Johann Philipp Kirnberger

Infos
Johann Philipp Kirnberger Johann Philipp Kirnberger (né en 1721 à Saalfeld et mort en 1783 à Berlin) fut un compositeur et théoricien de la musique allemand.
Johann Philipp Kirnberger

Johann Philipp Kirnberger Johann Philipp Kirnberger (né en 1721 à Saalfeld et mort en 1783 à Berlin) fut un compositeur et théoricien de la musique allemand.

Sa vie

Il apprit dès son enfance à jouer du violon et des instruments à clavier. Après avoir fréquenté l'école de latin de Coburg il vint compléter son instruction musicale à Gräfenroda auprès de Johann Peter Kellner. Il eut aussi, plus tard, comme professeur, le musicien de cour Heinrich Nikolaus Gerber à Sondershausen. On ne sait déterminer avec certitude s'il a effectivement étudié auprès de Johann Sebastian Bach comme le rapporte la tradition. Un court séjour de Kirnberger à Leipzig en 1741 est pourtant attesté, et vient en appui de cette dernière hypothèse. Après un court séjour à Dresde il se fixa pour une plus longue période en Pologne ou il occupa différents postes, notamment en tant que claveciniste et maître de chapelle. Au milieu de la décennie 1750-1760, Kirnberger retourna en Allemagne pour y reprendre des leçons de violon. Après une collaboration en tant que violoniste à la Chapelle Royale du roi de Prusse à Potsdam, il fut engagé à la chapelle de Heinrich, margrave de Rheinsberg. Jusqu'à sa mort, il demeura à ce poste tout en assurant l'enseignement de la composition auprès de la princesse Anna Amalie de Prusse et des fonctions de maître de chapelle et conseiller musical à la cour du roi de Prusse. La plupart de ses compositions qui nous sont parvenues datent de cette époque. Kirnberger est bien connu de nos jours pour les différents tempéraments inégaux qu'il a élaborés et décrits et qui sont utilisés dans l'interprétation « authentique » des œuvres de son époque.

Son œuvre

-Compositions
-Sonate en sol majeur pour flûte et basse continue
-Sonate pour clavecin en ré majeur
-Cercle musical
-Huit fugues pour le clavecin ou l'orgue
-“Gelobet seist du, Jesu Christ” (Loué sois-tu, Seigneur Jésus), prélude de choral pour orgue
-“Was Gott tut, das ist wohlgetan” (Ce que fait Dieu est parfait), prélude de choral pour orgue
-Traités
-Die Kunst des reinen Satzes in der Musik ou L'art de l'intonation pure en musique
-Die wahren Grundsätze zum Gebrauche der Harmonie ou Les bases véritables de l'utilisation de l'harmonie
-Gedanken über die verschiedenen Lehrarten in der Komposition als Vorbereitung zur Fugenkenntnis ou Réflexions sur les différentes théories de la composition pour préparer à la connaissance de la fugue
-Grundsätze des Generalbasses als erste Linien zur Kompostion ou Bases de la basse pour aborder la composition ==
Sujets connexes
Berlin   Dresde   Heinrich Nikolaus Gerber   Johann Peter Kellner   Johann Sebastian Bach   L'art de l'intonation pure en musique   Leipzig   Pologne   Saalfeld   Sondershausen   Tempérament inégal  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^