Anshan

Infos
Anshan, Anzan ou Anšan est l'ancienne capitale du royaume élamite durant les périodes haute et moyenne de celui-ci, puis la première capitale des rois perses achéménides. Elle correspond à l'actuel site de Tell-e Malyân, qui se trouve en Iran, dans la province du Fars, près de la ville de Shiraz. Anshan est occupée dès le . Elle devient à la période proto-élamite (fin du ) une des principales agglomérations du pays élamite, grâ
Anshan

Anshan, Anzan ou Anšan est l'ancienne capitale du royaume élamite durant les périodes haute et moyenne de celui-ci, puis la première capitale des rois perses achéménides. Elle correspond à l'actuel site de Tell-e Malyân, qui se trouve en Iran, dans la province du Fars, près de la ville de Shiraz. Anshan est occupée dès le . Elle devient à la période proto-élamite (fin du ) une des principales agglomérations du pays élamite, grâce à sa situation sur des routes commerciales de première importance. Entre 2400 et 2000, les rois d'Anshan sont à la tête de royaumes puissants, et se heurtent à l'expansionnisme des Mésopotamiens (rois d'Akkad et d'Ur). Les souverains du royaume de Simashki dominent le royaume élamite au , et font d'Anshân une des villes principales de l'Élam. Sous la dynastie suivantes, celles des sukkalmah, Anshân devient avec Suse l'une des deux capitales de l'Élam. Ce royaume prend alors son caractère duel, entre le Haut-Pays élamite, autour d'Anshân, et la Susiane fortement influencée par la tradition mésopotamienne. Mais la première garde la primauté, comme le prouve la titulature des souverains de la période médio-élamite (1500-1100), qui se nomment « rois d'Anšan et de Suse ». Néanmoins, Anshân n'aura jamais l'importance de Suse, et restera une ville de taille moyenne, peu embellie par les souverains élamites, et de ce fait les fouilles de Tell-e Malyân ne furent pas l'occasion de grandes découvertes, en dépit des moyens investis. Cela tient au caractère essentiellement nomade du Haut-Pays élamite, où les lieux de culte principaux du grand dieu élamite Napirisha sont des sanctuaires rupestres (comme Izeh/Malamir et Kurangun), et où la population reste majoritairement nomade. Les bâtiments les plus importants mis au jour concernent la période proto-élamite (deux grands bâtiment, un administratif et l'autre artisanal, avec des restes de fresques murales à motifs géométriques et des tablettes proto-élamites), et la fin de la période médio-élamite (un grand bâtiment construit par Hutelutush-Inshushinak, où on a trouvé des tablettes administratives en élamite). Au , la région d'Anzan (nouveau nom d'Anshân) passe aux mains des Perses. Leurs souverains reprennent alors à leur compte la titulature de « rois d'Anšan », comme l'atteste un sceau au nom de Cyrus I. Son illustre successeur Cyrus II, fondateur de l'Empire achéménide, a fait de même. Mais la ville est vite reléguée au second plan avec la constructions des nouvelles capitales perses aux , Pasargades puis Persépolis, à moins que la titulature adoptée n'ait été plus nominale (une manière de se rattacher à la tradition locale élamite) qu'effective. La ville est en tout cas abandonnée durant cette période.

Lien internet

http://home.columbus.rr.com/malyan/ : site de l'équipe archéologique américaine qui a fouillé Tell-e Malyan dans les années 1970 Catégorie:Ville du Proche-Orient ancien Catégorie:Élam Catégorie:Site archéologique d'Iran de:Anschan (Persien) en:Anshan (Persia) fa:انشان gl:Anshan (Persia) it:Ansan (Elam) ja:アンシャン no:Anshan (Persia) pl:Anszan (Persja) pt:Anshan (Pérsia) ru:Аншан sv:Anshan (Persien)
Sujets connexes
Achéménides   Cyrus II   Cyrus Ier   Empire d'Akkad   Fars   Iran   Malamir   Napirisha   Pasargades   Persépolis   Suse (Élam)   Ur (Mésopotamie)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^