Stock

Infos
Stock

Définition et enjeux

Définition

Le stock représente l'ensemble des biens qui interviennent dans le cycle d'exploitation de l'entreprise soit pour être vendu en l'état, ou au terme d'un processus de production à venir, ou en cours, soit pour être consommé au premier usage. Les stocks peuvent représenter la valeur commerciale à un moment donné des marchandises qu'une entreprise commercialise. Dans le milieu industriel, il existe plusieurs types de stock, chacun à un autre niveau de fabrication. Les principaux stocks sont: Le stock de marchandises : les stocks des commerçants (revente à profit d'articles sans valeur ajoutée de transformation par l'entreprise). Le stock de matières premières : il représente les articles qui ont été achetés auprès de fournisseurs en vue d'une transformation ultérieure. Le stock des produits en cours de fabrication (semi-finis) : il représente les articles qui ne sont pas vendables. Ils doivent encore subir des transformations. Le stock des produits terminés (ou « produits finis ») : il représente les articles que l'entreprise peut vendre après les avoir fabriquées

Enjeux

L'objectif du stock est de gérer les articles disponibles dans l'entreprise en vue de satisfaire les besoins à venir. Ces besoins seront à satisfaire au bon moment, dans les bonnes quantités et d'une manière permettant la bonne utilisation du stock. Si l'on n'est pas capable de satisfaire un besoin à l'aide du stock correspondant, on parle de rupture de stock. Tout l'art de cette gestion est d'avoir suffisamment de stock pour répondre correctement aux besoins et pas trop pour ne pas supporter les différents coûts du stock (coût d'acquisition, coût de stockage, coût de dévalorisation, etc.). Nous pouvons distinguer trois finalités du stock :
- stock de transaction, pour optimiser les coûts de transaction et les coûts de stockage
- stock de précaution, pour éviter la rupture de stocks
- stock de spéculation, pour profiter des mouvements de prix.

Méthodes d'évaluation à des fins comptables

Comptabilisation selon les normes IAS/IFRS

Norme concernée

La norme IAS 2 établit l'évaluation et la comptabilisation des stocks.

Évaluation des entrées en stock

- Le coût d’entrée d’un stock à l’actif est constitué des : Coûts d’acquisition qui sont les prix d’achat des matières premières, fournitures ou marchandises auquel s’ajoutent les éventuels frais de transport et de manutention, les droits de douane et autres taxes non récupérables. Coûts de transformation qui sont les coûts ajoutés au coût d’acquisition afin de parvenir au coût de production déterminé par la comptabilité analytique. Coûts encourus pour amener les stocks à l’endroit et dans l’état où ils se trouvent.
- Les coûts obligatoirement exclus du coût des stocks sont : Les frais de commercialisation tels que la publicité et le coût du personnel commercial. Le frais qui n’amènent pas les stocks à l’endroit et dans l’état où ils se trouvent. Les consommations anormales (matières premières, maintenance… exceptionnelles). Les coûts de stockage non nécessaire au processus de production.

Méthode d'évaluation du montant des stocks à comptabiliser

Pour obtenir le coût réel de stock (à comptabiliser) 3 grands types de méthodes sont autorisées. (selon les normes IAS/IFRS)
- Les (3 ou 4) méthodes des coûts réels (en retenant les coûts de production ou d’acquisition réellement engagés). ::Coût unitaire moyen pondéré périodique (CUMP): Le coût unitaire de sortie d'articles du stock est égal à la somme (de la valeur initiale + celles d'entrées en stock) divisé par la somme (de quantité initiale et celles d'entrées en stock). Si ce sont des stocks de produits finis, le coût unitaire d'entrée sera le coût de production (voir pour sa détermination la comptabilité analytique). ::Premier entré, premier sorti (FIFO, PEPS en français): Le coût unitaire de sortie d'un type d'article du stock est égal à la valeur de l'article qui est entré en premier chronologiquement dans le stock. Un article entre à 10€ puis 20€, il sortira en premier à 10€. ::Dernier entré, premier sorti (LIFO): Le coût unitaire de sortie d'un type d'article du stock est égal à la valeur de l'article qui est entré en dernier chronologiquement dans le stock. Un article entre à 10€ puis 20€, il sortira en premier à 20€. ::Premier échu premier sorti (First expired first out (FEFO)): ce mode de gestion toléré est particulièrement adapté aux produits avec une DLC (Date Limite de Consommation) ou une DLU (Date Limite d'Utilisation). Prise en compte de la date limite entrée dans le système pour effectuer les sorties.
- La méthode des coûts standards qui calcule la valeur à partir des niveaux normaux d’utilisation de matières premières, de main-d’œuvre, d’efficience et de capacité.
- La méthode du prix de détail (ou retail method) Pour chaque groupe de produits homogènes, on détermine un pourcentage moyen de marge brute. La valeur du stock, par catégorie de produits homogènes, est obtenue en déduisant des ventes la marge brute ainsi calculée.

Comptabilisation selon le plan comptable français

L'obligation d'inventaire

Un inventaire annuel doit être effectué régulièrement une fois tous les 12 mois (en France : Code du commerce article 123.12 du code de commerce) pour toute entreprise ayant la qualité de commerçant. Il est contrôlé par un commissaire aux comptes (et ceci du fait du principe comptable de spécialisation des exercices). D'une manière plus générale, il est utile de réaliser régulièrement un inventaire des stocks afin de s'assurer une certaine homogénéité de la valeur des stocks entre les exercices comptables. Le but est aussi de confronter les comptes à l'observation directe. Cet inventaire et l'inventaire physique intermittent est généralement préconisé pour la comptabilité générale. L'inventaire comptable permanent est une organisation des comptes de stocks qui, par l'enregistrement continu des mouvements, permet de connaître de façon constante, en cours d'exercice, les existants chiffrés en quantités et en valeur. Cet inventaire est généralement préconisé pour la comptabilité analytique.

Évaluation des entrées en stock

Le montant le plus faible entre le coût ou la valeur nette de réalisation (toujours la valeur nette de réalisation pour les produits agricole, de forêt et minéraux). Coût = prix d'acquisition + frais accessoires + frais nécessaires pour que le stock arrive en état ou il se trouve. Ne pas inclure les montants anormaux, les coûts de stockage hors exploitation, les frais généraux administratifs non utiles aux stocks (emprunt) et les frais de distribution et de change.

Méthode d'évaluation du montant des stocks à comptabiliser

Seules les méthodes CUMP et FIFO (PEPS) sont considérées comme "légales" par le fisc français (voir ci-dessus pour le calcul).

Technique de comptabilisation

Les charges (stocks achetés) et produits (stocks vendus) comptabilisés durant l'année doivent être extournés à la fin de l'exercice. Cette écriture peut être réalisée sous la forme d'une variation des stocks constatée à l'inventaire. Une façon simple de comptabiliser est d'extourner le montant du stock initial dans une première écriture en contrepartie d'un compte de gestion d'achat (stocks achetés) ou de vente (stocks vendus). Puis de comptabiliser une écriture inverse pour le montant du stock final. Ces écritures peuvent être effectuées en une fois en constatant la variation de stock. Nous constaterons un appauvrissement si les stocks achetés ont augmentés. Nous constaterons un enrichissement si les stocks à vendre ont augmentés. Nous constaterons une diminution de l'appauvrissement (plus de compte de charge à droite) si les stocks achetés ont diminués. Nous constaterons un enrichissement (plus de compte de produit à gauche) si les stocks à vendre ont diminués.

Méthodes d'évaluation à des fins d'analyse financière

La valeur du stock influence la trésorerie et en particulier le Besoin en fonds de roulement. La valeur du stock = Coût de possession + coût de gestion des stocks
- Le coût de possession = coût de stockage unitaire
- Quantité moyenne stockée. ::Le coût de stockage unitaire correspond à la somme des : ::::Coûts fixes : (Prix d’achat unitaire + frais d’acheminement unitaire)
-% du coût moyen pondéré du capital. ::::et Coût variable unitaire : d’entreposage ::La quantité moyenne stockée correspond soit ::::Annuellement au (stock initial + stock final)/2 soit ::::à la quantité à stocker moyenne : Demande (montant des livraisons) /2
- Le coût de gestion = coût de lancement unitaire
- nombre de livraisons d'articles ::Le coût de lancement (de transaction) est par exemple la passation des commandes, le transport, le traitement administratif… La formule de wilson peut être retrouvée à partir de cette valorisation.

Les méthodes de gestion des stocks

La valorisation logistique du stock permet sa gestion

- Outils mathématiques permettant d’éviter la rupture de stock. Le calcul du stock d'alerte : Ce seuil de réapprovisionnement correspond au niveau du stock qui déclenche la commande. Il est égal au stock de sécurité plus le stock consommé pendant le délai de livraison Le calcul du stock de sécurité : Ce seuil est assumé pour diminuer le risque de rupture. Le taux de rotation : Nombre de renouvellements/durée Le taux de rupture : Demandes non satisfaite/demandes totale Le taux de service : Probabilité de (1-demandes non satisfaites)/demande totale
- Outils techniques permettant d’éviter la rupture de stock. le juste-à-temps ou flux tendu le Kanban la technologie RFID. Une analyse académique, Radio RFID effectuée chez Wal-Mart a démontré que la RFID peut réduire les ruptures d'inventaire de 30% pour les produits ayant un taux de rotation entre 0.1 et 15 unités/jour.

La rotation des stocks en vente

Pour un article considéré, le ratio des ventes (pour une période donnée) sur le stock moyen (durant cette période) permet de déceler les articles qui se vendent peu (ventestock). Formules :
-Ratio des ventes : ::Ratio des ventes d'un bien = somme des ventes sur une période donnée / stock cumulé sur une période donnée
-Ratios de rotation des stocks ::Stocks de marchandises (en jours de CAMV
-) = (Stocks de march. / CAMV
-) x 360 ::Stocks de matières premières (MP) en jours de consommations = (Stocks de MP / consommations) x 360 ::Stocks de produits (en jours de prix de revient) = (Stocks de produits / prix de revient) x 360 (
-) (
-)CAMV = Coût d'Achat des Marchandises Vendues

Références, termes liés et liens externes


-Loi_de_Pareto
- Catégorie:Comptabilité en:Inventory he:מלאי hu:Készlet nl:Inventaris th:การบริหารคลังพัสดุ uk:Запас
Sujets connexes
Besoin en fonds de roulement   Comptabilité analytique   Comptabilité générale   Coût moyen pondéré du capital   First in, first out   Juste-à-temps (gestion)   Kanban   Loi de Pareto   Stock de sécurité  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^