Ovaire (anatomie)

Infos
Appareil reproducteur interne de la femme Les ovaires sont la partie de l'organisme femelle qui produit les ovules.
Ovaire (anatomie)

Appareil reproducteur interne de la femme Les ovaires sont la partie de l'organisme femelle qui produit les ovules.

Ovaires de mammifères

Les ovaires font partie de l'appareil reproducteur des femelles des vertébrés. Celles-ci ont normalement deux ovaires, chacun d'eux accomplissant deux grandes fonctions : produire les ovules et sécréter des hormones. Les ovaires des femelles sont homologues des testicules des mâles. La plupart des oiseaux n'ont qu'un seul ovaire en fonction ; les serpents en ont deux, l'un en face de l'autre.

Chez la femme

Les ovaires sont deux glandes génitales situées de chaque côté de l’utérus de la femme. Ils produisent les ovules et les hormones sexuelles féminines, "les œstrogènes et la progestérone". Ce sont donc des glandes mixtes, endocrines et exocrines (comme le pancréas ou les testicules). Ils constituent avec l'utérus et les deux trompes de Fallope l’appareil génital interne féminin. La forme des ovaires rappelle celle d’une amande en deux fois plus gros (4 cm de longueur, 2 cm de largeur, 1 cm d’épaisseur). Ils sont situés entre l’utérus et la paroi du bassin. L'ovaire est le seul organe posé dans la cavité péritonéale sans être recouvert de péritoine. ANATOMIE DESCRIPTIVE :
- Morphologie normale :
-Poids d'environ 10 grammes.
-4 cm de long, 2 cm de large, et 1 cm d'épaisseur.
-Deux faces : une médiale, une latérale.
-Deux bords : postérieur libre et antérieur portant le hile ovarien.
-Deux extrémités : antérieure (utérine) et postérieure (tubaire), l'extrémité postérieure se situant plus cranialement.
-Couleur : blanc nacré.
-Surface : marquée par des sillons, cicatrices d'ovulations, et par des saillies, correspondant aux follicules.
-Moyens de fixité :
-Ligament propre de l'ovaire tendu entre la corne utérine et l'extrémité utérine de l'ovaire.
-Ligament suspenseur, attachant l'extrémité tubaire de l'ovaire au rétropéritoine (niveau L2)
-Ligament tubo-ovarien tendu entre la trompe utérine et l'ovaire.
-Le péritoine, formant le mésovarium, adhérant au bord antérieur (ou hilaire) de l'ovaire. Par ce mésovarium passent les éléments vasculaires et nerveux. L'ovaire est un organe qui reste cependant très mobile, pouvant basculer en fonction de l'état de réplétion rectale, vésicale, mais aussi utérine (utérus gravide). RAPPORTS :
-Face médiale : cachée par la trompe utérine et le mésalpinx.
-Face latérale : répond à la paroi pelvienne (os coxal, muscle obturateur interne et muscle élévateur de l'anus), aux axes vasculaires iliaques, et à l'uretère.
-Bord antérieur : en rapport avec le ligament large.
- Bord postérieur : répond à l'uretère et, en fonction de la position, aux anses grêles, ou à droite au cæco-appendice et à gauche au sigmoïde. La position de l'ovaire varie entre la femme nullipare et multipare. Dans le premier cas, l'ovaire est situé dans la fossettes ovarienne limitée par les vaisseaux iliaques externes en haut, iliaques internes en arrière, et le ligament large en bas. Chez une femme multipare, l'ovaire est dans la fossette sous-ovarienne, limitée en avant par l'artère iliaque interne et l'uretère, en arrière par la paroi pelvienne, et en bas par le pli recto utérin. VASCULARISATION :
-Artères : L'artère utérine, branche de l'artère iliaque interne, donne, à la jonction utérus-trompe, une branche tubaire et une branche ovarienne. L'artère ovarienne, naissant de l'aorte au niveau L2/L3, accompagne le ligament suspenseur de l'ovaire pour donner ensuite une branche ovarienne et une branche tubaire à proximité de l'ovaire. Les branches tubaires et ovariennes provenant de ces deux artères sont ensuite anastomosées entre elles.
-Veines : Réseau anastomosé autour de l'ovaire, naissant dans le hile, et se drainant des deux côtés, vers la veine ovarienne et la veine (ou plexus) utérine. La veine ovarienne se jette dans la veine cave caudale à droite et dans la veine rénale à gauche.
-Lymphatiques : Sont satellites des éléments veineux, et se drainent en direction des régions lombaires et iliaques externes.

Voir aussi

- Oophorectomie,
- Syndrome des ovaires polykystiques,
- Syndrome de Turner,
- Hypogonadisme,
- Ménopause,
- Cancer de l'ovaire,
- Ovaire (botanique) pour l'ovaire chez les végétaux. Catégorie:Appareil reproducteur féminin Catégorie:Système endocrinien Catégorie:Anatomie animale bg:Яйчник bs:Jajnici ca:Ovari cs:Vaječník cy:Ofari da:Ovarium de:Eierstock en:Ovary es:Ovario fi:Munasarja gl:Ovario he:שחלה id:Ovarium it:Ovaia ja:卵巣 la:Ovarium lt:Kiaušidė nl:Eierstok nn:Eggstokk no:Eggstokk pl:Jajniki pt:Ovário ru:Яичники sk:Vaječník sl:Jajčnik sr:Јајници sv:Äggstock tr:Yumurtalık uk:Яєчник zh:卵巢
Sujets connexes
Appareil reproducteur   Cancer de l'ovaire   Embryo   Femelle   Hormone   Hypogonadisme   Ménopause   Oiseau   Oophorectomie   Ovaire (botanique)   Ovulation   Ovule   Péritoine   Syndrome de Stein-Leventhal   Syndrome de Turner   Testicule   Utérus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^