Luigi Cherubini

Infos
Luigi Cherubini Maria Luigi Carlo Zenobio Salvatore Cherubini, plus connu sous le nom de Luigi Cherubini, est un compositeur italien, né le 14 septembre 1760 à Florence, mort le 15 mars 1842 à Paris.
Luigi Cherubini

Luigi Cherubini Maria Luigi Carlo Zenobio Salvatore Cherubini, plus connu sous le nom de Luigi Cherubini, est un compositeur italien, né le 14 septembre 1760 à Florence, mort le 15 mars 1842 à Paris.

Biographie

Fils d'un célèbre claveciniste, il étudie à Bologne en 1778, puis à Milan, de 1778 à 1782, sous la direction de Giuseppe Sarti. C'est pendant cette période qu'il fait la connaissance du compositeur bohêmien Václav Pichl, maître de chapelle auprès de l'archiduc Ferdinand d'Este, gouverneur autrichien de la Lombardie. En 1785, on donne deux de ses œuvres à Londres. En automne 1787, il est à Londres et est engagé par le roi. Il compose quelques morceaux pour le souverain, dont le King's Theatre. Il s'installe en 1787 à Paris et il est nommé, en 1789, codirecteur du Théâtre de Monsieur, fonctions qu'il quitte en 1792. En 1796, il est nommé inspecteur de l'enseignement au tout nouveau Conservatoire. En 1816, il devient surintendant de la Chapelle de Louis XVIII. Il retrouve le Conservatoire, où il exerce comme professeur de composition, avant d'en être nommé directeur en 1822. Il conserve cette fonction pendant vingt ans et ne l'abandonne que quelques semaines avant sa mort. Il a beaucoup contribué à réhausser la qualité de l'ensemble de la formation. Il a été actif dans l'organisation de manifestations publiques d'élèves, comme les exercices de musique et d'art dramatiques. Il a aussi permis la naissance de la Société des Concerts du Conservatoire. Il a également été franc-maçon, membre de la loge Saint-Jean de Palestine du Grand Orient de France. Son décès donna lieu à des funérailles nationales, durant lesquelles fut joué son Requiem en ré mineur. Cherubini repose au cimetière du Père-Lachaise (division 11, section VII). Son tombeau a été conçu par l'architecte Achille Leclère et inclut notamment un buste du compositeur, surmonté d'un groupe sculpté d'Augustin Dumont représentant la Musique.

Œuvres

Œuvres musicales

Œuvres lyriques

-25 janvier 1782 : Armida abbandonata, opéra en trois actes, créé à la Pergola de Florence ;
-16 avril 1782 : Adriano in Siria, opéra en trois actes, créé à l'Armeni de Livourne ;
-8 septembre 1782 : Il Mesenzio re d'Etruria, opéra en trois actes, créé à la Pergola de Florence ;
-janvier 1783 : Il quinto Fabio, opéra en trois actes, créé à la Torre Argentina de Rome ;
-novembre 1783 : Lo Sposo di tre e marito di nessuno, opéra-bouffe en deux actes, créé au San Samuele de Venise ;
-début de 1784 : L'Alessandro nell'Indie, opéra en deux actes, créé au Nuovo Regio Ducale de Mantoue ;
-26 décembre 1784 : L'Idalide, opéra en deux actes, créé à la Pergola de Florence ;
-2 avril 1785 : La finta principessa, opéra-bouffe en deux actes, créé au Kings Theatre de Londres ;
-30 mars 1786 : Il Giulio Sabino, opéra en deux actes, créé au Kings Theatre de Londres ;
-12 janvier 1788 : Ifigenia in Aulide, opéra en trois actes, créé au Teatro Regio de Turin ;
-5 décembre 1788 : Demophoon, opéra en trosi actes, créé au Grand Opéra de Paris
-18 juillet 1791 : Lodoïska, comédie héroïque en trois actes, créée au Théâtre Feydeau à Paris ;
-13 décembre 1794 : Eliza ou le Voyage au glaciers du Mont Saint-Bernard, opéra en deux actes créé au Théâtre Feydeau à Paris ;
-13 mars 1797 : Médée, opéra en trois actes (première version), livret de François Benoît Hoffmann, créé au Théâtre Feydeau à Paris ;
-25 juillet 1798 : l'Hôtellerie portugaise, opéra-comique en un acte, créé au Théâtre Feydeau ;
-23 février 1799 : la Prisonnière ou la Punition, comédie en un acte, créée au Théâtre Feydeau à Paris ; avec Boieldieu ;
-16 janvier 1800 : les Deux journées ou le Porteur d'eau, opéra-comique en trois actes, créé au Théâtre Feydeau à Paris ;
-6 novembre 1802 : Médée, opéra en trois actes (deuxième version), créé à Vienne (Autriche) ;
-4 octobre 1803 : Anacréon ou l'Amour fugitif, opéra-ballet en deux actes, créé au Grand Opéra à Paris ;
-25 février 1806 : Faniska, opéra en trois actes, créé au Theater am Kärntnertor à Vienne ;
-30 novembre 1809 : Pygmalion, drame lyrique en un acte, créé aux Tuileries à Paris ;
- 1810 : le Crescendo, opéra-comique en un acte, créé à l'Opéra-Comique à Paris ;
-6 avril 1813 : les Abencérages ou l'Étendard de Grenade, opéra en trois actes, créé au Grand Opéra à Paris ;
-22 juillet 1833 : Ali-Baba ou les Quarante Voleurs, opéra en un prologue et quatre actes, créé au Grand Opéra à Paris.

Musique religieuse

Messes
-Cinq messes perdues de 1773 à 1776
-1808 : Messe en la majeur à trois voix
-1808-1809 : Messe en fa majeur dite « Messe de Chimay »
-1811 : Messe en ré mineur deuxième Messe Solennelle.
-1816 : Messe en ut majeur
-1819 : Messe solennelle en sol majeur, pour le sacre de Louis XVIII
-29 mai 1825 : Messe en la majeur, troisième Messe Solennelle, pour le couronnement de Charles X, (Reims)
Motets
-38 motets
Requiems
-1816 : Requiem en ut mineur, à la mémoire de Louis XVI
-1836 : Requiem en ré mineur

Autres œuvres

-1815 : une symphonie, une cantate, une ouverture et un Hymne au printemps pour la Philarmonic Society de Londres.

Publications

-1835 :
-Recueil de marches d'harmonies

Distinctions et décorations

-1814 : chevalier de la Légion d'honneur
-1815 : membre de l'Académie des Beaux-Arts
-1841 : commandeur de la Légion d'honneur

Iconographie

- Dominique Ingres, Tableau-portrait de Cherubini, dit aussi Cherubini et la Muse de la poésie lyrique, 1842, Musée du Louvre.
- Jules Boilly, Luigi Cherubini, 1820, lithographie.
- Edme Quenedey, Luigi Cherubini, Cabinet des estampes, Bibliothèque nationale de France.

Bibliographie

- Alessandro Di Profio, La Révolution des Bouffons. L’opéra italien au Théâtre de Monsieur (1789-1792), Paris, CNRS Editions, 2003
- Alessandro Di Profio, « Interscambi tra il concerto e la scena. L’esempio della produzione italiana a Parigi alla fine dell’Ancien régime », Mozart-Jahrbuch, 2000, pp. 255-287
- Alessandro Di Profio, Cherubini : Médée, Decca (chef d’orchestre : Lamberto Gardelli), texte de présentation ==
Sujets connexes
Autriche   Bibliothèque nationale de France   Bologne   Charles X de France   Cimetière du Père-Lachaise   Clavecin   Compositeur   Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris   Daniel-François-Esprit Auber   Dominique Ingres   Florence   François-Louis Perne   François Benoît Hoffmann   Giuseppe Sarti   Grand Orient de France   Italie   Janvier   Liste des directeurs des conservatoires de musique et d'art dramatique de Paris   Livourne   Lombardie   Londres   Louis XVIII de France   Légion d'honneur   Mantoue   Milan   Musée du Louvre   Médée (Cherubini)   Novembre   Orchestre de la Société des concerts du Conservatoire   Paris   Reims   Rome   Turin   Venise   Vienne (Autriche)   Václav Pichl  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^