Toutânkhamon

Infos
Toutânkhamon (né v. -1345, mort en -1327) est le onzième pharaon de la (Nouvel Empire). Manéthon l’appelle Toutânkhamon (Chébres). Sa date de début de règne est l'objet de controverses parmi les égyptologues. On situe son règne aux alentours de -1336 / -1335 à -1327Selon le British Museum, Malek, , . Autres avis de spécialistes : -1355 à -1346 , -1348 à -1339 , -1348 à -1338 , -1347 à -1339/ -1338 (, ), -1343 à -1333 , -1340 à -1331 (, ), -1335 à -1325 , -1
Toutânkhamon

Toutânkhamon (né v. -1345, mort en -1327) est le onzième pharaon de la (Nouvel Empire). Manéthon l’appelle Toutânkhamon (Chébres). Sa date de début de règne est l'objet de controverses parmi les égyptologues. On situe son règne aux alentours de -1336 / -1335 à -1327Selon le British Museum, Malek, , . Autres avis de spécialistes : -1355 à -1346 , -1348 à -1339 , -1348 à -1338 , -1347 à -1339/ -1338 (, ), -1343 à -1333 , -1340 à -1331 (, ), -1335 à -1325 , -1334 à -1324 , -1333 à -1323 , -1319 à -1309 .. Lorsque, le 4 novembre 1922, l'archéologue britannique Howard Carter découvre la sépulture de Toutânkhamon et ses incroyables richesses, il offre à un jeune souverain, au règne bien effacé, l'occasion unique d'entrer dans l'histoire.

Généalogie

Toutânkhaton de son nom de naissance, serait né à Thèbes ou à Amarna où il grandit dans le cercle de la famille royale. Son nom signifie « L'image vivante du dieu Aton », c'est-à-dire une réincarnation terrestre d'Aton. La filiation de Toutânkhaton reste un mystère. Sa mère est-elle une simple épouse du harem royal, ou bien est-elle Tiyi, la grande veuve royale du pharaon Amenhotep , ou encore Kiya mystérieuse épouse secondaire d'Amenhotep , connu aussi sous le nom d'Akhénaton, ou, comme il est admis aujourd'hui par une grande majorité de spécialistes, est-il le fils d'Amenhotep et de la reine Néfertiti ? Ses origines restent donc très obscures, d'autant plus que durant le règne d'Horemheb, un de ses successeurs, son nom et celui des souverains amarniens précédents sont effacés.

Titulature

Colosse de Toutânkhamon

Règne

Masque d'or de Toutânkhamon En l'an-1338, Akhénaton meurt d'une éprouvante maladie ; lui succède une reine du nom de Ânkh-Khéperourê, reconnue aujourd'hui comme la sœur ainée de Toutânkhamon, Mérytaton. Elle disparaît rapidement (pour des raisons inconnues) et Toutânkhaton monte sur le trône de la Haute et Basse-Égypte, bien qu'il ne soit encore qu'un enfant de neuf ans. Il est légitimé en épousantc'est par les femmes que se transmet le sang royal Ânkhésenpaaton, née à la fin de l’an d'Akhénaton, la troisième fille de Néfertiti et d'Amenhotep , qui sera son épouse royale sous le nom de Ânkhésenpaamon. Trop jeune pour régner, c'est le divin père Aÿ et le général Horemheb qui détiennent le véritable pouvoir administratif et militaire. La contre-réforme est puissamment amorcée. Sous l'influence des prêtres et thuriféraires de l'ancienne religion, qui le manipulent, l'enfant-pharaon renoue avec les traditions et prend le nom de Toutânkhamon, signe d'Amon, le dieu excommunié rétabli, tandis que son épouse devient Ânkhésenpaamon. Conversion strictement politique ? Ils lui font restaurer le culte Amonien et quitter Akhetaton pour retourner à Thèbes puis à Memphis, qui redevient la capitale de l'empire. Cependant, il ne semble pas que le couple royal ait abandonné totalement la religion atonienne comme en témoigne le trône où l'on peut apercevoir le disque solaire Aton tendre la croix de vie au pharaon et à sa femme. Toutânkhamon établit la restauration des temples endommagés sous l'épisode amarnien et se fait ériger à l'ouest de Thèbes un nouveau temple. Il n'a pas le temps de se faire construire sa demeure d'éternité, disparaissant brusquement en -1327, à dix-huit anscertains spécialistes disent vingt, par maladie, accident ou sous les coups d'un assassin, sans avoir pu affermir son pouvoir. Sans héritier, avec lui disparaît la lignée Ahmosis. Il est enseveli à la hâte dans une petite tombe qui n'avait pas été construite pour lui. Au bout de soixante-dix jours, on l'inhume selon les rites funéraires royaux dans sa maison d'éternité : momification, masque mortuaire, cercueils et sarcophages, quadruples vases canopes pour les viscères, mobilier et objets funéraires, jouets et souvenirs du pharaon enfant. La tombe initialement prévue pour lui allait devenir celle de son successeur Aÿ. Sur les raisons de sa mort, nous ne savons rien si ce n'est que l'examen de sa momie a révélé une blessure au bas du crâne qui pourrait laisser supposer qu'il n'est pas mort d'une mort naturelle. Certains vont même jusqu'à avancer que son décès aurait été provoqué par des coups reçus à l'arrière du crâne par quelqu'un agissant sur l'ordre d'un de ses deux successeurs. Les derniers indices relevés lors d'un examen au scanner de la momie, en février/mars 2005, écartent la piste d'un coup sur la tête et laissent supposer qu'il serait mort des suites d'une infection généralisée provoquée par une plaie au niveau des jambes (tétanos, septicémie ?). La cause de sa mort demeure toutefois toujours mystérieuse à ce jour (blessure consécutive à un accident, à une tentative de meurtre ou à un combat)... Depuis le 4 novembre 2007, sa momie est installée dans une vitrine la protégeant de l'humidité et révèle pour la première fois le visage du roi au public. Une « légende », aussi attribuée à Mérytaton (et avec plus de certitude), fait que sa veuve, Ânkhésenpaamon, supplia le roi hittite Suppiluliuma de lui envoyer un fils, pour monter sur le trône, ce qu'il accepta en faisant partir le prince Zannanzach (ou Zananza) qui n'arriva jamais. On ne sait pas ce que devient la veuve, certains avancent un mariage avec son successeur Aÿ qui succéda au jeune pharaon.

Sépulture

Le fabuleux trésor retrouvé dans la tombe de Toutânkhamon, qui est l'une des seules sépultures à avoir été découverte intacte, et alors même qu'il s'agit d'un pharaon insignifiant, laisse augurer de la richesse des autres tombeaux dans leur état d'origine, à jamais perdu. Selon le journal de Carter, la tombe de Toutânkhamon recelait 171 objetsSelon La grande encyclopédie Larousse, vol. 19, p. 12053 : du mobilier, dont un splendide trône, plusieurs lits, dont un surprenant lit aux deux longues vaches dorées, qui témoignent d'une habileté technique rarement égalée dans la suite des tempsSelon l'Encyclopédie Universalis, corpus, vol.12, p. 393a ; des bijoux; des statuettes, têtes et masques ; des cannes (environ 130), des vases, des éventails, etc.

Notes

Bibliographie

- Toutankhamon, Christiane Desroches Noblecourt, 2004, , ouvrage précis sur la vie et la mort du pharaon ;
- La Reine Soleil, de Christian Jacq roman qui raconte la vie et la fin (possible) d'Ânkhésenpaamon.
- L'affaire Toutankhamon, de Christian Jacq roman qui raconte la découverte par Howard Carter de la tombe de Toutankhamon.

Galerie photos

Image:GD-EG-Caire-Musée127.JPG|Chambre funéraire de Toutânkhamon (Musée égyptien du Caire) Image:GD-EG-Caire-Musée159.JPG|Trône de Toutânkhamon (Musée égyptien du Caire) Image:Ägyptischer Maler um 1350 v. Chr. 001.jpg|Couvercle de coffre en ivoire à l'éffigie Toutânkhamon et de sa reine Image:Ägyptischer Maler um 1355 v. Chr. 001.jpg|Coffre du tombeau de Toutânkhamon : bataille de Toutânkhamon contre les Asiatiques Image:Egypt.KV62.01.jpg|Tombe de Toutânkhamon dans la Vallée des Rois (KV62) ==
Sujets connexes
Ahmosis   Akhetaton   Akhénaton   Amon   Aton   Aÿ   British Museum   Christian Jacq   Christiane Desroches Noblecourt   Conseil suprême des Antiquités égyptiennes   Deux Terres   Hittites   Horemheb   Howard Carter   Kiya   Manéthon de Sebennytos   Memphis (Égypte)   Momification   Musée égyptien du Caire   Mérytaton   Nom d'Horus   Nom d'Horus d'or   Nom de Nebty   Nom de Nesout-bity   Nom de Sa-Rê   Nouvel Empire égyptien   Néfertiti   Pharaon   Période amarnienne   Thèbes (Égypte)   Tiyi (épouse d'Amenhotep III)   Tombeaux de la vallée des Rois   Vallée des Rois   Zahi Hawass  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^