László Szabó

Infos
László Szabó est un acteur et réalisateur né le 24 septembre 1936 à Budapest (Hongrie). . Dès lors, ainsi qu'il le confiera à Libération, le jeune László Szabó ne cesse de fréquenter les salles obscures. Arrivé en France en 1956, il se lie d'amitié avec les "jeunes Turcs" des Cahiers du Cinéma et devient un assidu de la Cinémathèque de Langlois. Claude Chabrol lui offre ses premiers rôles, dans Les Cousins puis A double tour, tous deux s
László Szabó

László Szabó est un acteur et réalisateur né le 24 septembre 1936 à Budapest (Hongrie). . Dès lors, ainsi qu'il le confiera à Libération, le jeune László Szabó ne cesse de fréquenter les salles obscures. Arrivé en France en 1956, il se lie d'amitié avec les "jeunes Turcs" des Cahiers du Cinéma et devient un assidu de la Cinémathèque de Langlois. Claude Chabrol lui offre ses premiers rôles, dans Les Cousins puis A double tour, tous deux sortis en 1959. Compagnon de route de la Nouvelle Vague, il apparaît aussi chez Rohmer (Les Nuits de la pleine lune), Rivette (L'Amour par terre) et François Truffaut (Le Dernier Métro), mais c'est avec Jean-Luc Godard que se noue une collaboration privilégiée. Flic douteux dans Made in USA, ingénieur dans Alphaville, il tient des seconds rôles décalés dans la plupart des films que le cinéaste tourne dans les années 60, mais on le retrouve en 1982 dans le rôle du producteur dans Passion. Jean-Luc Godard inspire à László Szabó le goût de mise en scène. L'acteur signe en 1973 un polar loufoque, Les Gants blancs du diable, puis, un an plus tard, Zig Zig, une comédie avec Catherine Deneuve et Bernadette Lafont. Il retourne tourner en Hongrie ses deux longs-métrages suivants David, Thomas et les autres en 1985 et Ember, aki nappal aludt, Az en 2003. Mais László Szabó reste acteur, en France comme en Hongrie. Habitué aux personnages louches, il incarne, à partir des années 90, des figures paternelles dans les oeuvres de ces jeunes héritiers de la Nouvelle Vague que sont Olivier Assayas (L' Eau froide), Arnaud Desplechin (Esther Kahn) ou Mathieu Amalric (Mange ta soupe).

Filmographie partielle

;En tant qu'acteur
-1959 : A double tour
-1963 : Le Petit Soldat
-1967 :
Made in USA
-1970 : L'Aveu
-1975 :
Le mâle du siècle
-1978 : Judith Therpauve
-1980 :
Le Dernier Métro
-1982 : Passion
-1983 :
Debout les crabes, la mer monte !
-1984 : Les Nuits de la pleine lune
-1988 :
L'Insoutenable Légèreté de l'être
- 1989 :L'orchestre rouge
- 1989 :
Tolérance
- 1989 :Coupe franche
- 1989 :
Pleure pas my love
-1992 : La Sentinelle
- 1994 :
L'Eau froide
-1997 : Mange ta soupe
- 1998 :
Place Vendôme
-2000 : Esther Kahn
-2001 :
On appelle ça ... le printemps
-2002 : Comme un avion
- 2004 :
Léo, en jouant "dans la compagnie des hommes"
- 2004 : Ne quittez pas !
- 2006 :
Un An ;En tant que réalisateur
-1973 : ''Les Gants blancs du diable Catégorie:Acteur français Catégorie:Réalisateur hongrois Catégorie:Réalisateur français Catégorie:Réalisateur en S Catégorie:Naissance en 1936
Sujets connexes
Acteur   Alphaville   Arnaud Desplechin   Bernadette Lafont   Budapest   Catherine Deneuve   Cinéma   Claude Chabrol   Debout les crabes, la mer monte !   Esther Kahn   France   François Truffaut   Hongrie   Jean-Luc Godard   L'Aveu   L'Insoutenable Légèreté de l'être   La Sentinelle (film)   Le Dernier Métro   Le Petit Soldat   Les Gants blancs du diable   Les Nuits de la pleine lune   Libération   Made in USA   Mathieu Amalric   Ne quittez pas !   Nouvelle Vague   Olivier Assayas   Passion (film, 1982)   Place Vendôme (film)   Pâques   Rohmer   Réalisateur   Septembre   Tolérance  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^