Hartmannswillerkopf

Infos
Le site historique Cernay. Une croix est illuminée chaque soir au sommet. Le mémorial du souvenir Le Vieil Armand, ou Hartmannswillerkopf, est un éperon rocheux pyramidal, dans le massif des Vosges, surplombant de ses 956 mètres la plaine d'Alsace, dans lequel est établi un monument national en souvenir des combats de 1915. À 12 km de Cernay, 30 km de Mulhouse par la route, partagé entre les communes de Hartmannswiller, de Wuenheim, de Wattwiller et d
Hartmannswillerkopf

Le site historique Cernay. Une croix est illuminée chaque soir au sommet. Le mémorial du souvenir Le Vieil Armand, ou Hartmannswillerkopf, est un éperon rocheux pyramidal, dans le massif des Vosges, surplombant de ses 956 mètres la plaine d'Alsace, dans lequel est établi un monument national en souvenir des combats de 1915. À 12 km de Cernay, 30 km de Mulhouse par la route, partagé entre les communes de Hartmannswiller, de Wuenheim, de Wattwiller et d’Uffholtz, le Vieil Armand est une forteresse âprement disputée. Les principaux combats eurent lieu les 19 janvier-20 janvier, 26 mars, 25 avril-26 avril et 21 décembre-22 décembre 1915 faisant près de trente mille morts dont une majorité de Français. Ensuite le front s'est stabilisé et ne donna lieu qu'à des duels d'artillerie et qui a valu au sommet le nom de Montagne Sacrée d'Alsace Dans l'impressionnante organisation défensive allemande, des sculptures d'Antoine Bourdelle illustrent le sacrifice de la jeunesse de ces pays voisins et cousins. Pour en sentir le pathos, il faut faire comme ces soldats du Kaiser qui gravissaient les 560 marches de la «Himmelsleiter» (échelle du ciel) qui commence à 790 m d'altitude sur le Bergpfad au versant sud. Daniel Ziegler a réalisé en 2004 « HWK, la mangeuse d'hommes » respectueux de la précision historique (les soldats du début de 1916 ne portaient pas encore de casques). Sa caméra traque les regards vides, la trouille mortelle, l'envie d'en finir avec l'horreur du déluge de fer, de feu et le sang dans le paysage lunaire au sol mêlé de terre et de chair. Les curés faisaient sonner les cloches pour masquer le bruit et la fureur. Il y a aussi des scènes de fraternité entre les adversaires.

Anecdotes

- Le nom de "Vieil Armand" provient du nom germanisé de "Hartmannsweiler" du village et de la butte (la tête, "Kopf") qui le surmonte. Les Poilus de l'époque, pas tous lettrés, ont traduit "weiler" par "vieil" et "hartmann" par "Armand".
- Le même jour, en 1958 ou 59, j'ai visité le mémorial du Vieil Armand puis, quelques heures plus tard, celui du Struthof. Les guides étaient d'anciens rescapés de ces deux lieux; j'ai constaté que le ton des commentaires était sans commune mesure entre le vétéran de la guerre de 1914 et celui qui avait autrement souffert de barbarie pendant la Seconde guerre mondiale.

Voir aussi

- Col du Linge
- Cimetières militaires de la Première Guerre mondiale
- Devoir de mémoire ==
Sujets connexes
Alsace   Antoine Bourdelle   Artillerie   Cernay (Haut-Rhin)   Devoir de mémoire   Guillaume II d'Allemagne   Hartmannswiller   Massif des Vosges   Molkenrain   Mulhouse   Pathos   Première Guerre mondiale   Uffholtz   Wattwiller   Wuenheim  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^