Juninho Pernambucano

Infos
Juninho Pernambucano, de son vrai nom Antônio Augusto Ribeiro Reis Junior, est un footballeur franco-brésilien né le 30 janvier 1975 à Recife qui évolue au poste de milieu offensif à l'OL.
Juninho Pernambucano

Juninho Pernambucano, de son vrai nom Antônio Augusto Ribeiro Reis Junior, est un footballeur franco-brésilien né le 30 janvier 1975 à Recife qui évolue au poste de milieu offensif à l'OL.

Biographie

A sa naissance, il est baptisé du même nom que son père, Antônio Augusto Ribeiro Reis. Pour le différencier de celui-ci, on l'appelait Junior, rapidement transformé en Juninho (petit junior). Pernambucano est le nom des habitants de l'état où il a grandi, le Pernambuco, situé dans une des régions les plus pauvres du Brésil, le Nordeste. Il est cadet d'une famille de cinq enfants. Juninho est aujourd'hui marié et père de trois filles, l'ainée étant née au Brésil et les deux dernières à Lyon. Avec humour, il a annoncé à chacune des trois naissances qu'elles seront les futurs stars de l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais. Le 17 août 2007, il obtient la nationalité françaisehttp://www.lequipe.fr/Football/20070819_110622Dev.html.

En club

Ce cadet d'une famille de 5 enfants nait à Recife. Il s'exerce d'abord au Futsal (football en salle), très populaire au Brésil, avant de faire ses débuts dans le club local Sport Club do Recife où il remporte le championnat régional. Vasco de Gama le sort de l’anonymat du Pernambuco en le recrutant en 1995. Ce club basé à Rio de Janeiro offre une médiatisation incomparable à ce travailleur qui, à défaut d’être un jeune prodige, franchit tranquillement les paliers qui mènent au très haut niveau. C'est principalement grâce à son entraîneur Ludovic Marin que le joueur réussit. Juninho dispute 110 rencontres avec le CR Vasco da Gama et marque 24 buts. Il remporte la Copa Libertadores, équivalent sud-américain de la Ligue des Champions, avec cette équipe. Il est nommé « Ballon d'argent brésilien » en 2000. Lors de l'été 2001 il quitte le championnat brésilien et signe à l'Olympique lyonnais. Juninho s'impose au club rhodanien grâce à son jeu de passes, et surtout ses redoutables coups francs (dus à une grande souplesse des chevilles). Il est d'ailleurs considéré comme "le" meilleur tireur de "coup de pied arrêté" au monde et le plus imprévisible car il peut placer la balle aux quatre coins du but, au même titre que David Beckham ou Roberto Carlos. Juninho marque 73 buts dont 32 buts sur coup franc avec l'Olympique lyonnais. "Juni" remporte six fois le championnat de France avec l'Olympique lyonnais et se voit élu meilleur joueur de l'année 2006 du championnat de France. Il est également désigné, par l’Union Syndicale des Journalistes Sportifs de France (USJSF), comme "sportif de l’année 2006" et devance Laure Manaudou (natation) et Sébastien Loeb (automobile). Cette distinction lui est attribuée pour ses qualités de footballeur, mais surtout pour l’excellence de ses relations entretenues avec l’ensemble des médias. Le joueur brésilien fait aussi la couverture du jeu FIFA 2007 avec Ronaldinho, preuve de son statut de star du ballon rond. Juninho joue son 200ème match en Ligue 1 le 11 novembre 2007 lors de la réception de l'OM à Gerland. A cette occasion il inscrit un but de la tête.

En équipe nationale

Juninho possède 44 sélections en équipe du Brésil. Sa première sélection date du 28 mars 1999 contre l'équipe de Corée du Sud. Il remporte la Coupe des Confédérations en 2005 avec l'équipe du Brésil et participe à la Coupe du monde de football de 2006, marquant un but contre le Japon. À l'issue de la défaite contre la France (0-1), il annonce sa retraite internationale. Il aura marqué en tout 7 buts pour l'équipe du Brésil.

Statistiques détaillées

Palmarès

-Champion de l'État du Pernambuco en 1994 avec Sport Club do Recife
-Champion du Brésil en 1997 avec CR Vasco da Gama
-Championnat de l'État de Rio de Janeiro en 1998 avec CR Vasco da Gama
-Vainqueur de la Copa Libertadores en 1998 avec CR Vasco da Gama
-Vainqueur du Tournoi de Rio - São Paulo en 1999 avec CR Vasco da Gama
-Vainqueur de la coupe Mercosul en 2000 avec CR Vasco da Gama
-Champion de France en 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007 avec l'Olympique lyonnais
-Vainqueur du Trophée des Champions en 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 et 2007 avec l'Olympique lyonnais
- Finaliste de la Coupe de la Ligue en 2007 avec l'Olympique lyonnais
-Vainqueur du Tournoi de Toulon (-20 ans) en 1995 avec l'équipe du Brésil
-Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 2005 avec l'équipe du Brésil
-Élu meilleur joueur de ligue 1 (trophée UNFP) en 2006
-Meilleur buteur du mois d'octobre 2006 (3 buts) avec l'Olympique Lyonnais.

Juninho et les coup-francs

Ce qui fait de Juninho un joueur unique est entre autres sa formidable habileté à tirer les coup-francs. À la manière de joueurs comme Beckham, Del Piero, Rivaldo ou moins récemment Maradona, Platini ou Zico, "Juni" a fait sa renommée sur ses extraordinaires qualités à cet exercice, et serait actuellement selon les observateurs le meilleur tireur de coup-francs du monde. Un tel talent est évidemment un énorme plus pour l'équipe qui a la chance de le posséder. Une enquête du journal L'Équipe datant de décembre 2006 a par exemple révélé que 45% des buts de l'Olympique lyonnais (alors une des meilleures attaques d'Europe) étaient issus - directement ou indirectement - d'un coup-de-pied arrêté de son meneur de jeu brésilien. Lorsque Juninho s'apprête à tirer un coup-franc, certains gardiens de buts demandent à leur défense de ne pas former de "mur" entre le tireur et les cages, estimant qu'ils ont plus de chances d'arrêter les frappes "juninhesques" si on ne leur masque pas le départ du ballon. Un comportement pour le moins surprenant qui n'avait jamais été observé auparavant. D'autres défenses forment un "mur" qui avance progressivement vers le tireur profitant des inattentions de l'arbitre (selon le règlement un "mur" ne peut se rapprocher du frappeur au delà de 9m15) afin de lui laisser moins de marge de maneuvre lors du tir. Pour palier à ce comportement pas très sportif, mais de bonne guerre, Juninho déclarait début 2006 qu'à l'entraînement il s'exerçait depuis avec des "murs" placés à 8m. Cette astuce lui a permis de garder des statistiques impressionnantes de régularité comme l'atteste la liste de ses coup-francs directs marqués avec le maillot Lyonnais ci-dessous : De cette liste on pourra retenir 5 chefs-d'œuvre qui ont marqués les esprits :
-le coup-franc marqué à l'Allemand Oliver Kahn en Ligue des Champions à Munich à l'automne 2003, alors que celui-ci était alors le meilleur gardien du monde (et meilleur joueur de la Coupe du monde 2002). Il s'agit d'un coup-franc aux 35m désaxé pour la lucarne opposée avec un poteau rentrant.
-celui marqué face au Toulouse Football Club en Ligue 1 au printemps 2005 à un peu plus de 30m après seulement 3 minutes de jeu. Revault, le gardien Toulousain, encaissant ce soir là même 2 coup-francs de "Juni" dans le même match, une mésaventure qui est déjà arrivée à Fabien Cool, de l'A.J. Auxerre en 2003.
-celui inscrit face au Werder de Brême en Ligue des Champions au printemps 2005, à 35m, légèrement désaxé pour la lucarne opposée.
-celui inscrit face au Real Madrid en septembre 2005, fut inscrit de 35m (frappé à 126 km/h!) et signa la première victoire face à cet adversaire de prestige 3 buts à zéro, un premier coup franc ayant été dévié dans les buts par Carew, 5 minutes auparavant, Juninho est à l'origine de 2 des 3 buts.
-celui marqué à Ajaccio en Ligue 1 début 2006, alors qu'il était placé à 41m ce qui constitue un record. Véritable idole au stade de Gerland où le public Lyonnais lui est autant reconnaissant pour son talent que pour sa fidélité au club, les fans lui ont spécialement composé une chanson (sur l'air de "Live is Life") qu'ils entonnent lorsqu'il s'apprête à tirer un coup-de-pied arrêté.

Notes et références

Catégorie:Footballeur brésilien Catégorie:Naissance en 1975 Catégorie:Joueur de l'Olympique lyonnais ar:جونينهو برنامبوكانو bg:Жуниньо Пернамбукано de:Juninho Pernambucano en:Juninho Pernambucano eo:Juninho Pernambucano es:Juninho Pernambucano et:Juninho Pernambucano fi:Juninho Pernambucano he:ז'וניניו hu:Juninho Pernambucano id:Juninho Pernambucano it:Juninho Pernambucano ja:ジュニーニョ・ペルナンブカーノ lt:Juninho Pernambucano nl:Juninho Pernambucano no:Juninho Pernambucano pl:Juninho Pernambucano pt:Antônio Augusto Ribeiro Reis Junior sv:Juninho Pernambucano tr:Juninho vi:Juninho zh:儒尼尼奥·佩南布卡诺
Sujets connexes
Ajaccio   Alessandro Del Piero   Association sportive de Saint-Étienne Loire   Aviron bayonnais football club   Brésil   Championnat de France de football   Championnat de France de football L1 2005-06   Championnat du Brésil de football   Christophe Revault   Club de Regatas Vasco da Gama   Copa Libertadores   Coupe UEFA   Coupe de la Ligue de football   Coupe des Confédérations   Coupe du monde de football de 2006   David Beckham   Dynamo Kiev   FC Barcelone   Fabien Cool   Football   L'Équipe   Laure Manaudou   Le Mans   Ligue des Champions de l'UEFA   Lyon   Nordeste (Brésil)   Oliver Kahn   Olympiakos Le Pirée   Olympique de Marseille   Olympique lyonnais   PSV Eindhoven   Real Madrid   Recife   Rio de Janeiro   Rivaldo   Roberto Carlos da Silva   Ronaldinho   Sport Club do Recife   Stade de Gerland   Stade rennais   Strasbourg   Sébastien Loeb   Toulouse Football Club   Union syndicale des journalistes sportifs de France   Viry-Châtillon   Werder de Brême   Zico  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^