Diarrhée

Infos
La diarrhée est une quantité de selles émises :
- dans un volume plus important que la normale,
- avec une plus grande fréquence. Les selles sont généralement liquides, mais parfois simplement molles, accompagnées de glaires ou de sang et d'un cortège de symptômes variables dépendant de la cause de la diarrhée. Dans les cas extrêmes, plus de 20 litres de fluide peuvent être perdus par jour. Les diarrhées sont la première cause de mortalité infantile d
Diarrhée

La diarrhée est une quantité de selles émises :
- dans un volume plus important que la normale,
- avec une plus grande fréquence. Les selles sont généralement liquides, mais parfois simplement molles, accompagnées de glaires ou de sang et d'un cortège de symptômes variables dépendant de la cause de la diarrhée. Dans les cas extrêmes, plus de 20 litres de fluide peuvent être perdus par jour. Les diarrhées sont la première cause de mortalité infantile dans les pays du tiers monde, avec 1, 5 million de morts par an.

Risque

Outre le risque lié à l'affection ayant provoqué la diarrhée, la diarrhée elle-même peut provoquer une déshydratation. Cette déshydratation peut être mortelle, surtout chez le nourrisson.

Mécanismes de perte d'eau

C'est au niveau du côlon que les selles sont asséchées. Les phénomènes de réabsorption de l'eau contenue dans les matières ingérées se produisent au niveau des cellules coliques par un phénomène de transport actif de sel et, par osmose, d'eau. Au niveau des cryptes des invaginations de l'épithélium colique, une sécrétion d'eau allant du sang vers le milieu extérieur a lieu. Ces deux phénomènes se compensent chez la personne en bonne santé et permet de maintenir une hydratation convenable des selles, ce qui favorise le transit intestinal et améliore les conditions de circulation des molécules.

Modèle cellulaire

Diarrhée sécrétoire

La toxine du choléra, en augmentant la concentration intracellulaire en AMP cyclique, provoque l'ouverture d'un canal chlorure apical CFTR, dont les mutations sont par ailleurs responsables de la mucoviscidose. Ce canal étant la voie limitante de sécrétion de chlorure de sodium, et donc d'eau, il s'ensuit une perte d'eau importante vers les selles.

Fausses diarrhées

- Diarrhées du constipé
- Intestin irritable : la diarrhée peut aussi alterner avec la constipation. On parle alors d'intestin irritable, spastique. Les gastro-entérologues appellent cela le syndrome du côlon irritable. C'est souvent une conséquence d'un stress trop fort ou d'une alimentation avec des mets trop épicés ou trop gras provoquant une sorte d'allergie. Un déséquilibre avec une masse d'aliments trop faible pour le transit intestinal peut être aussi une raison.
- Incontinence anale
- La diarrhée du sportif : touchant en particulier les coureurs de fond, elle fait suite à l'ischémie reperfusion de l'intestin. Elle peut être évitée par le respect scrupuleux de la « règle des 3 heures » qui veut que le dernier repas avant l'épreuve se termine trois heures avant le départ. Néanmoins, des troubles digestifs autres que la diarrhée peuvent alors survenir, et le seul moyen de les empêcher est le maintien en excellent état de sa flore intestinale. Cela passe par un apport tout au long de l'année de plusieurs souches bactériennes de type probiotiques et la consommation régulière d'aliments favorisant le développement et le maintien de cette flore dont le plus remarquable est l'oignon.

Diarrhées aiguës

Infectieuses

- Gastro-entérites virales (rotavirus (80% des causes de diarrhées viralesBajolet O. Chippeaux-Hyppolite C. Rotavirus and other viruses of diarrhea. Bull Soc Pathol Exot 1998 ; 91 : 432-437.), adénovirus, Caliciviridae, astrovirus, coronavirus, entérovirus),
- Gastro-entérites bactériennes,
- Toxi-infections alimentaires :
- Salmonellose,
- Scombrotoxisme.

Diarrhées chroniques

Diarrhée de durée supérieure à un mois :
- Syndrome de malabsorption
- Gastroentéropathie (maladie cœliaque, maladie de Whipple, maladie de Crohn..etc)
- Diarrhée motrice
- Diarrhée sécrétoire
- Diarrhée osmotiques

Traitement

- Traitement de l'affection causale
- Ralentisseur du transit
- Régime sans résidu

Voir aussi

===
Sujets connexes
Adénosine monophosphate cyclique   Astroviridae   Avril   Caliciviridae   Choléra   Constipation   Coronavirus   Côlon   Côlon irritable   Déshydratation   Entérovirus   Flore intestinale   Gastro-entérite   Grenoble   Incontinence fécale   Intestin   Logorrhée   Maladie cœliaque   Maladie de Crohn   Maladie de Whipple   Matière fécale   Mortalité infantile   Mucoviscidose   Nourrisson   Oignon   Osmose   Probiotique   Rotavirus   Symptôme   Tiers monde   Transport actif   Virus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^