indigène, 2002
- Montesquieu, Les Vendanges de la liberté, 2003
- Stendhal, le bonheur vagabond, Le Seuil, 2004
- Une vie de rencontres, 2005
- Alexandre Dumas à la conquête de Paris, Complexe, 2005
- Paroles de Présidents, Dalloz, 2006,
- Lois et moeurs du rugby, Dalloz 2007
- Voyous et gentlemen, Gallimard
- Le monde est mon métier : Le journaliste, les pouvoirs et la vérité, avec Bernard Guetta, Broché, 2007

Distinctions

- Grand Prix de la littérature de la ville de Bordeaux, 1974
- Bourse Goncourt de la biographie, décernée par la ville de Nancy pour son ouvrage sur François Mauriac, 1980
- Prix Sola Cabiati de la ville de Paris, 1996
- Grand Prix d'histoire de l'Académie française, 2003

Décorations

- Officier de la Légion d'honneur, pui promu au grade de commandeur de la Légion d'honneur le 13 juillet 2007.
- Commandeur des Arts et Lettres

Mélomane

Passioné de musique et surtout d'opéra, Jean Lacouture est le Président de l'Association des Amis de Georges Bizet.

Sources

---- Catégorie:Écrivain français du XXe siècle Catégorie:Journaliste français Catégorie:Historien français Catégorie:Commandeur de la Légion d'honneur Catégorie:Naissance en 1921 en:Jean Lacouture
Sujets connexes
Académie française   Adolf Hitler   Algérie   Années 1950   Années 1960   Années 1970   Années 1980   Arts et Lettres   Bordeaux   Cambodge   Combat (journal)   Commissaire politique   Décolonisation   Emmanuel Ratier   France Inter   France Soir   François Mitterrand   Georges Boudarel   Gironde   Génocide   Historien   Hô Chi Minh   Ieng Sary   Indochine   Jacques Julliard   Jean-Paul Sartre   Journalisme   Journaliste   Khmers rouges   Le Caire   Le Monde   Le Nouvel Observateur   Lon Nol   Légion d'honneur   Marxisme   Musique   Opéra (musique)   Philippe Leclerc de Hauteclocque   Phnom Penh   Pierre Milza   Rabat   Seconde Guerre mondiale   Totalitarisme   Viêt Nam  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^