Croix de guerre 1914-1918

Infos
La Croix de guerre 1914-1918 est une décoration militaire attribuée pour récompenser l'octroi d'une citation par le commandement militaire pour conduite exceptionnelle au cours de la Première Guerre mondiale.
Croix de guerre 1914-1918

La Croix de guerre 1914-1918 est une décoration militaire attribuée pour récompenser l'octroi d'une citation par le commandement militaire pour conduite exceptionnelle au cours de la Première Guerre mondiale.

Création

Durant la Première Guerre mondiale, le besoin de créer une récompense pour les combattants s'est fait sentir très rapidement. Il existait bien la « citation à l'ordre du jour », mais ce n'était qu'un témoignage écrit, dans les communiqués, les états de service et le livret militaire. Cette décoration administrative devait laisser place à un signe distinctif clair et visible, qui permettait au chef de décorer les plus vaillants de ses soldats sur les lieux même des combats. En mars 1914, avant le début de la guerre, le député Tournade avait déjà déposé une proposition de loi afin d'instituer, pour les combattants, une médaille dite de la valeur militaire. Mais ce projet avait alors été repoussé par la commission de la Guerre. À la fin de l'année 1914, le général Boëlle, commandant alors le IV Corps, tente de convaincre l'administration de la nécessité de la création d'une telle décoration. Il réussira à rallier un député, l'écrivain Maurice Barrès, député de Paris et chantre du patriotisme, de proposer un projet de médaille pour décorer les soldats après un exploit particulier. Le 23 décembre 1914, le député Georges Bonnefous dépose un projet de loi, signé par 66 députés visant à créer une médaille dite de la Valeur militaire. Le député Émile Driant, qui siège alors au parlement entre deux séjours au front, se fait tout naturellement le porte-parole d'un projet qu'il avait déjà ébauché alors qu'il était aide de camp du ministre de la Guerre, le général Boulanger. Le 18 janvier 1915, le député Émile Driant, présente et soutien, à l'assemblée nationale, le rapport de la commission de l'armée. Il désigne alors cette décoration par « Croix de Guerre ». Après d'âpres discussions au sein des deux chambres parlementaires, la loi portant création de la Croix de Guerre est voté le 2 avril 1915 et promulguée le 8 du même mois.

Insigne

Ruban de la Croix de guerre 1914-1918 Col. Brébant) 1 palme de bronze 1 étoile de vermeil 1 étoile d'argent 1 étoile de bronze Médaille : C'est au sculpteur Paul-Albert Bartholomé qu'est dû le modèle définitif : « La Croix de guerre instituée par la loi du 8 avril 1915 est en bronze florentin du modèle de 37mm, à quatre branches, deux épées croisées. Le centre représente à l'avers, une tête de République au bonnet phrygien ornée d'une couronne de lauriers avec en exergue « République française ». Il porte au revers l'inscription 1914-1915 » (Art. 1 du décret du 23 avril 1915) Cette inscription sera par la suite modifiée et la Croix de guerre portera successivement les suivantes : 1914-1916, 1914-1917, 1914-1918. Ruban : vert avec liseré rouge à chaque bord et comptant cinq branches rouges verticales de 1, 5 mm. Origine du ruban : Le ruban de la Croix de Guerre de 1914-1918 est celui de la médaille de Saint-Hélène. Napoléon III récompensait, grâce à elle, les vétérans de l'armée du Premier Empire.
- Le décret d'application du 23 avril 1915 fixe les distinctions entre les différents niveaux des citations :
-Étoiles
-Citation à l'ordre du régiment : bronze
-Citation à l'ordre de la brigade : bronze
-Citation à l'ordre de la division : argent
-Citation à l'ordre du corps d'armée : vermeil
-
Palme'''
-Citation à l'ordre de l'armée : bronze
-5 citations à l'ordre de l'armée : argent

Décorés

Le nombre de titulaires de la Croix de guerre 1914-1918 n'est connu de personne. Les renseignements du ministère de la guerre estiment à citations attribuées au 1920. Ce chiffre ne tient pas compte des citations à titre posthume et des Croix de Guerre accompagnant d'office la Légion d'honneur et la Médaille militaire. La croix de guerre 1914-1918 la plus « chargée » est celle de l’As des As français René Fonck avec 28 palmes et 1 étoile. Les décorés ne sont pas seulement des militaires. Des aumôniers, des ambulanciers(ères) ont également reçu cette décoration. En 1916, un pigeon voyageur nommé Vaillant est même décoré d'une citation. La Croix de guerre a été parfois décernée à titre collectif, à des communes ( communes sont décorées de la Croix de guerre 1914-1918 entre 1917 et 1926), des régiments, des navires (le Bouvet par exemple) ou des organismes (Préfecture de police de Paris, barreau de Paris, universités, grandes écoles, etc.)

Les premiers régiments et unités auxquels la fouragère de la Croix de guerre a été conférée L’Illustration n° 3836 du 9 septembre 1916.

-152, 224, 329 régiments d’infanterie
-1, 22, 27 bataillons de chasseurs
-3 bataillon de marche d’infanterie légère d’Afrique
-3 et 8 régiments de marche de zouaves
-4 et 8 régiments de marche de tirailleurs
-2 régiment du 1 étranger
-2 régiment du 2 étranger
-Compagnies 14/5 et 14/15 du 4 génie
-Compagnies 10/2 et 10/3 du 6 génie
-61 régiment d’artillerie de campagne
-Escadrille MF1
-Escadrille N67
-1 groupe d’aviation de bombardement
-3 goum à cheval du Maroc
-1 régiment d’infanterie coloniale du Maroc ==
Sujets connexes
Albert Bartholomé   Ambulancier   Aumônier   Barreau   Bonnet phrygien   Boulanger   Bouvet   Commune française   Croix de guerre 1939-1945   Décoration   Député   Georges Bonnefous   Général   Liste d'as de l'aviation   Légion d'honneur   Maurice Barrès   Médaille militaire   Navire   Paris   Pigeon voyageur   Première Guerre mondiale   René Fonck   Régiment   Régiment d'infanterie-chars de marine   République   Théophile Marie Brébant   Université  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^