Aérodrome de Guyancourt

Infos
L'aviation se développe à Guyancourt dans les Yvelines avec la construction de l'aérodrome de l'entreprise Caudron en 1930.
Aérodrome de Guyancourt

L'aviation se développe à Guyancourt dans les Yvelines avec la construction de l'aérodrome de l'entreprise Caudron en 1930.

Les débuts de l'aviation dans les Yvelines

Les Yvelines sont le théâtre de plusieurs épisodes des débuts de l'aviation. Clément Ader effectue sur le plateau de Satory près de Versailles un des ses premiers vols en 1890 avec Éole, puis le 14 octobre 1897 avec l' Avion n° 3, son premier vol de 300 mètres, essai qui se termine mal et entraîne la destruction de l'appareil et l'abandon de ses recherches par Ader.. Un monument situé à Versailles célèbre cet exploit intervenu six ans avant le premier vol des frères Wright. En 1909, Santos-Dumont relie Satory à Buc, distant de huit kilomètres en cinq minutes à bord de la Demoiselle. En février 1910, Le comte de Lambert découvre le site de Villacoublay où rapidement s'installent une école de pilotage et une usine de montage d'avionJean-Gérard Pimpaneau, Un riche passé aéronautique, Les Yvelines, Projet Éditions, 1990, p. 390..

L'Aérodrome de Guyancourt

En 1930 la société Caudron fait l'acquisition de terres sur les communes de Guyancourt et de Voisins Le Bretonneux, afin de créer le nouvel aérodrome de Guyancourt et d'y faire voler ses propres avions. Un chalet en bois et deux hangars Bessonneau sont montés en août 1930. C'est en octobre que les premiers avions Caudron se posent. Le 1 juillet 1933, la société Caudron, en difficulté financière, négocie un accord avec Louis Renault, ce dernier rachetant Caudron qui utilisera alors uniquement des moteurs Renault. Louis Renault aprés avoir rachèté la société des avions Caudron, entre dans le capital d'Air France et participe à la création d'Air Bleu pour le transport postal aérien en France.

Hélène Boucher

Le 8 août 1934, aux commandes d'un Caudron-Renault, Hélène Boucher enlève d'une part le record de vitesse sur 100 km à 412 km/heure et d'autre part le record des 1000 km à la moyenne de 409 km/heure (Maurice Arnoux détenait l'ancien record avec 393 km/h). Le 11 août elle s'adjugeait le record du monde féminin à 445km/heure. La société Renault utilise la célébrité de Hélène Boucher pour promouvoir sa voiture sport de prestige, la Vivasport 6 cylindres (130 Km/h, 16 litres aux 100 Km pour un prix de 27 700 Francs).http://www.helene-boucher.com/vivasport.htm Mais le 30 novembre 1934, H. Boucher se tue lors d'un vol d'entrainement au commande d'un Caudron "Rafale" Sources|. La presse évoque une perte de vitesse à l'atterrissage, l'avion accroche les cimes des arbres au dessus du bois de la croix de Magny les Hameaux et s'écrase. Ceux sont les pilotes Delmotte, Fouquet et Goury témoins de l'accident qui arrivérent les premiers sur les lieux. Hélène Boucher gravement blessée sera évacuée vers l'hôpital de Versailles, elle décèdera dans l'ambulance dans la côte de Satory à Guyancourt.

L'aérodrome pendant la guerre

Guyancourt sera libéré le 25 août 1944, les allemands étant retranchés dans l'aérodrome de Guyancourt, ils en seront délogés par des éléments de la 2e division blindée de Leclerc le 24 aôut.

Les tournages de films

L'aérodrome sera utilisé pour le tournage de nombreux films :
- Anne Marie en 1936 de Raymond Bernard (le fils de Tristan Bernard) sur un scénario de Antoine de Saint-Exupéry avec l'actrice Annabella. La musique est de Jacques IBERT et Arthur HONEGGER. Le tournage du film commença en novembre 1934 et le film sortit en salles au printemps 1936http://www.cocardes.org/tvcine/articles.php?lng=fr&pg=170,
- The spirit of Saint Louis en 1957 de Billy Wilder avec James Stewart, Murray Hamilton...Le film fut tourné en Californie et près de New-York, mais aussi en France, à l’aérodrome de Guyancourt, qui tient lieu du Bourget en Juillet 1927. Lors du tournage en 1955 à Guyancourt, plus de 5 000 figurants habillés à la mode des années 1920 viennent saluer l’exploit de Charles Lindberghhttp://www.aeromovies.fr/TheSpritofStLouis.html.

Epilogue

L'aérodrome de Guyancourt sera fermé le 1 er octobre 1989 pour des raisons de sécurité. Sur les anciennes pistes sont aujourd'hui construits les quartiers de Villaroy et de l'Europe. Les dénominations des rues (Jacqueline Auriol, Roland Garros, Santos Dumont...) et des équipements publics (Gymnase de l'Aviation, école Saint-Exupéry...) sont les derniers vestiges de cette aventure.

A Voir

Images de Guyancourt

Notes et références

Bibliographie

- Saint-Quentin en Yvelines Cartes Postales et Histoire locale, publié en 1984 par E. Stéphan publié chez Les Editions de Liesse à Coignières.
- Mon nom est Guyancourt, publié en 2006 par Jean et Liliane Gex publié par Yvelinédition ISBN-10 : 2-84668-129-5
- Aérodrome de Guyancourt Catégorie:Yvelines
Sujets connexes
Air France   Alberto Santos-Dumont   Annabella   Antoine de Saint-Exupéry   Aviation   Billy Wilder   Californie   Charles Lindbergh   Clément Ader   France   Frères Wright   Guyancourt   Hélène Boucher   James Stewart   Louis Renault (industriel)   Maurice Arnoux   Murray Hamilton   Poste   Raymond Bernard   Satory   Société des avions Caudron   Tristan Bernard   Versailles   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^