Le Magicien d'Oz (film, 1939)

Infos
Judy Garland Le magicien d'Oz est un film musical américain sorti en 1939, réalisé par Victor Fleming et produit par la MGM, d'après le roman éponyme de L. Frank Baum. Une jeune fille du Kansas est aspirée par une tornade et déportée dans un monde féerique, le monde d'Oz, rencontrant une bonne fée et une méchante sorcière, un épouvantail qui parle, un homme métallique et un lion peureux. Les principaux acteurs sont Judy Garland, Frank Morgan, Ray Bolger, Ja
Le Magicien d'Oz (film, 1939)

Judy Garland Le magicien d'Oz est un film musical américain sorti en 1939, réalisé par Victor Fleming et produit par la MGM, d'après le roman éponyme de L. Frank Baum. Une jeune fille du Kansas est aspirée par une tornade et déportée dans un monde féerique, le monde d'Oz, rencontrant une bonne fée et une méchante sorcière, un épouvantail qui parle, un homme métallique et un lion peureux. Les principaux acteurs sont Judy Garland, Frank Morgan, Ray Bolger, Jack Haley, Bert Lahr, Billie Burke et Margaret Hamilton. Malgré les années, le film reste culte, et a un impact socio-culturel sur le continent nord-américain, comparable voire supérieur à Autant en emporte le vent ou Une étoile est née.

Synopsis

Vie au Kansas

Dorothy Gale est une jeune orpheline élevée dans une ferme du Kansas, par sa tante Em et son oncle Henry. Au début du film, elle demande l'aide de trois hommes de main pour protéger son chien Toto d'Almira Gulch, interprétée par Margaret Hamilton, qui jouera la sorcière de l'Ouest. Chaque attitude des personnages Hunk, Hictory et Zeke, préfigure son double dans le monde féerique d'Oz, respectivement l'épouvantail, l'homme de fer-blanc, et le lion. Hunk suggère qu'il n'est pas conseillé de s'approcher de la propriété de Gulch ; Hictory commence un discours passionné, mais est arrêté dans son élan par Em, se figeant en position de statue ; et Zek recommande une approche agressive mais est effrayé dès que Dorothy tombe dans l'enceinte des cochons. Personne ne semble prendre au sérieux les craintes de Dorothy. Em lui reproche son imagination et lui demande de trouver sa place dans un monde sans problèmes (find some place where you won't get into any trouble!). C'est alors que Dorothy chante Over the Rainbow, une des musiques célèbres du film. Après une scène émouvante, Almira Gulch prend le chien Toto pour le tuer. Mais le chien s'échappe et retourne près de Dorothy. Elle décide alors de fuir et rencontre en chemin le professeur Marvel, joué par Frank Morgan qui interprétera par la suite plusieurs personnages, dont notamment le magicien d'Oz. Après une scène comique, il persuade la jeune fille de retourner auprès de sa famille. Cette scène de vie dans le Kansas préfigure dans le moindre détail la vie dans le pays d'Oz.

Arrivée dans le pays d'Oz

A l'arrivée dans la ferme, une tornade se forme. Dorothy n'ayant pas le temps de se réfugier dans la cave, elle s'enferme dans sa chambre. La maison est emportée dans la tornade. C'est à ce moment que le passage dans le monde imaginaire s'effectue. Gulch sur sa bicyclette se transforme en une sorcière sur un balai magique. La maison atterrit dans Munchkinland, une contrée du pays d'Oz. Cette scène a été filmée en inversant le film d'une maison miniature tirée vers le plafond par un fil. Le monde d'Oz surprend par le contraste de couleurs de teintes différentes, en contradiction avec la scène dans le Kansas. Dorothy rencontre comme premier personnage Glynda, la bonne sorcière ; elle apprend qu'elle vient de tuer la sorcière de l'Est en projetant sa maison dessus. Elle lui présente la communauté de Munchkiland. Arrive la sorcière de l'Ouest, qui, attristée de la mort de sa sœur, vient réclamer ses chaussures. Malheureusement, Dorothy les a déjà mises ; la sorcière de l'Ouest jure vengeance contre Dorothy et son chien Toto. Glynda demande à Dorothy de partir demander l'aide du magicien d'Oz à la cité d'Émeraude. Pour ce faire, il lui suffira de suivre la route jaune. En chemin, elle rencontre successivement un épouvantail en manque de cerveau, qui pourtant fait preuve d'une grande astuce, un homme de fer-blanc en manque de cœur, qui pourtant fait preuve d'une grande gentillesse, et un lion en manque de courage. Les trois accompagnent Dorothy jusqu'à la cité d'Émeraude. Ils ont l'espoir que le magicien d'Oz palliera leur handicap respectif. Mais c'est compter sans la Méchante Sorcière de l'Ouest qui en veut à Dorothy...

La cité d'Émeraude

La cité d'Émeraude est dominée par la couleur verte. Le magicien d'Oz apparait comme une tête flottante entourée de feu et de fumée. Il fait croire aux invités qu'il pourra les aider si et seulement s’ils prennent possession du balai de la sorcière de l'Ouest. La sorcière réalise qu'elle ne pourra récupérer les chaussures qu'à la mort de Dorothy. Le chien Toto s'échappe pour venir à la rencontre de l'épouvantail, de l'homme de fer-blanc, et du lion, et les conduire au château. En chemin vers son château, Dorothy et Toto sont capturés par les singes volants envoyés par la sorcière de l'Ouest.

Erreurs

Erreurs de continuité :
- L'une des erreurs les plus visibles du film concerne la longueur des cheveux de Dorothy : ils changent constamment d'une scène à l'autre.
- Le placement des acteurs change dans certaines prises, notamment lorsque le magicien d'Oz révèle son imposture.
- Les armes portées par l'épouvantail, l'homme en fer-blanc, et le lion disparaissent suite à l'attaque des singes volants. Autres erreurs :
- Quand l'épouvantail reçoit son diplôme attestant de sa sagesse, il veut démontrer l'étendue de son savoir en énonçant le théorème de Pythagore. Malheureusement, il en donne un énoncé erroné : « The sum of the square roots of any two sides of an isosceles triangle is equal to the square root of the remaining side. » (La somme des racines carrées de n'importe quel des deux côtés d'un triangle isocèle est égal à la racine carrée du côté restant.)
- Il est dit que l'actrice Judy Garland n'appréciait pas de porter les chaussures rouges. Dans la scène de la forêt, l'actrice a oublié de les revêtir.
- Dans la scène où l'épouvantail et Dorothy repartent avec comme nouveau compagnon l'homme de fer blanc, un oiseau est lâché dans le décor pour donner la fausse impression de l'extérieur. Mais sa silhouette a été interprétée à tort comme celle d'un acteur nain se suicidant par pendaison, ce qui n'aurait pas été remarqué avant la distribution du film. Cette interprétation est évidemment sans fondements.

Fiche technique

- Titre : Le Magicien d'Oz
- Titre original : The Wizard of Oz
- Réalisation : Victor Fleming et King Vidor (pour la scène du Kansas)
- Scénario : Noel Langley, Florence Ryerson et Edgar Allan Woolf d'après le livre de L. Frank Baum
- Production : Mervyn LeRoy et Arthur Freed
- Société de production : MGM
- Musique : Harold Harlen
- Chansons : Ey Harburg
- Chorégraphie : Bobby Connolly
- Photographie : Harold Rosson
- Décors : Cedric Gibbons
- Costumes : Adrian
- Effets spéciaux : Arnold Gillepsie
- Format : Noir et blanc / couleurs (Technicolor) - 1, 37:1 - Mono - 35mm
- Genre : Film musical
- Durée : 112 minutes (1h52)
- Date de sortie :
- : 12 août 1939
- : 26 juin 1946

Production

Le film est une adaptation du roman The Wonderful Wizard of Oz de L. Frank Baum, publié en 1900 et vendu à des millions d'exemplaires dans les années qui suivirent. Les droits sur le livre ont été obtenus par la MGM en janvier 1938. Le script fut arrêté le 8 octobre de la même année. Il a été rédigé par Noel Langley, Florence Ryerson, et Edgar Allan Woolf. Le script connut cependant de nombreuses révisions par la suite. Selon les producteurs, un public de 1939 ne pouvait accepter le pays d'Oz comme un univers de fantaisie. Le monde d'Oz est présenté dans le film comme un rêve long et élaboré. Ce rêve est une retranscription fantasmatique de la réalité dans laquelle vit Dorothy ; pour ce, le personnage du Professeur Marvel a été inventé dans le film pour être le double dans la réalité du magicien d'Oz.

Distribution

La distribution fut problématique. Il y eut des inversions entre les rôles interprétés par les différents acteurs. La plus célèbre concerne Ray Bolger, qui initialement devait interpréter le rôle de l'homme de fer-blanc. Mais il a convaincu le producteur Mervyn LeRoy de jouer le rôle de l'épouvantail, initialement donné à Buddy Ebsen. Ce dernier n'objecta pas à ce changement. Neuf jours après le début du tournage, Ebsen fit une réaction à l'aluminium qui constituait son déguisement : il dut être hospitalisé et quitta en conséquence le tournage. Il fut remplacé par Jack Haley. Suite à ce terrible incident, la carrière de Ebsen fut remise en cause jusqu'aux années 1950, où il obtint un rôle dans une série télévisée. Ebsen meurt d'une pneumonie le 6 juillet 2003, 65 ans après sa réaction mortelle. Le rôle principal de Dorothy fut attribué à Judy Garland le 24 février 1938 ; mais Shirley Temple fut aussi envisagée. Le rôle de la méchante sorcière fut initialement attribué à Edna May Oliver, puis à Gale Sondergaard, mais l'actrice refusa à cause de la laideur. Elle fut remplacée le 10 octobre 1938 par Margaret Hamilton. L'actrice, enthousiasmée par le rôle au point d'en concevoir le costume, fut sévèrement brûlée lors de la scène d'apparition dans le monde des Munchkinland.

Tournage

Le tournage commença le 13 octobre. Les premières scènes furent tournées sous la direction de Richard Thorpe, mais après un nombre inconnu de jours de tournage, il fut remplacé par George Cukor. Ce changement impliqua des changements dans les costumes et les maquillages de Judy Garland (Dorothy) et Margaret Hamilton (la sorcière). Certaines scènes ont donc dû être retournées en conséquence. Mais Cukor quitta le tournage le 3 novembre 1938 pour rejoindre celui d’Autant en emporte le vent. Il fut remplacé par Victor Fleming. Mais le 12 février 1939, Fleming lui-même fut appelé pour remplacer Cukor sur le tournage d’Autant en emporte le vent. Et c'est à King Vidor que la direction des dernières scènes du film Le Magicien d'Oz fut attribuée. Elles concernent les scènes dans le Kansas, incluant notamment la célèbre musique Over the Rainbow. Cette dernière scène a failli disparaître lors du montage. La MGM considérait que cette musique ne serait pas appréciée à sa juste valeur par les enfants ; de plus, chanter dans la boue paraissait dégrader l'image de Judy Garland. Le tournage fut achevé le 16 mars 1939 ; et une première version fut proposée le 5 juin. Mais le film semblait trop long et certaines scènes de la sorcière trop effrayantes pour les enfants. Certaines scènes furent donc coupées pour la sortie du film. En particulier, dans son message fait de fumée qu'elle laisse dans le ciel, la Méchante Sorcière de l'Ouest écrit « Surrender Dorothy » (« Rends-toi Dorothée »). Dans un premier montage, elle écrivait « Surrender Dorothy or die - signed WWW » (« Rends-toi Dorothée ou meurs - signée la Méchante Sorcière de l'Ouest (acronymes) »), mais le texte fut modifié car il était considéré comme trop long et violent.

Sorties du film

La première sortie fut le 12 août 1939 au Stand Theatre à Oconomowoc, Wisconsin, puis au Grauman's Chinese Theater à Hollywood le 15 aout. La première à la ville de New-York eut lieu le 17 aout. La sortie officielle aux États-Unis le 25. Le film rapporta 3 millions de dollars contre 3, 8 millions dépensés pour sa production. Une seconde sortie du film a eu lieu en 1949, les producteurs gagnant ainsi 1, 5 millions supplémentaires. Une troisième sortie eut lieu en 1955. Le film fut visionné à la télévision la première fois le 3 novembre 1956, avec environ 45 millions de téléspectateurs. Le film fut à nouveau porté à la télévision le 13 décembre 1959, et chaque année jusqu'en 1962. Cette diffusion explique la renommée du film en Amérique. Une sortie en cassette-vidéo en 1989 pour le cinquantième anniversaire. Il est prévu une nouvelle sortie au cinéma au Royaume-Uni pour le 15 décembre 2006. Certaines scènes sectionnées à la fin du tournage ont été rajoutées dans les dernières versions du film, sorties en DVD. Elles concernent la musique If I Only Had a Brain sur laquelle danse l'épouvantail, une reprise de Over the Rainbow chantée par Dorothy enfermée dans le château, et le retour triomphal de Dorothy à la cité d'Émeraude.

Mise en scène

Le film Le magicien d'Oz surprend par le contraste de couleurs. Il utilise la méthode de la Technicolor. En particulier, les séquences dans le Kansas ont été tournées initialement en noir et blanc. La couleur initiale a été conservée dans la version de 1949 (nouvelle sortie au cinéma). Mais le monochrome a été réutilisé dans les scènes correspondantes en 1989 lors du cinquantième anniversaire du film. Lors de l'entrée de Judy dans le monde d'Oz, on voit le passage d'un monde en teintes jaunatres à un monde en couleurs. Il avait été prévu de teindre la pellicule image par image. Mais en raison de restrictions budgétaires, une solution plus ingénieuse fut adoptée : le décor intérieur de la ferme fut peint en sépia, et une doublure de Judy Garland ouvre la porte, habillée d'une robe sépia. Puis la caméra avance, faisant disparaître la doublure du champ, et c'est la vraie Judy Garland qui apparaît alors dans sa robe bleue. Le chemin de briques jaunes apparut d'abord vert sur la pellicule. Les chaussures de Dorothy étaient d'abord argent. Mais pour profiter de l'apparition de la couleur, il a été décidé d'utiliser des chaussures apparaissant en couleur rouge vermillion. Dans la réalité, les chaussures étaient bordeaux : le rouge vermillion aurait donné de l'orange dans le film !

Musique

Les musiques ont été composées par Harold Arlen et E.Y. "Yip" Harburg. Les chants ont été enregistrés en studio avant le tournage des scènes correspondantes. Beaucoup d'enregistrement furent terminés pendant qu'Ebsen faisait partie des acteurs. C'est pourquoi sa voix reste dans la bande-son du film. Sa voix se distingue notamment dans We're off to See the Wizard. Buddy Ebsen et Judy Garland ont un anglais du Midwest, dans lequel le r de Wizard (magicien) se prononce ; au contraire de l'anglais mi-atlantique de Bert Lahr. Environ le dernier tiers du film ne contient aucun chant. À l'origine, ce n'était pas intentionnel ; cela est une conséquence des coupures réalisées lors du montage final.

Liste des musiques

Chants :
-Over the Rainbow - Judy Garland
-Ding Dong The Witch Is Dead - Billie Burke, Judy Garland et les Munchkins
-You're Off to See the Wizard - Les Munchkins
-If I Only Had A Brain - L'épouventail (Ray Bolger) et Judy Garland
-We're Off to See the Wizard - Judy Garland / Ray Bolger / Buddy Ebsen (pré-enregistré) / Bert Lahr
-If I Only Had A Heart - L'homme en Fer-Blanc (Jack Haley)
-If I Only Had The Nerve - Le lion peureux (Bert Lahr)
-The Merry Old Land Of Oz - Le conducteur dans la cité d'Émeraudes (Frank Morgan) ; Judy Garland ; Ray Bolger ; Bert Lahr ; Jack Haley ; citoyens de la Cité d'Émeraudes
- If I Were King Of The Forest - Bert Lahr
- The Jitterbug (supprimé lors du montage) - Judy Garland / Ray Bolger / Jack Haley / Bert Lahr
- Reprise d'Over the Rainbow (supprimée lors du montage) - Judy Garland
- O-ee-ah, ee-o-ah - Winkies - Chant des gardes de la sorcière
-Hail Hail The Witch Is Dead (supprimée lors du montage) - Judy Garland, les Winkies, ... Musiques traditionnelles :
- Fröhlicher Landmann, von der Arbeit zurückkehrend (par Schumann) - scène d'ouverture, scènes dans le Kansas et épidode de la tornade ;
- "My Castle's in the Courtyard" - séquence précédant l'interprétation d'"Over the Rainbow" ;
- "The Whistler And His Dog" (par Arthur Pryor) - quand Toto s'échappe de la paniè d'Almira Gulch ;
- "In the Shade of the Old Apple Tree" (par Harry Williams et Egbert Van Alstyne) - quand Dorothy et l'épouvantail se retrouvent dans un pommeraie ;
- Opus 16
-2 (par Mendelssohn) - quand Toto s'échappe du château
- "Night on Bald Mountain" (par Mussorgsky) - durant la scène avec les singes volants ;
- "There's No Place Like Home" (par John Howard Payne et Henry Bishop) - scène finale où Dorothy retrouve sa maison.

Album

Les deux chants exécutés par Judy Garland, alias Dorothy, à savoir Over the Rainbow et The Jitterbug, ont été commercialisés en 1939 en un 78-RPM. Le premier album du film sortit en 1940 et incorpora ces deux chants. Pour les autres musiques, l'orchestre fut conduit par Victor Young et l'organisation musicale différa de celle choisie dans le film. L'album fut un succès. Un second album sortit en 1956 et fut réimprimé et commercialisé successivement dans les années 1960, 70 et 80. Mais les deux albums furent surplantés par l'édition d'un CD par Rhino Record en 1995. À noter que ce dernier album reprend directement les musiques originales

Accueil du film

La popularité du film est en premier lieu dû au grand nombre de fois où il a été retransmis à la télévision. Depuis que le film est télédiffusé, il est devenu une icône du cinéma américain. Cependant, le réalisateur est mort avant. Selon le Top 100 de l'American Film Institute, ce film est le sixième meilleur film américain de l'histoire.

Prix et nominations

Prix :
- Oscars
- Meilleure chanson originale "Over the Rainbow"
- Meilleure musique de film Nominations:
- Meilleur film, meilleure cinématographie couleur, meilleure décoration intérieure et meilleurs effets spéciaux mais il avait comme compétiteur le film Autant en emporte le vent.

Citations

- « Toto, j'ai l'impression que nous ne sommes plus au Kansas. » - Dorothée ; considérée comme l'une des quatre phrases les plus célèbres du cinéma américain selon un sondage mené par l'AFI en 2005.
- « Ding dong, la sorcière est morte ! » - Les Munchkins
- « Je t'aurai, ma jolie, et ton petit chien aussi ! » - La Méchante Sorcière de l'Ouest
- « Des lions, des tigres et des ours ?! » - Dorothée, l'Épouvantail, et l'Homme de Fer-Blanc
- « Qu'est-ce qui vous amène devant le grand Magicien d'Oz ? » - Le Magicien d'Oz
- « Je reste auprès de ceux que j'aime. » - Dorothée

Références culturelles

Le film est considéré comme une référence culturelle, surtout sur le continent nord-américain. On ne compte plus les reprises ou les citations issues du Magicien d'Oz. Musique :
- "Goodbye Yellow Brick Road" d'Elton John est inspiré du film.
- ELO reprend en couverture de son album "Eldorado" une scène du film (la méchante sorcière essayant de prendre les chaussures de Dorothy).
-america reprend également l'histoire du magicien d'Oz dans a chanson, Tinman, une magnifique ballade ... Romans :
- Dans sa série La Tour Sombre, Stephen King fait constamment référence au magicien d'Oz. En particulier, dans le livre 4, presque tous les personnages portent des chaussures rouges et visitent un palais émeraude supposé être la demeure du magicien. Dans le livre "Simetierre", Stephen King fait aussi référence au magicien d'OZ. Films :
- John Boorman utilisa divers aspects du film dans son film de science-fiction Zardoz (1974). Notamment le titre est la contraction de The Wizard of Oz.
- Le casting des nains pour interpréter les Munchkins dans Le magicien d'Oz est le scénario de la comédie Under the Rainbow (1981).
- Dans le drame Shoot the Moon (1982), les enfants de Diane Keaton et d'Albert Finney visionne Le Magicien d'Oz à la télévision.
- Dans Wild at Heart (1990), de David Lynch, Lula (Laura Dern), porte des chaussures rouges, une allusion directe aux souliers de rubis de Dorothy dans Le Magicien d’Oz. Lorsque Lula rêve, sa mère lui apparaît sur un balai, véritable sorcière à la poursuite du couple. La référence est plus évidente lors de la scène finale, où Sailor (Nicolas Cage) voit descendre du ciel dans un halo lumineux une fée que l’on croirait sortie du film de Victor Fleming.
- En 1991, dans La Fin de Freddy - L'ultime cauchemar, Freddy Kuegger dit I'll get you my pretty, and your little soul too."
- En 2002, Peter Jackson rend hommage délibéré dans son film
The Lord of the Ring : The Two Towers
lorsque Sam et Gollum s'approchent de la porte noire du Mordor, et entendent une voix impressionnante et voient sortir des Southrons. Cette scène est à mettre en parallèle avec l'approche de l'épouvantail, de l'homme de fer blanc et du lion du château de la sorcière.
- Dans Capitaine Sky et le monde de demain, deux enfants visionnent le film.
- Dans Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, le producteur toon se dissout dans la 'trempette' comme la sorcière dans l'eau.
- Dans Le Bossu de Notre-Dame des studios Disney, lors de l'attaque finale, une des trois gargouilles envoie les pigeons sur l'armée en criant "Volez mes mignons, volez !", et dans une position, une mise en scène identiques à celle du Magicien d'Oz (lorsque la sorcière envoie ses singes volants). On peut également entendre la musique typique de la méchante sorcière de l'Ouest en fond musical pendant ces quelques secondes... Séries :
- Dans le pilote de la série Veronica Mars (22 septembre 2004), de nombreuses références au Magicien d'Oz sont utilisées, notamment la phrase I'll get you ... and your pretty dog too.
- Un épisode de la série japonaise Hello Kitty sous le titre The Wizard of Paws parodie le film avec comme personnages Kitty, une frite-épouvantail, un pingouin en fer-blanc, et un lapin en manque de courage.
- Dans un épisode de la série américaine That 70's show, Jackie fait un rêve semblable à celui de Dorothy dans lequel se retrouvent les personnages de la série : Donna comme méchante sorcière, Eric comme singe volant, Kelso comme l'épouvantail, Fez comme le lion manquant de courage, et Hyde comme l'homme de fer-blanc.
- Nombreux sont les épisodes des Simpsons qui utilisent ou parodient des scènes du film :
- Dans un épisode, Mr Burns souhaite se venger sur ses employés et ouvre une cage d'où sortent des singes volants et leur crie comme la méchante sorcière de l'Ouest : Fly my pretties, fly !. Mais les singes s'écrasent au sol, ne sachant pas voler.
- Les gardes de Mr Burns chantent le Oh-Eh-Oh des gardes de la méchante sorcière.
- Homer met des lunettes, et pour démontrer son intelligence, cite le théorème de Thalès, du moins l'énoncé erronné de l'épouvantail. Un homme lui répond alors : That's a right triangle, you idiot!.
- De même, les séries Stargate SG-1 et Le caméléon incluent de nombreuses références au magicien d'Oz.
- Dans l'épisode Scooby-Doo et le fantôme de la sorcière, un fantôme d'une sorcière poursuit Scooby-Doo et Shaggy ; alors Shaggy se retourne pour jeter un verre d'eau, mais voyant que la sorcière ne fond pas, dit : "Ca marche toujours dans le magicien d'Oz".
- Dans un épisode de Mon oncle Charlie, la famille Harper va à une fête costumée. La mère de Charlie est deguisée en sorcière tandis que Charlie, Alan et Jack sont déguisés en singes volants. L'épisode se termine sur la mère de Charlie leur criant : Fly my pretties, fly ! Magicien d'Oz, Le Magicien d'Oz, Le Magicien d'Oz, Le Catégorie:Film sur le pays d'Oz Magicien d'Oz, Le Magicien d'Oz, Le Magicien d'Oz, Le Magicien d'Oz, Le de:Das zauberhafte Land en:The Wizard of Oz (1939 film) fa:جادوگر شهر آز (فیلم ۱۹۳۹) he:הקוסם מארץ עוץ pt:The Wizard of Oz ru:Волшебник из страны Оз (фильм) simple:The Wizard of Oz (1939) sv:Trollkarlen från Oz zh:綠野仙蹤 (1939年電影)
Sujets connexes
Adrian (costumier)   Anglais   Arthur Freed   Autant en emporte le vent (film)   Bert Lahr   Buddy Ebsen   Capitaine Sky et le monde de demain   Cedric Gibbons   Cerveau   Charley Grapewin   Cinéma américain   Clara Blandick   Courage   David Lynch   Edna May Oliver   Elton John   Film musical   Frank Morgan   Gale Sondergaard   George Cukor   Harold Rosson   Judy Garland   Kansas   King Vidor   L. Frank Baum   La Fin de Freddy - L'ultime cauchemar   Laura Dern   Le Bossu de Notre-Dame   Le Magicien d'Oz (roman)   Margaret Hamilton   Mervyn LeRoy   Metro-Goldwyn-Mayer   Mon oncle Charlie   Nicolas Cage   Noel Langley   Oscar de la meilleure chanson originale   Oscar de la meilleure musique de film   Oscar du cinéma   Over the Rainbow   Qui veut la peau de Roger Rabbit ?   Ray Bolger   Richard Thorpe   Robert Schumann   Royaume-Uni   Shirley Temple   Stargate SG-1   Technicolor   Théorème de Pythagore   Tornade   Une étoile est née (film, 1937)   Veronica Mars   Victor Fleming   Victor Young   Zardoz  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^