Jacques Rivière

Infos
Jacques Rivière (15 juillet 1886 à Bordeaux - 14 février 1925 à Paris) est un homme de lettres français, directeur de La Nouvelle Revue Française de 1919 jusqu'à sa mort et ami d'Alain-Fournier avec qui il échangea une abondante correspondance.
Jacques Rivière

Jacques Rivière (15 juillet 1886 à Bordeaux - 14 février 1925 à Paris) est un homme de lettres français, directeur de La Nouvelle Revue Française de 1919 jusqu'à sa mort et ami d'Alain-Fournier avec qui il échangea une abondante correspondance.

Biographie

Fils d'un grand médecin bordelais, il se lie d’amitié avec Alain-Fournier, le futur auteur du Grand Meaulnes, sur les bancs du lycée Lakanal, à Sceaux, où tous deux préparent le concours d’entrée à l’École normale supérieure, auquel ils échoueront l'un comme l'autre. Revenu à Bordeaux en 1905, il continue d'entretenir avec lui une correspondance quasi-quotidienne où l’on voit se dessiner le goût particulier de chacun pour la littérature. Rivière obtient sa licence és lettres à Bordeaux, fait son service militaire, puis revient en 1907 à Paris préparer l’agrégation de philosophie et une thèse en Sorbonne sur La Théodicée de Fénelon, tout en gagnant sa vie comme enseignant au lycée Stanislas. Il subit tour à tour les influences de Maurice Barrès, André Gide et Paul Claudel, avec qui il entre en correspondance. Le 24 août 1908, il épouse la jeune sœur d’Alain-Fournier, Isabelle, et, en 1913, il se rallie explicitement au catholicisme. D’abord collaborateur à L’Occident, il devient secrétaire de rédaction de la NRF en 1912. Il entreprend alors la rédaction de critiques littéraires, qu’il rassemble et publie sous le titre d’Études, où il révèle un excellent sens de la psychologie. Il est mobilisé en 1914 au 220e régiment d’infanterie et fait prisonnier de guerre le 24 août, dès les premières échauffourées. Incarcéré au camp de Königsbrück en Saxe, il tente de s’en évader, ce qui lui vaut d'être transféré au camp disciplinaire de Hülsberg en Hanovre, où il consigne ses souvenirs de captivité, publiés en 1918 sous le titre L’Allemand. Gravement malade, il est transféré en Suisse et interné jusqu’à la fin de la guerre. Au lendemain du conflit, il songe à relancer la NRF dont la parution avait été interrompue. Sous sa nouvelle direction, elle reparaît le 1 juin 1919. Rivière y déploie de remarquables qualités en publiant Marcel Proust, François Mauriac, Paul Valéry, Saint-John Perse, Jean Giraudoux et Jules Romains. Il néglige sa propre carrière d’écrivain et n'écrira qu’un court roman psychologique, Aimé, paru en 1922. Sa correspondance avec Antonin Artaud sera sans doute sa plus grande contribution au genre littéraire. Il décède le 14 février 1925 à Paris d’une fièvre typhoïde. Son épouse Isabelle se consacre après sa mort au classement et à la publication de ses nombreuses œuvres posthumes.

Œuvres

-Études (1912)
-L’Allemand : souvenirs et réflexions d'un prisonnier de guerre (1918)
-Aimé (1922)
-À la trace de dieu (1925)
-Correspondance de Jacques Rivière et Alain-Fournier (1926-1928)
-Correspondance avec Paul Claudel (1926)
-Carnet de guerre (1929)
-Rimbaud (1931)
-Moralisme et Littérature, dialogue avec Ramon Fernández (1932)
-Florence (1935) roman inachevé
-Carnets 1914-1917 (1977)

Bibliographie

-Jean Lacouture, Une adolescence du siècle : Jacques Rivière et la NRF, Paris, Éditions du Seuil, 1994.

Lien externe

- Jacques Rivière, , Le Disque Vert, 2 Année, 3 Série, n° 1, 1924. Catégorie:Éditeur français Catégorie:Écrivain français Catégorie:Naissance en 1886 Catégorie:Décès en 1925 de:Jacques Rivière it:Jacques Rivière en:Jacques Rivière
Sujets connexes
Alain-Fournier   André Gide   Antonin Artaud   Bordeaux   Catholicisme   François Mauriac   Fénelon   Hanovre   Jean Giraudoux   Jean Lacouture   Jules Romains   Lycée Lakanal   Marcel Proust   Maurice Barrès   Paris   Paul Claudel   Paul Valéry   Prisonnier de guerre   Royaume de Saxe   Saint-John Perse   Sceaux (Hauts-de-Seine)   Suisse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^