Iemelian Pougatchev

Infos
Iemelian (ou Emelian) Ivanovitch Pougatchev (en cyrillique : Емелья́н Ива́нович Пугачёв) 1740 - 10 janvier 1775 (21 janvier du calendrier grégorien) à Moscou, fut un prétendant au trône ayant mené une insurrection notamment cosaque pendant le règne de Catherine II. Iemelian Ivanovitch Pougatchev. Le Jugement de Pougatchev (1879). Fils d'un cosaque du Don, petit propriétaire terrien, marié à une cosaque Sofia Nedioujeva en 1758, il particip
Iemelian Pougatchev

Iemelian (ou Emelian) Ivanovitch Pougatchev (en cyrillique : Емелья́н Ива́нович Пугачёв) 1740 - 10 janvier 1775 (21 janvier du calendrier grégorien) à Moscou, fut un prétendant au trône ayant mené une insurrection notamment cosaque pendant le règne de Catherine II. Iemelian Ivanovitch Pougatchev. Le Jugement de Pougatchev (1879). Fils d'un cosaque du Don, petit propriétaire terrien, marié à une cosaque Sofia Nedioujeva en 1758, il participa, la même année, à la guerre de Sept Ans sous le commandement du comte Zakhar Tchernychev. Dans la première guerre russo-turque, 1768-74, Pougatchev, maintenant un cosaque khorunjiy (correspondant au rang dans l'armée de podporoutchik, ou sous-lieutenant), servit sous le comte Pierre Panine et participa au siège de Bender. Rendu à la vie civile, il passa plusieurs années à errer et plus d'une fois les autorités le firent jeter en prison pour vagabondage. En 1773, après avoir fréquenté les monastères des vieux croyants qui exercèrent une influence considérable sur lui, il se proclama soudainement le tsar Pierre III et organisa l'insurrection des cosaques Yaik qui déclencha une jacquerie de toute la petite-Russie (basse Volga). Le pouvoir ne prit pas le mouvement au sérieux et se contenta de mettre sa tête à prix. Ils s'emparent des forteresses de l'Oural. Les Bachkirs musulmans menés par Salavat Ioulaiev se soulèvent à leur tour et se joignent au mouvement. En mars 1774, la ville d'Orenbourg est assiégée. À Nijni, les serfs brûlent les manoirs et égorgent leurs maîtres. Le gouvernement, prenant enfin la mesure du péril, se décide à réagir. L'armée du général Bibikov libère Orenbourg. Surtout les Cosaques, lassés par les excès du nouveau «tsar», ne supportent pas de voir leurs intérêts confondus avec ceux des serfs révoltés ; ils décident d'en finir avec Pougatchev. En août 1774, le général Mikhelson inflige une défaite décisive près de Tsaritsyn, et Pougatchev est livré le 14 septembre. Il est présenté dans une cage en fer pour montrer au peuple sa déchéance. Il est exécuté, puis sa dépouille est suppliciée (écartelée). Alexandre Pouchkine fera de la révolte de Pougatchev le cadre de son roman historique publié en 1836 La fille du capitaine. Le personnage du cosaque apparaît lui-même dans l'intrigue et sous un jour plus mystérieux qu'antipathique. Catégorie:Histoire de Russie bg:Емелян Пугачов de:Jemeljan Iwanowitsch Pugatschow en:Yemelyan Pugachev es:Yemelián Ivánovich Pugachev fi:Jemeljan Pugatšov gl:Iemelián Ivánovich Pugachev he:ימליאן פוגצ'וב hr:Jemeljan Ivanovič Pugačov it:Emel'jan Ivanovič Pugačëv nl:Jemeljan Poegatsjov pl:Jemielian Iwanowicz Pugaczow pt:Iemelian Pugachev ru:Пугачёв, Емельян Иванович sr:Јемељан Пугачов zh:叶米里扬·普加乔夫
Sujets connexes
Alexandre Pouchkine   Calendrier grégorien   Catherine II de Russie   Cosaques du Don   Guerre de Sept Ans   Guerre russo-turque   Moscou   Nijni-Novgorod   Orenbourg   Oural   Pierre III de Russie   Tighina   Volgograd  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^