Pierre Canisius

Infos
Pierre Canisius - gravure sur cuivre de D. Custos - env 1600 Pierre Canisius ou Pierre Kanijs (dont le nom hollandais était De Hondt -le Chien-), né le 8 mai 1521 à Nimègue, Pays-Bas et mort à Fribourg, Suisse le 21 décembre 1597, fut l'un des premiers membres de la Compagnie de Jésus. Il passa l'essentiel de sa vie de prêtre jésuite en Allemagne et en Suisse à lutter contre la progression du Protestantisme. Pierre Canisius fut béatifi
Pierre Canisius

Pierre Canisius - gravure sur cuivre de D. Custos - env 1600 Pierre Canisius ou Pierre Kanijs (dont le nom hollandais était De Hondt -le Chien-), né le 8 mai 1521 à Nimègue, Pays-Bas et mort à Fribourg, Suisse le 21 décembre 1597, fut l'un des premiers membres de la Compagnie de Jésus. Il passa l'essentiel de sa vie de prêtre jésuite en Allemagne et en Suisse à lutter contre la progression du Protestantisme. Pierre Canisius fut béatifié en 1864 et déclaré docteur de l'Église en 1925.

Formation

Au temps où la Réforme s'étendait sur l'Europe, secouant fortement l'Occident chrétien, les familles catholiques confirmaient leur foi en l'Église romaine par un attachement résolu et déterminé. Pierre Kanijs est né à Nimègue aux Pays-Bas dans l'une de ces familles. Son père était un riche bourgeois, Jacob Canisius; il perdit sa mère, Ægidia van Houweningen, peu après sa naissance. En 1536, Pierre fut envoyé étudier à Cologne les "arts", le droit civil et alors qu'il murit la décision de devenir prêtre; il oriente ses études de théologie vers l'Ecriture Sainte et les Pères de l'Eglise. Il passa une partie de 1539 à l'Université de Louvain, et en 1540 fut reçu Maître ès Arts à Cologne. Au printemps 1543, il rencontre Pierre Favre, premier compagnon de saint Ignace de Loyola, qui, chargé d'une mission papale, séjourne à Mayence. Sous sa direction, il suit les Exercices spirituels de Saint Ignace durant trente jours; puis, il décide d'entrer dans la Compagnie de Jésus, où il est admis le 8 Mai. Il fonde ensuite à Cologne, la première maison jésuite en Allemagne. En 1546, Pierre Canisius est ordonné prêtre et quitte bientôt Cologne pour l'Italie. Puis, l'année suivante, il est envoyé au concile de Trente comme théologien du Cardinal Otto Truchsess von Waldburge, l'évêque d'Augsbourg. Après l'ajournement du concile, Ignace le rappelle à Rome et lui fait accomplir son noviciat sous sa propre direction. Au printemps 1548, il est envoyé avec un groupe de dix jésuites sous la direction de Jérome Nadal pour fonder à Messine le premier collège jésuite. Il y enseigne le latin et la rhétorique.

Missions en Allemagne et en Suisse

Buste de P. Canisius dans la Galerie de Munich En 1549, sur l'ordre du pape Paul III qui répond à une demande du Duc Guillaume IV de Bavière, Pierre Canisius est envoyé avec Claude Le Jay et Alonso Salmeron en particulier pour enseigner à l'Université d'Ingolstadt en Bavière. C'est de cette base que pendant trente ans Pierre Canisius va déployer dans le Saint-Empire son activité en faveur de l'Eglise catholique alors menacée par sa propre décadence et par la puissante poussée de la réforme protestante sous l'influence de Martin Luther. Le 7 Septembre 1549, il prononça ses voeux solemnels à Rome, en présence d'Ignace de Loyola. Puis, à Bologne, il se vit décerner le grade de docteur en theologie. En 1550, il fut élu recteur de l'Université d'Ingolstadt. Puis, en 1552 Ignace l'envoya au nouveau college de Vienne; il prêcha aussi à la cathédrale Saint Etienne et à la Cour de Ferdinand I. Il refusa plusieurs fois l'archevéché de Vienne malgré les demandes de Ferdinand puis du pape Jules III . Dans les années 1555 et 56, il enseigna dans plusieurs collèges de son ordre, et fonda ceux d'Ingolstadt et de Prague, d'Augsbourg, de Fribourg en Suisse. En 1556, Ignace le nomme premier provincial de Haute-Allemagne (Souabe, Bavière, Boheme, Hongrie, Haute et Basse Autriche). En 1555, il participa à la Diète d'Augsburg avec Ferdinand; Puis durant l'hiver 1556-57, il devint le conseiller du roi à la Diète de Ratisbone. Nommé par les princes catholiques et le pape, il pris part aux débats religieux à Worms. Champion de la cause Catholique, il s'opposa fréquemment à Melanchthon. Il réussit à désunir les protestants qui abandonnèrent les discussions. Son neveu est Henri Canisius.

Le Grand Catéchisme

Die Firmung Gravure de Stich dans le Catéchisme de Canisius - edition de 1679Il rédigea pour l'enseignement de la religion un excellent précis : Summa doctrinsa christianse, 1554, connu sous le nom de Grand Catéchisme, et traduit en plusieurs langues, notamment en français par l'abbé Adolphe-Charles Peltier, 1857, Il donna lui-même de cet ouvrage un abrégé, le Petit Catéchisme, qui devint populaire. Il traduit les Pères de l'Église trop oubliés à l'époque et auxquels Luther ne veut se référer à aucun prix. S'il combat la Réforme, il est doux pour les réformateurs protestants. Conscient des faiblesses de l'Église catholique, il est convaincu que le renouvèlement de l'Église, terme qu'il préfère à réforme, doit passer par la lutte contre l'ignorance du clergé et des fidèles. À l'époque où l'imprimerie n'engendre que la méfiance, puisqu'elle fut l'un des instruments de la contestation, il en use abondamment :« Le progrès doit être mis au service de Dieu. »

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
Abbé   Allemagne   Alonso Salmeron   Augsbourg   Bavière   Bologne   Catholic Encyclopedia   Cathédrale   Cathédrale Saint-Étienne de Vienne   Cologne   Compagnie de Jésus   Concile de Trente   Docteur de l'Église   Exercices spirituels   Ferdinand Ier du Saint-Empire   Fribourg (Suisse)   Henri Canisius   Ignace de Loyola   Ingolstadt   Italie   Jules III   Jérome Nadal   Martin Luther   Mayence   Messine   Nimègue   Pape   Paul III   Pays-Bas   Prague   Protestantisme   Pères de l'Église   Rome   Réforme protestante   Suisse   Théologie   Université catholique de Louvain (Louvain)   Vienne (Autriche)   Worms  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^