Jean-Claude Gaudin

Infos
Jean-Claude Gaudin est né le 8 octobre 1939 à Marseille, dans le quartier de Mazargues. Les origines de sa famille remontent à 1600 dans ce village rattaché à Marseille en 1789.
Jean-Claude Gaudin

Jean-Claude Gaudin est né le 8 octobre 1939 à Marseille, dans le quartier de Mazargues. Les origines de sa famille remontent à 1600 dans ce village rattaché à Marseille en 1789.

Biographie

Jeunesse

Professeur d'histoire et de géographie, il enseigne pendant plus de 15 ans au collège et lycée Saint-Joseph les Maristes à Marseille. Il participe très jeune à la vie politique. En 1965, il est élu sur la liste socialo-centriste menée par Gaston Defferre, contre la liste Gaulliste UNR. Il est alors le benjamin du conseil municipal de Marseille. réélu en 1971 comme conseil municipal de Marseille. Après le Congrès d'Épinay du Parti Socialiste, en 1971, François Mitterrand impose aux socialistes de rompre toute union avec les centristes au sein des collectivités locales et impose l'union avec le Parti Communiste. Jean-Claude Gaudin adhère, en 1973, aux Républicains Indépendants et participe, l'année suivante, à la campagne présidentielle de Valéry Giscard d'Estaing.

1978 – L'Assemblée nationale

Candidat UDF en Mars 1978 dans la 2ème circonscription des Bouches-du-Rhône, il bat, le député sortant, le socialiste Charles-Emile Loo, avec 53, 7 % des suffrages exprimés. En juin 1981, Jean-Claude Gaudin est réélu. Il devient président du groupe UDF à l'Assemblée Nationale. Aux Municipales de 1983 à Marseille, il conduit la liste de l'opposition contre Gaston Defferre, alors ministre de l'Intérieur. Il est battu par Gaston Defferre, bien que celui-ci obtienne 2 497 voix de moins que lui. En tant que Ministre de l'Intérieur, Gaston Defferre venait de modifier le mode de scrutin dans les villes de Paris, Lyon et Marseille : l'élection se fait dans chaque arrondissement pour les 2 premières villes, et Marseille bénéficiait d'un découpage en secteurs adapté au maire sortant. Ce découpage a été modifié après sa mort.

1986 – La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur

En 1986, Jean-Claude Gaudin conduit dans les Bouches-du-Rhône les listes UDF aux législatives et aux régionales. Le 25 avril 1986, il devient président du premier conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur élu au suffrage universel direct. Il conduit notamment une politique de construction et de réhabilitation des lycées de la région. Il gère le conseil régional avec le Front National qui compte plusieurs vice-présidents. En 1988, après la dissolution de l'Assemblée nationale, Jean-Claude Gaudin passe, au niveau départemental, des accords de désistement réciproque avec le Front National. Il est réélu député dans la 2ème circonscription de Marseille, avec 60, 63 % des suffrages exprimés. Cet accord permet à la droite de sauver des sièges de députés, mais salit la réputation de Jean-Claude Gaudin. Il est de nouveau président du Groupe UDF à l'Assemblée nationale. En mars 1989, Jean-Claude Gaudin se présente pour la deuxième fois à la mairie de Marseille, mais il échoue face à Robert Vigouroux. Il ne réussit pas à sauver la mairie de secteur (VIe & VIIIe arrondissement) dont il était maire.

1989 – Le Sénat

En septembre 1989, il devient sénateur des Bouches-du-Rhône. En 1991, les partis de droite condamnent officiellement toute alliance, nationale ou locale, avec le Front National. Jean-Claude Gaudin ira même jusqu'à soutenir en 1993, au second tour, le député sortant, le communiste Guy Hermier face au candidat du Front National. En 1992, le renouvellement du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur provoque une élection particulièrement médiatisée : Jean-Claude Gaudin affronte Bernard Tapie et Jean-Marie Le Pen. Il est réélu président du conseil régional le 27 mars 1992.

1995 – La mairie de Marseille

En 1995, Jean-Claude Gaudin devient maire de Marseille. Il passe un accord avec le RPR et conduit une liste d'union UDF-RPR. Le responsable départemental du RPR, Renaud Muselier, devient alors premier adjoint au maire. En septembre 1995, les Sénateurs Républicains et Indépendants l'élisent président de leur groupe au Sénat. Le 7 novembre 1995, Jean-Claude Gaudin devient Ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ville et de l'Intégration. Il créée les Zones Franches Urbaines. En juin 1997, avec la dissolution de l'Assemblée nationale, il cesse ses fonctions ministérielles. Il retrouve le Sénat en septembre 1998 et en devient le vice-président. Le 15 septembre 2000 il devient Président de la nouvelle Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Elle compte 18 communes et 980 000 habitants, c'est la troisième Communauté Urbaine de France après Lyon et Lille. En 2001, il est réélu avec succès maire de Marseille. Du 25 octobre 2002 au 24 octobre 2003, Jean-Claude Gaudin préside l'Association des Communautés Urbaines de France. Le 6 octobre 2004, Jean-Claude Gaudin devient le premier Vice-Président du Sénat. Jean-Claude Gaudin est une nouvelle fois candidat, à l'âge de 68 ans, aux élections municipales à Marseille en mars 2008.

Fonctions

Mandats

-ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ville et de l'Intégration dans le gouvernement d'Alain Juppé (1995-1997)
-député UDF des Bouches-du-Rhône 1978-1989, président du groupe UDF de l'Assemblée nationale 1981-1989
-président du groupe de l'union des républicains et des indépendants au Sénat (1995)
-président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte-d'Azur 1986-1998;
-conseiller général des Bouches-du-Rhône 1982-1988;
-conseiller municipal de Marseille 1965-1977 et 1983-1995 ;
-maire des VIe et VIIIe arrondissements de Marseille 1983-1989;
-président de la communauté de communes de Marseille Provence Métropole 1995-2000;

Mandat politique

-sénateur UDF puis UMP des Bouches-du-Rhône 1989-1995 et depuis 1998
-maire UDF ET UMP de Marseille Depuis 1995
-vice-président du Sénat depuis 1998, membre de la Commission des Lois
-président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole depuis septembre 2000;
Fonction Politique
-vice-président national et président départemental du Parti républicain à partir de 1995, devenu Démocratie libérale 1997-2002, puis de l'UMP
-président du Parti républicain des Bouches-du-Rhône;
-président de Démocratie libérale des Bouches-du-Rhône jusqu'en 2002;
-vice-président, membre du comité directeur de Démocratie libérale 1997-2002
-vice-président délégué de l'UMP (2002-2005); président délégué de l'UMP juin 2005-2007.
-président de l'UMP des Bouches-du-Rhône depuis mai 2003;
-vice-président du Conseil national de l'UMP (depuis octobre 2007.

Décorations

-Chevalier de la Légion d'honneur.
-Officier des Palmes académiques.
-Grand Officier du mérite de la République italienne.
-Officier de l'ordre national de la République de Côte d'Ivoire.
-Commandeur de l'Ordre de Saint-Charles (Principauté de Monaco).
-Grand Officier de l'Ordre de Wissan Al Alaoui (Royaume du Maroc).
-Commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (Saint-Siège).
-Commandeur de l'Ordre de Malte.
-Grand Croix du Mérite de l'Ordre Equestre des Chevaliers du Saint-Sépulcre.

Distinctions

-Président de l'Olympique de Marseille, club de football professionnel durant la saison 1995/1996.
-Président d'Honneur et Membre du Bureau de l'Association des Maires des Bouches-du-Rhône (depuis 1995).
-Docteur Honoris Causa de l'Université de médecine d'Erevan (Arménie).
-Membre de l'Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille (Classe des Beaux-Arts) .

Lien externe

-
- ---- Catégorie:Ministre français de l'Aménagement du territoire Catégorie:Ministre français du Travail (ou des Affaires Sociales) Catégorie:Ancien député de la Cinquième République Catégorie:Ancien député des Bouches-du-Rhône Catégorie:Sénateur des Bouches-du-Rhône Catégorie:Ancien président de conseil régional Catégorie:Ancien conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur Catégorie:Ancien conseiller général des Bouches-du-Rhône Catégorie:Maire de Marseille Catégorie:Personnalité du Parti républicain (France) Catégorie:Personnalité de l'Union pour un mouvement populaire Catégorie:Naissance en 1939 de:Jean-Claude Gaudin en:Jean-Claude Gaudin es:Jean-Claude Gaudin fi:Jean-Claude Gaudin
Sujets connexes
Alain Juppé   Assemblée nationale (France)   Bernard Tapie   Bouches-du-Rhône   Cinquième République   Communauté urbaine Marseille Provence Métropole   Congrès d'Épinay   Démocratie libérale (parti politique)   Erevan   Football   François Mitterrand   Front national (parti français)   Gaston Defferre   Gouvernement   Jean-Marie Le Pen   Lille   Lyon   Légion d'honneur   Marseille   Mazargues   Olympique de Marseille   Ordre de Malte   Ordre de Saint-Charles   Palmes académiques   Renaud Muselier   Robert Vigouroux   République italienne   Saint-Grégoire-le-Grand   Saint-Siège   Sénat   UDF   Union pour la démocratie française   Union pour la nouvelle République   Union pour un mouvement populaire   Valéry Giscard d'Estaing  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^