Les Salles-sur-Verdon

Infos
Les Salles-sur-Verdon est une commune française, située dans le département du Var et la région française Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Les Salles-sur-Verdon

Les Salles-sur-Verdon est une commune française, située dans le département du Var et la région française Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Un village englouti

Les Salles-sur-Verdon est un village neuf, le plus jeune de France. L'ancien village, dont on a expulsé les habitants, a été noyé lors de la mise en eaux du barrage de Sainte-Croix, en 1973. Le vieux village gît par environ 35 mètres de fond, le niveau de ce lac artificiel pouvant varier. On a sauvé la cloche de la vieille église (dont le clocher a été dynamité) et elle est maintenant dans le clocher de l'église moderne au centre du village. On a également sauvé les pierres du lavoir.

De la culture au tourisme

Ce nouveau village, s'est converti au tourisme estival de plage et de nautisme. Il y a des magasins, un hôtel, résidences et plusieurs terrains de camping. Ses habitants accueillants, essaient (surtout pour les plus anciens) de panser les blessures de l'abandon forcé du vieux village et des souvenirs abandonnés au fond de l'eau. L'emplacement recouvert par les eaux, s'appelait la Plaine des Salles, et était riche de nombreuses cultures et arbres fruitiers. Devant le village se trouve une petite île, l'île de Coste-Belle. Cette île est également artificielle et fait le bonheur des vacanciers.

Démographie

Le film "Mémoire d'un Village" (de B.Mariotti) est accompagné de commentaires.

Voici le texte publié dans la revue Mémoire Vive et dont une partie accompagne les images du film tourné aux SALLES SUR VERDON avant la destruction. Tournage des années 1972/1974. Ci-après un extrait du texte écrit le 24/08/2001 par Bernard Mariotti. « Lorsque j’ai rédigé le commentaire du film "Mémoire d’un village" en 1999, et par la suite, en écrivant la première page du site internet Les Salles-sur-Verdon, j’ai employé à propos de l’ancien village l’expression : "un village à la mesure de l’homme". En utilisant cette expression je résumais la caractéristique de ce qu’est le bonheur de vivre dans un village en France : non pas des maisons bâties selon le projet d’un seul jour et toutes identiques, posées telles des cubes sur des voies tracées au cordeau, mais des maisons vivantes, nées par nécessité, faites de pierres et de chaux, propres à retenir l’histoire, les odeurs et les secrets de famille. Des maisons qui au fil des années se tassent autour d’un centre imaginaire qui finira par devenir la place du village, des demeures pour demeurer, liées aux naissances et qui se tiennent les unes aux autres pour se transmettre et devenir l’écrin d’une même famille. Un village à la mesure de l’homme parce qu’il est à l’échelle de la vallée, lié au reste du monde par le passage de quelques marchands ou colporteurs, village ignorant des tragédies de la planète dont il se sait incapable de soulager la misère, ayant bien de la besogne à soigner les siennes. Ainsi l’ancien village des Salles-sur-Verdon unissait sur une même terre le calme et le charme, la sagesse et la simplicité. J’ai "rencontré" le village en 1967. Je venais rejoindre à Aiguines mon ami le Père Jean Lachal. D’Aiguines je disais : "je descends aux Salles", et de Salernes où vivait Serge Periot, connu en Algérie pendant la guerre, je disais : "je monte aux Salles". L’ancien village des Salles : trait d’union entre le ciel et la nature, le spirituel et l’humanité. Descendre aux Salles pour quitter la rudesse des Gorges, perdre la notion du temps, se laisser porter par l’imaginaire, se livrer sans contraintes à la méditation au long des berges du Verdon ou au long des chemins variés qui entouraient le village. Descendre aux Salles c’était parfois rejoindre le pont romain, entendre avec surprise au hasard d’une flânerie un soir de juillet, au pied d’une arche, la "petite musique de nuit" de Mozart sifflé par un jeune enfant et s’en souvenir 30 ans plus tard ! Descendre aux Salles c’était rêver sans fin au rythme des capricieux remous de l’eau quand au déclin du jour la lumière d’or affleure du ciel et s’accroche aux miroirs des tourbillons... Le drame couvait. La terre aux Salles était vouée à se couvrir d’un habit de deuil. Murée par l’angoisse, tel un agonisant que le moindre geste affaibli davantage, chaque pierre dans le village semblait consumer ses secrets avant de se livrer aux bourreaux mécaniques. Dans ce présent tendu tous comprenaient que le futur se conjuguait désormais au passé. (...) »

Sites remarquables

- Le lac de Sainte-Croix ==
Sujets connexes
Aiguines   Arrondissement de Brignoles   Barrage de Sainte-Croix   Canton d'Aups   Département français   France   Guerre d'Algérie   Lac de Sainte-Croix   Provence-Alpes-Côte d'Azur   Région française   Salernes   Var (département)   Verdon (rivière)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^