Yves Allégret

Infos
Yves Allégret, de son vrai nom Yves Edouard Allégret (Asnières-sur-Seine 13 octobre 1905 – Paris 21 juin 1987) est un cinéaste français. Il a parfois tourné sous le pseudonyme de Yves Champlain.
Yves Allégret

Yves Allégret, de son vrai nom Yves Edouard Allégret (Asnières-sur-Seine 13 octobre 1905 – Paris 21 juin 1987) est un cinéaste français. Il a parfois tourné sous le pseudonyme de Yves Champlain.

Biographie

Frère cadet du cinéaste Marc Allégret, il débute en 1930 comme assistant de celui-ci, puis occupe différents postes dans les équipes d'autres réalisateurs, comme Jean Renoir. Parallèlement à cette formation sur le tas, il tourne ses premiers court-métrages. La guerre étant déclarée, il est mobilisé. En 1941 il tourne en zone libre son premier long métrage Tobie est un ange, mais le négatif sera détruit lors d'un incendie. Il se fera remarquer ensuite avec des films d'une grande noirceur poétique comme Dédée d'Anvers ou Manèges écrits par Jacques Sigurd et avec Simone Signoret au premier plan. Yves Allégret a été d'abord marié à Renée Naville, dont il a divorcé et dont il a eu un fils en 1936, Gilles Allégret, qui, sous le pseudonyme de Gilles Gallion, avait entamé une carrière d'acteur (Mam'zelle Nitouche mis en scène par son père et Les Grandes Manœuvres de René Clair) avant de disparaître en 1955 dans un accident de voiture. Avec sa deuxième femme, Simone Signoret, il a eu une fille Catherine Allégret. Sa dernière épouse, Michèle Cordoue, a joué dans plusieurs de ses films, dont Les Orgueilleuxils reposent au cimetière de Jouars-Pontchartrain (Yvelines), où ils résidaient.

Filmographie

-Ténériffe (1932)
-Prix et profits (1934), également connu sous le titre La Pomme de terre
-Jeunes filles de France (1934)
-Tobie est un ange (1941), film détruit
-La Boîte aux rêves (1943)
-Les Deux timides (1943)
-La Boîte aux rêves (1945)
-Les démons de l'aube (1946)
-Dédée d'Anvers (1947)
-Une si jolie petite plage (1948)
-Manèges (1950)
-Les miracles n'ont lieu qu'une fois (1951)
-Nez de cuir (1952)
-Les Sept Péchés capitaux (1952), épisode Luxure
-La Jeune folle (1952)
-Les Orgueilleux (1953)
-Mam'zelle Nitouche (1954)
-Oasis (1955)
-La Meilleure Part (1956)
-Quand la femme s'en mêle (1957)
-Méfiez-vous fillettes (1957)
-La Fille de Hambourg (1958)
-L'Ambitieuse (1959)
-Chien de pique (1960)
-Konga Yo (1962), également connu sous le titre Terreur sur la savanne ou Les Aventuriers du Kasaï
-Germinal (1963)
-Johnny Banco (1967)
-L'Invasion (1970)
-Mords pas, on t'aime (1975)
-Orzowei (1976) ==
Sujets connexes
Asnières-sur-Seine   Catherine Allégret   Dédée d'Anvers   Germinal (film, 1963)   Jacques Sigurd   Jean Renoir   Jouars-Pontchartrain   Les Grandes Manœuvres   Les Orgueilleux   Les Sept Péchés capitaux (film, 1952)   Les miracles n'ont lieu qu'une fois   Mam'zelle Nitouche (film, 1954)   Manèges   Marc Allégret   Nez de cuir   Paris   Prix et profits   Quand la femme s'en mêle   René Clair   Simone Signoret   Une si jolie petite plage   Yvelines  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^