Trou taraudé

Infos
Un trou taraudé est la forme complémentaire d'une vis ou tige filetée. Techniquement il s'agit d'un trou lisse dans lequel on opère un filetage. Cette opération porte également le nom de taraudage. Un écrou possède un trou taraudé généralement débouchant (sinon, ils sont dits "borgnes"). Le taraudage d'un trou s'obtient suivant deux grands principes
- par génération (outil de forme parcourant une hélice selon l'axe du trou, en tournage).
- pa
Trou taraudé

Un trou taraudé est la forme complémentaire d'une vis ou tige filetée. Techniquement il s'agit d'un trou lisse dans lequel on opère un filetage. Cette opération porte également le nom de taraudage. Un écrou possède un trou taraudé généralement débouchant (sinon, ils sont dits "borgnes"). Le taraudage d'un trou s'obtient suivant deux grands principes
- par génération (outil de forme parcourant une hélice selon l'axe du trou, en tournage).
- par vissage d'un taraud dans le trou lisse. Méthode recommandée pour les dimensions standard.

Représentation en dessin industriel

taraudage débouchant taraudage borgne

Méthode de tracé

En dessin industriel on utilise la même convention que pour le filetage. Il convient d'exécuter le dessin d'un taraudage dans l'ordre proposé afin de ne pas faire d'erreurs. Dans une coupe (cas le plus représentatif) :
- le contour de la pièce est en trait fort, en particulier le trou lisse qui est de diamètre égal au diamètre nominal réduit de la valeur du pas. Les hachures s'appuient donc sur ce contour.
- un trait fort, sauf pour les taraudages débouchants, délimite, dans la vue axiale, la partie filetée (dernier filet). C'est le seul cas en en dessin industriel, ou deux traits forts se croisent (1).
- le creux du filet est représenté :
- dans une vue axiale par deux lignes continues et en trait fin du côté de la matière (donc à l'extérieur) distantes l'une de l'autre de la valeur du diamètre nominal,
- dans une vue radiale par un cercle incomplet (3/4) au diamètre nominal.
- si ces entités sont cachées (sauf hachures), elles sont exécutées en trait interrompu fin. (1) les autres cas correspondent toujours à 4 traits concourants. Situation théorique

Assemblage vis et taraudage

Les mêmes règles s'appliquent dans le cas du dessin de l'assemblage de la vis et de son écrou, avec cependant une contrainte supplémentaire : les détails de la vis (rarement coupée) sont prioritaires. Ce qui revient à coller le dessin opaque de la vis sur celui du taraudage.

Remarques concernant le trou non débouchant

Pour les taraudages effectués à l'aide d'un taraud, il n'est pas possible d'étendre l'opération jusqu'au fond du trou. Il convient de réserver au minimum une longueur égale au diamètre nominal, correspondant à la longueur non filetable (amorce du taraud). Le trait fort matérialise donc la limite au delà de laquelle le trou est considéré comme non fileté.

Profondeur du taraudage

La vis tire sur les filets. Un serrage trop fort peut en entraîner la rupture (vis ou taraudage foiré). On préconise une profondeur de taraudage permettant l'implantation d'une vis :
- de 1, 5 fois le diamètre nominal dans les métaux durs (acier) ;
- de 2 fois le diamètre nominal dans les métaux tendres (alliage d'aluminium ou de cuivre). Les écrous standard sont épais d'environ une fois le diamètre nominal. Cela vient du fait que les matériaux sont suffisamment résistants. catégorie:construction mécanique catégorie:usinage
Sujets connexes
Filetage   Taraud   Tige filetée   Vis  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^