Héthoum II d'Arménie

Infos
Héthoum II, dans l'habit des Franciscains Héthoum II d'Arménie (1266 † 1307) fut un roi d'Arménie de 1289 à 1293, puis de 1295 à 1296 et enfin de 1299 à 1303. Il était fils de Léon III, roi d'Arménie, et de Keran de Lampron et de la famille des Héthoumides. Deux ans après son accession au trône, le sultan mamelouk Khalil reprit la ville de Saint-Jean-d'Acre, mettant définitivement fin à la présence franque en Terre Sainte. L'Arménie cilicienne se retrouve
Héthoum II d'Arménie

Héthoum II, dans l'habit des Franciscains Héthoum II d'Arménie (1266 † 1307) fut un roi d'Arménie de 1289 à 1293, puis de 1295 à 1296 et enfin de 1299 à 1303. Il était fils de Léon III, roi d'Arménie, et de Keran de Lampron et de la famille des Héthoumides. Deux ans après son accession au trône, le sultan mamelouk Khalil reprit la ville de Saint-Jean-d'Acre, mettant définitivement fin à la présence franque en Terre Sainte. L'Arménie cilicienne se retrouve seule à subir la pression turque. Héthoum doit céder les villes de Behesni, de Marash et d'Hamdoun. Le 7 janvier 1293, il abdique pour se consacrer à sa vocation religieuse, et se retire dans le monastère de Mamistra. Mais son frère Thoros III lui demande de remonter sur le trône, afin de l'aider à renouveler l'alliance mongole. Il part à la cour de Ghazan, khan de Perse, pour lui demander protection, puis se rend avec son frère à Byzance pour marier leur soeur Rita au prince héritier Michel Paléologue. Mais deux de leurs frères, Smbat et Constantin profitent de leur absence pour prendre le pouvoir. Héthoum et Thoros sont capturés à Césarée et jetés en prison à Partzerpert. Thoros est assassiné en 1298, Constantin se retourne contre Smbat et le chasse d'Arménie, puis est renversé. Hétoum, libéré, emonte sur le trône. L'ilkhan Ghazan demande à Héthoum II de se joindre à l'armée mongole pour combattre les mamelouks à Marj es-Suffer En 1299, les mongols envahissent la Syrie et battent les Mamelouks à Homs, aidé par Hethoum, mais ne profitent pas de leur victoire et évacuent la Syrie sans exploiter leur succès. En 1303, les mongols reviennent, mais sont battus à Marj es-Suffer. Héthoum abdique alors en faveur de son neveu Léon IV, le fils de Thoros, et se retire dans un monastère franciscain, mais est régulièrement sollicité de conseils par son neveu. Entre-temps, les mongols de Perse se convertissent à l'Islam, et Hethoum et Léon sont assassinés le 7 novembre 1307 par un officier fanatique, lors d'une visite rendu à Bilarghu, émir monghol d'Anazarva.

Sources

-
- Foundation for Medieval Genealogy :
-, p.399-400.

Notes et références

Catégorie:Naissance en 1266 Catégorie:Maison Héthoumide Catégorie:Souverain de Petite-Arménie Catégorie:Roi d'Arménie Catégorie:Décès en 1307 en:Hetoum II of Armenia
Sujets connexes
Constantin III d'Arménie   Ghazan   Homs   Houlagides   Liste des empereurs byzantins   Léon III d'Arménie   Léon IV d'Arménie   Mamelouk   Michel IX Paléologue   Smbat d'Arménie   Terre Sainte   Thoros III d'Arménie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^