Federal Bureau of Investigation

Infos
Sceau du FBI J. Edgar Hoover FBI building, le siége du Bureau Le Bureau fédéral d'investigation ou FBI (prononcé à l'anglaise /ɛf.biː.aɪ/), traduction de Federal Bureau of Investigation, est aux États-Unis le principal service fédéral de police judiciaire et un service de renseignement intérieur. Actuellement, la juridiction du FBI recouvre plus de 200 catégories de crimes fédéraux, faisant du FBI l'organisme d'enqu
Federal Bureau of Investigation

Sceau du FBI J. Edgar Hoover FBI building, le siége du Bureau Le Bureau fédéral d'investigation ou FBI (prononcé à l'anglaise /ɛf.biː.aɪ/), traduction de Federal Bureau of Investigation, est aux États-Unis le principal service fédéral de police judiciaire et un service de renseignement intérieur. Actuellement, la juridiction du FBI recouvre plus de 200 catégories de crimes fédéraux, faisant du FBI l'organisme d'enquête majeur du gouvernement américain. Ses attributions incluent l'anti-terrorisme, le contre-espionnage, le crime informatique et la médecine légale. Établi en 1908, comme « Bureau d'investigation » (Bureau of Investigation ou BOI), ce service fut baptisé FBI en 1935. Son siège est situé à Washington, et ses bureaux sont disséminés dans plus de 400 villes américaines, et 50 ambassades dans le monde.

Présentation

Avis de recherche du FBI Le FBI est sous la tutelle du Département de la Justice des États-Unis qui lui accorde son budget et définit ses priorités. Les compétences du FBI portent notamment sur:
- l'antiterrorisme
- le contre-espionnage
- le crime organisé (mafia)
- les enlèvements (après celui du fils de Charles Lindbergh en 1932)
- la criminalité financière
- la collecte de renseignements généraux. Sa devise officielle est Fidelity, Bravery, Integrity. En 1996, il compte environ agents et employés, ainsi que 500 bureaux, dont 23 à l'étranger. En 2005, il compte agents et autres employés, dont de nombreux ingénieurs, médecins légistes, informaticiens et avocats. Durant l'année fiscale 2006, son budget total est d'environ 8, 7 milliards de dollars américains.

Historique

Le directeur du FBI J. Edgar Hoover en 1961 En 1908, le « Bureau of Investigation » (BOI) fut créé par Charles Joseph Bonaparte-Patterson, alors Secrétaire de la Justice sous la présidence de Theodore Roosevelt, pour lutter contre le crime organisé à partir d'un groupe d'agents du United States Secret Service. Il s'agissait de lutter en particulier contre les « voleurs de terres » qui, dans l’Ouest américain, s’étaient approprié, avec la complicité de membres du Congrès et de fonctionnaires, des dizaines de milliers d’hectares appartenant à l’État. Durant l'entre-deux-guerres, ses pouvoirs s'étendent suite aux difficultés des forces de police locale à faire respecter la loi. Les règlements de compte brutaux à Chicago sont monnaie courante ainsi que le trafic d'alcool (la prohibition est alors en vigueur). Il fut renommé « Federal Bureau of Investigation » en 1935. Le service se fit rapidement connaître grâce à une excellente politique de relations publiques. Sous la direction de J. Edgar Hoover, nommé le 10 mai 1924 et demeuré en poste jusqu’à sa mort en 1972, le FBI s'intéressa particulièrement aux activistes politiques non accusés de crimes. Il fallut que Franklin Delano Roosevelt intervienne pour mettre un terme à ces enquêtes. Parmi les écrivains espionnés on dénombre Pearl Buck, Truman Capote, John Dos Passos, Theodore Dreiser, William Faulkner, Ernest Hemingway, John Steinbeck, Thornton Wilder, Sinclair Lewis, Romain Gary, Tennessee Williams et bien d'autres, Le Monde, édition datée du 20/11/1987, «Quand le FBI espionnait les écrivains américains». Ce fut jusqu’à la création de l'OSS le seul grand service américain qui faisait du renseignement à l'étranger sur le terrain essentiellement grâce à ces bureaux en Amérique Latine. Avec la création de la CIA, cette fonction lui a été retirée. Dans le domaine du contre-espionnage, il fut très efficace contre les agents de l'Allemagne nazie puis durant la guerre froide, la cible prioritaire fut les réseaux du bloc de l'Est. L'arrestation de Rudolph Abel fut l'un de ses succés. De 1956 a 1971, une opération secréte nommée COINTELPRO surveilla les mouvements "dissidents" allant du Ku Klux Klan au Black Panther Party. Depuis 1994, en cas de bavure policière aux États-Unis, le FBI peut étre chargé de l'enquéte.

Formation des agents

À titre d'exemple, au début de l'année 2005, le « Bureau » a reçu 115 000 candidatures pour n'en retenir que 2 900. Les postulants au poste d'agents sont formés dans la
FBI Academy sur le campus de Quantico, qu'elle partage avec la FBI National Academy, qui s'occupe des cours de perfectionnement pour des policiers américains et étrangers chevronnés. Pour être admis au FBI, il faut un diplôme universitaire et être âgé de 23 à 37 ans, la moyenne d'âge est de 30 ans, car l'on exige des recrues qu'elles aient acquis des expériences professionnelles. Environ un tiers des nouveaux agents viennent des forces armées, mais les candidats proviennent désormais de toutes les couches sociales et groupes ethniques du pays après avoir eu, jusqu'au années 1960, la réputation d'être réservé à la majorité WASP (White Anglo-Saxon Protestant''). Ils arrivent à Quantico par groupes de 50 et s'entraînent pendant 17 semaines aux techniques de filature, au tir (120 heures) et à l'utilisation des sciences pour le recueillement d'indices. Ce premier entraînement est suivi de deux années de formation sur le terrain.

Anecdotes

En 2003, quelques agents ont été formés, un record dans l'histoire du FBI. Les salaires démarrent à dollars américain par an pour un agent débutant. Les agents fédéraux sont souvent surnommés G-men (Government men). Le sceau du FBI à été crée par Leo Joseph Gauthier et fut utilisé pour la première fois en 1941 .

Liste des directeurs

-J. Edgar Hoover (12 décembre 1924)
-Patrick Gray (3 mars 1972)
-William Ruckelshaus (27 avril 1973)
-Clarence Kelley (9 juillet 1973)
-William Webster (23 février 1978)
-William S. Sessions (26 mai 1987)
-Louis J. Freeh (1 septembre 1993)
-Robert S. Mueller III (4 septembre 2001)

Note

Bibliographie

- Jacques Berlioz-Curlet, FBI : Histoire d'un empire, Éditions Complexe, 2005. ISBN 2804800555
- John Douglas, Agent spécial du FBI : J'ai traqué des serial killers, Éditions du Rocher, 1997, ISBN 2268027201
- Robins-N, Le FBI et les écrivains, Éditions Albin Michel, 1997, ISBN 2226086137
- Marc Dugain, La malédiction d'Edgar, Folio, ISBN 978-2-07-033967-9
- Robert K. Ressler, Tom Shachtmann, Chasseurs de tueurs, Presses de la Cité, 1993, ISBN 2724275438 ==
Sujets connexes
Antiterrorisme   Avocat (métier)   Bavure policière aux États-Unis   Black Panther Party   Bloc de l'Est   COINTELPRO   Central Intelligence Agency   Charles Joseph Bonaparte-Patterson   Charles Lindbergh   Chicago   Contre-espionnage   Crime   Crime fédéral   Crime organisé   Criminalité financière   Diplôme   Dollar américain   Département de la Justice des États-Unis   Enlèvement   Enquête   Entre-deux-guerres   Ernest Hemingway   FBI Academy   Franklin Delano Roosevelt   Guerre froide   Ingénieur   J. Edgar Hoover   John Dos Passos   John Steinbeck   Ku Klux Klan   Mafia   Médecin   Médecine légale   Office of Strategic Services   Ouest américain   Patrick Gray   Pearl Buck   Police judiciaire   Presses de la Cité   Prohibition   Quantico   Renseignement   Romain Gary   Rudolph Abel   Salaire   Service de renseignement   Sinclair Lewis   Tennessee Williams   Terrorist Screening Center   Theodore Dreiser   Theodore Roosevelt   Truman Capote   United States Secret Service   Washington (District de Columbia)   William Faulkner   William Ruckelshaus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^