Gentioux-Pigerolles

Infos
Gentioux-Pigerolles (Genciòus en occitan) est une commune française, située dans le département de la Creuse et la région Limousin. Elle abrite également une petite station de ski de fond (90km de pistes).
Gentioux-Pigerolles

Gentioux-Pigerolles (Genciòus en occitan) est une commune française, située dans le département de la Creuse et la région Limousin. Elle abrite également une petite station de ski de fond (90km de pistes).

Géographie

La commune de Gentioux-Pigerolles est située au sud du département de la Creuse, au point culminant de la route reliant Limoges à Felletin et à peu près à mi-chemin de cette dernière et d'Eymoutiers. Gentioux a donné son nom au Plateau de Gentioux, pendant septentrional du Plateau de Millevaches. Le boisement est assez récent dans ce secteur. Un dicton local affirme que entre la Jasse et Pigerolles, "jamai lo cocut l'i a chantat, mas de bravas oelhas l'i an benlat " (entre la Jasse et Pigerolles, le coucou n'a jamais chanté - ce qui signifie qu'il n'y avait pas d'arbre pour qu'il puisse se percher - mais de bons moutons y ont bêlé ". La Maulde prend sa source dans la commune de Gentioux-Pigerolles. Elle alimente notamment le lac de Vassivière, vaste mer intérieure de 1100 hectares, créé vers les années 1950. Elle se jette dans le lac vers la presqu'île de Broussat, puis ressort au niveau du barrage de Vassivière dans la commune de Royère-de-Vassivière. Mais la Maulde alimente également d’autres barrages sur son parcours : le barrage du Mont Larron, le barrage de Saint Julien le Petit, puis suit le lac de Ste Hélène à Bujaleuf. C'est juste après avoir accueilli les eaux du Langladure que la Maulde devient la Cascade des Jarrauds dans la commune de Saint-Martin-Château. En bas de la Cascade qui s'étend sur 3, 2 kilométres avec une dénivellation de 14 métres, il y a une usine qui a permis d'électrifier Bourganeuf en 1889. Après un parcours de 35 km, La Maulde se jette dans la Vienne.

Histoire

XIX siècle : Depuis le Moyen Âge, comme dans toutes les communes du département, beaucoup d'hommes partaient tous les ans dans les grandes villes sur les chantiers du bâtiment pour se faire embaucher comme maçon, charpentier, couvreur...C'est ainsi qu'ils devinrent bâtisseur de Cathédrale, en 1624, ils construisirent la digue de La Rochelle, au XIX siècle, ils participérent à la construction du Paris du baron Haussmann. Initialement temporaire de mars à novembre, l'émigration devint définitive : ainsi la Creuse a perdu la moitié de sa population entre 1850 et 1950. On retrouve dans le livre de Martin Nadaud "Mémoires de Léonard", la description de cet exode qui marqua si fortement les modes de vie. Gentioux fut un des berceaux des maçons de la Creuse. Gentioux et Pigerolles ont fusionné en 1972, mais il existe toujours 2 mairies.

Administration

|- | align=right| mars 2003 |||| Pierre SIMONS ||align="center"| PS||
- Conseiller général actuel: suite au décès de Pierre Gourdy (UMP) (2004-2005), c'est Jean-Luc Léger ( PS) qui a été élu le 10 avril 2005.
- Député actuel: Jean Auclair (UMP) (2002-2007)

Démographie

| align="center" |

Monuments remarquables

Monument aux morts de Gentioux

Le monument aux morts de Gentioux

Il s'agit de l'un des Monuments aux morts pacifistes. C'est l'un des rares (il y en a 7 en France).Il n'a été inauguré officiellement qu'en 1985. Comme tous les monuments aux morts de France, il comporte la longue liste des enfants de Gentioux morts pour la France (ils furent 63). Mais ce qui est original ici c'est l'inscription « Maudite soit la guerre » sous la liste et la statue d'un orphelin le poing levé au pied du monument. C'est plus un appel au pacifisme qu'un honneur rendu aux victimes de cette effroyable boucherie que fut la guerre de 14-18. Il fut construit le 29 janvier 1922, à l'initiative du maire de l'époque M Jules Coutaud et de son conseil municipal. Il est classé Monument historique et la plaque Maudite soit la guerre est inamovible.

Notre-Dame-du-bâtiment

C'est une immense statue de granite dédiée aux maçons, on y monte par un sentier au milieu des bruyères, le socle de la statue est orné des outils de maçon.

L'église Saint Martial

Ancienne dépendance de l'Ordre de Malte (commanderie de Charrière), dotée d'un clocher carré au siècle dernier, c'est une église d'origine romane, revoûtée d'ogives au . À l'intérieur, deux bas-reliefs dont un représente Dieu le père surmontant un écusson de la famille d'Aubusson soutenu par Adam et Ève.

Autres curiosités de la commune

Pont de Senoueix

Le Pont de Senoueix

Ce petit pont dit romain, véritable image d'Épinal du département de la Creuse, est situé à 5 km au nord de Gentioux-Pigerolles. Il enjambe, par son unique arche faite de gros blocs de granite mal dégrossis, le Thaurion ou Taurion qui n'est à cet endroit qu'un petit ruisseau au milieu de la lande du Plateau de Millevaches. La chapelle de Pallier, photographiée depuis la Maison du notaire. A gauche, un ancien bâtiment agricole. L'escalier permettait d'accéder à la grange située au niveau supérieur, l'étable étant située en bas.

La chapelle de Pallier et la Maison du notaire

Située à 3 km à l'est de Gentioux vers Pigerolles, la Maison du notaire est située à l'emplacement d'une ancienne commanderie de l'ordre de Malte qui a peut-être auparavant appartenu à l'ordre des Templiers. Le bâtiment actuel fut construit à l'initiative d'Alexis Jabouille, notaire royal, en 1760. Il a connu une vocation agricole jusqu'aux annéess 80 du XXe siècle. Situé juste au dessus, la chapelle date du , elle est juste à côté du cimetière où l'on peut voir des dalles funéraires gravées de la croix de Malte. On peut y voir aussi une croix avec le Christ d'un côté et la Vierge Marie de l'autre. On peut aussi visiter à proximité une reconstitution d'un jardin médiéval, avec ses plantes aromatiques et médicinales, ses roses, son arbre de vie.

Villemoneix

Petit hameau situé à 5 km au nord de Gentioux. On peut y admirer la chapelle ainsi qu'une croix similaire à la croix de Pallier (voir ci-dessus).

La Lézioux

Petit hameau comportant également une croix avec le Christ d'un côté et la Vierge Marie de l'autre.

Aux environs

Éoliennes de Gentioux-Peyrelevade

Les éoliennes de Gentioux-Peyrelevade

Mises en service en janvier 2005, ces 6 éoliennes sont situées près du village de Neuvialle à mi-chemin entre Pigerolles et Peyrelevade.

La chapelle du Rat

Cette petite chapelle est installée sur un sommet entouré d'éboulis rocheux d'une disposition parfois surprenante. Du sommet, près de la croix, on a un très large point de vue vers Gentioux. La chapelle du Rat était le lieu d'une bénédiction des chiens, le jour de la Saint Roch. Son chemin de croix, dont il ne reste que quelques croix, a été indulgencié par l'un des papes limousins au . Elle se situe sur la commune de Peyrelevade dans la Corrèze.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

- Communes de la Creuse ==
Sujets connexes
Arrondissement d'Aubusson   Bourganeuf   Canton de Gentioux-Pigerolles   Cascade des Jarrauds   Chapelle   Chef-lieu   Communauté de communes du Plateau de Gentioux   Communes de la Creuse   Conseiller général   Corrèze (département)   Creuse (département)   Député   Eymoutiers   Felletin   France   Granite   Jean Auclair   Jésus de Nazareth   Lac de Vassivière   Langladure   Limoges   Limousin   Mars (mois)   Martin Nadaud   Maulde (rivière)   Monument aux morts   Monument historique (France)   Monuments aux morts pacifistes   Moyen Âge   Ordre de Malte   Ordre du Temple   Pape   Paris   Peyrelevade   Plateau de Millevaches   Première Guerre mondiale   Royère-de-Vassivière   Saint-Martin-Château   Ski de fond   Union pour un mouvement populaire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^