Chrétienté

Infos
Carte du monde indiquant le pourcentage de chrétiens dans la population des pays, sans considération de leur pratique religieuse. La chrétienté est une période centrale de l'histoire de l’Occident depuis le Moyen Âge, un idéal et une doctrine politique en même temps.
Chrétienté

Carte du monde indiquant le pourcentage de chrétiens dans la population des pays, sans considération de leur pratique religieuse. La chrétienté est une période centrale de l'histoire de l’Occident depuis le Moyen Âge, un idéal et une doctrine politique en même temps.

Idéal de chrétienté médiévale

On désigne du nom de chrétienté l'ensemble des peuples et des nations adhérant au catholicisme romain et soumise au pouvoir spirituel du pape et du saint Siège, par extension, l'ensemble des pays où prédominent ces populations. L'exemple historique de la chrétienté médiévale au temps de saint Louis, des cathédrales, de la chevalerie, et des croisades est souvent mis en idéal chez les chrétiens pratiquant qui milite politiquement pour une restauration du catholicisme d’État.

Doctrine sociale de l’Église

Dans la doctrine sociale de l'Église, la chrétienté apparaît lorsque deux pouvoirs distincts (mais non indépendants) dirigent les hommes et les peuples, à savoir le pouvoir temporel exercé par les rois et les chefs d’État et le pouvoir spirituel exercé par le pape. C'est la « doctrine des deux glaives ». Chrétienté il y a lorsque ces deux pouvoirs « collaborent » au biais de concordats en vue du bien commun. On parle alors de religion d'Etat. La chrétienté est donc bien aussi une doctrine politique.

Chrétienté ou « Contre-révolution »

La doctrine catholique condamne la loi de séparation de l'Église et l’État français de 1905 et la laïcité. Elle condamne aussi les effets de la Révolution française et des principes « égalitaristes et naturalistes » de 1789. Les catholiques pratiquants qui s'oppose au phénomène révolutionnaire et veulent restaurer l'ordre moral et social de la chrétienté s'affichent comme contre-révolutionnaires.

Limites de la chrétienté

Les contours de la chrétienté, de même que ceux délimitant le territoire des autres religions, ne sont donc pas nettement délimitables. Il faut prendre en compte le rôle effectif de la religion chez les habitants, rôle qu'il n'est pas facile d'apprécier, ainsi que tenir compte du statut particulier de la religion au niveau national : Religion d'État, Concordat, Tolérance religieuse…

« Chrétienté » ou « Occident chrétien »

Le terme christianitas a précédé le terme Europe dans son acception sémantique. Une acception plus territoriale réside dans le terme d'« Occident chrétien ».

Voir aussi

Catégorie:Christianisme et société el:Χριστιανικός κόσμος en:Christendom ia:Christianitate nl:Christenheid simple:Christendom
Sujets connexes
Bien commun   Cathédrale   Chevalerie   Chrétienté   Concordat   Doctrine sociale de l'Église   Laïcité   Louis IX de France   Occident chrétien   Pape   Religion   Religion d'État   Révolution française   Tolérance religieuse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^