Nippon-shiki

Infos
La méthode Nihon (日本式系統) est une méthode de romanisation du japonais. Elle a été introduite en 1885 par Tanakadate Aikitsu (田中舘愛橘). Elle est basée sur une structure logique (produit cartésien de consonnes initiales et de voyelles finales), qui permet une construction naturelle des suffixes verbaux.
Nippon-shiki

La méthode Nihon (日本式系統) est une méthode de romanisation du japonais. Elle a été introduite en 1885 par Tanakadate Aikitsu (田中舘愛橘). Elle est basée sur une structure logique (produit cartésien de consonnes initiales et de voyelles finales), qui permet une construction naturelle des suffixes verbaux.

Tableau de transcription des syllabaires

Les caractères en rouge sont maintenant obsolètes. Les caractères en bleu sont les syllabes dont les transcriptions diffèrent.

Remarques

- Les voyelles longues peuvent être marquées en hiragana de multiples façons :
- あ + あ = aa ;
- い + い = ii ;
- う + う = ū ;
- え + い = ei ;
- お + う = ō, mais お + お = oo. :Par exemple : 東京 (とうきょう) = Tōkyō (capitale du Japon) et 大阪 (おおさか) = Oosaka (ville du Kansai)
- Les consonnes géminées indiquées en hiragana par un っ sont doublées. :Par exemple : 札幌 (さっぽろ) = Sapporo (capitale de la préfecture d'Hokkaidō)
- Le ん (n) est une consonne finale. Pour la distinguer du « n » initial des caractères (な, に, ぬ, ね et の), on le fait suivre d'une apostrophe si nécessaire. :Par exemple : 簡易 (かんい) = kan'i (facile) et 蟹 (かに) = kani (crabe)
- Tanakadate a introduit son système de transcription en 1885. Depuis, la langue a évolué. Notamment les sons くゎ (kwa) et ぐゎ (gwa) ont été assimilés respectivement à か (ka) et が (ga). De même, les sons ゐ (wi) et ゑ (we) ont disparu. D'un autre côté, la transcription ignore les syllabes étendues.

Comparaison avec les autres systèmes de transcription

- La transcription Hepburn est plus fidèle à la phonétique du japonais. Entre autres, les transcriptions de tous les caractères tracés en bleu dans le tableau précédent sont différentes.
- La transcription Kunrei peut être perçue comme une version moderne de la transcription Nippon-shiki. Le Nippon-shiki en est même assimilé à une version restreinte de la norme ISO 3602 décrivant le Kunrei-shiki. ---- Catégorie:Romanisation du japonais ca:Nihon-shiki de:Nippon-System en:Nihon-shiki romanization es:Nihon-shiki fi:Nihon-shiki id:Nihon-shiki Rōmaji su:Nihon-shiki
Sujets connexes
Géminé   Hiragana   Hokkaidō   Japon   Japonais   Kunrei   Méthode Hepburn   Organisation internationale de normalisation   Phonétique   Produit cartésien   Romanisation (écriture)   Sapporo   Suffixe  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^