Altocumulus

Infos
right L'altocumulus est un nuage situé entre 2 000 et 6 000 m constitué de gouttelettes d'eau et parfois de cristaux de glace, et constitué de couches ou nappes de nuages blancs ou gris. L'altocumulus peut être formé par l'élévation d'une grande masse d'air puis de condensation dans une atmosphère instable. Il peut indiquer l'approche d'un front et un changement de temps. On le voit souvent avant les orages. Il peut provoquer des concrétions de glace sur les avions.
Altocumulus

right L'altocumulus est un nuage situé entre 2 000 et 6 000 m constitué de gouttelettes d'eau et parfois de cristaux de glace, et constitué de couches ou nappes de nuages blancs ou gris. L'altocumulus peut être formé par l'élévation d'une grande masse d'air puis de condensation dans une atmosphère instable. Il peut indiquer l'approche d'un front et un changement de temps. On le voit souvent avant les orages. Il peut provoquer des concrétions de glace sur les avions.

Variétés

Image:Altocumulus02.jpg|Altocumulus Image:skyAltocumulusClouds.jpg|Altocumulus en bandes nettes Image:Mackerel sky over Orlando, FL.jpg|Ciel moutonneux au-dessus d'Orlando, Floride. Image:Altocumulus_lenticularis.JPG|Altocumulus lenticulaire En dehors de la forme classique, reconnaissable aux vastes champs de vagues moutonneuses et régulières situés à moyenne altitude, on peut trouver l'original altocumulus lenticularis (ou lenticulaire), nuage stationnaire se situant derrière les montagnes (par rapport au sens du vent), résultant d'ondes de ressaut de l'air derrière le relief. Ces altocumulus lenticulaires peuvent être superposés à plusieurs, réalisant des piles d'assiettes. Ce type de nuage est très prisé par les pilotes de planeur car il matérialise ces ondes qui peuvent générer des courants ascendants allant jusqu'à 10 m/s, et ce sans aucune turbulence en altitude. Ces ondes de ressaut permettent aux planeurs d'atteindre de très grandes altitudes (14 km). Les altocumulus lenticularis sont souvent associés à des cumulus fractus à basse altitude qui matérialisent des rotors. La turbulence dans ces régions y est très forte à extrême. Il existe une autre classe d'altocumulus qui sont les altocumulus castellanus. Ce sont des faux cumulus dont la base est en général de 3000 m à 4000 m du sol. Ils ressemblent à des tourelles de château, d'où leur nom. Ils annoncent des orages à venir. En effet leur présence trahit une instabilité en moyenne altitude. Ils sont inutilisables pour la pratique du vol à voile car les courants ascendants ne partent pas du sol. Tom Bradbury développe le sujet en détail dans son ouvrage Meteorology of Flight. En outre, il est possible que les altocumulus castellanus se transforment en cumulonimbus de base élevée. Catégorie:Nuage ca:Altocúmulus csb:Altocumulus de:Altocumulus el:Υψισωρείτες en:Altocumulus cloud es:Altocúmulus fi:Hahtuvapilvi gl:Altocumulus hu:Altocumulus is:Netjuský it:Altocumulo ja:高積雲 nl:Altocumulus nn:Altocumulus no:Altocumulus pl:Altocumulus pt:Altocumulus sk:Altokumulus sl:Altokumulus sv:Altocumulus vi:Mây dung tích
Sujets connexes
Altocumulus   Altocumulus lenticularis   Cumulonimbus   Cumulus   Floride   Nuage   Orlando (Floride)   Planeur   Vol à voile  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^