Hazebrouck

Infos
Hazebrouck (Hazebroek en néerlandais, litt. marécage du lièvre) est une commune française, située dans le département du Nord (59) et la région Nord-Pas-de-Calais. Ses habitants sont les Hazebrouckois.
Hazebrouck

Hazebrouck (Hazebroek en néerlandais, litt. marécage du lièvre) est une commune française, située dans le département du Nord (59) et la région Nord-Pas-de-Calais. Ses habitants sont les Hazebrouckois.

Situation

Localisation de la commune dans les Flandres françaises
-Hazebrouck est située en Flandre française, dans le Houtland, le pays au bois, à 40 km de Dunkerque, 43 km de Lille, 56 km d'Arras, 62 km de Calais et à proximité de la frontière belge (16 km environs). C'est une ville calme et principalement résidentielle.
-Le touriste qui passe peut découvrir à proximité la petite ville de Cassel , la campagne flamande et la forêt de Nieppe, ou encore la ville d'Aire-sur-la-Lys, véritable joyau architectural selon les historiens de l'Art.
-Les monts de Flandres : Le Mont Cassel (alt. 176 m)et le Mont des Recollets, le Mont des Cats (alt. 164 m) et le Mont Noir (alt. 150 m) situés en France représentent un atout touristique.Le Mont Kemmel, et le Mont Rouge sont quant à eux, situés en Flandre Occidentale belge.
-Les églises et les maisons particulières seront longtemps bâties grâce à l'argile rouge (briques) et au grès ferrugineux présents dans le sol local.

Communications

Hazebrouck possède de nombreuses liaisons quotidiennes avec Paris et Lille par le rail entre autres par le TGV Nord européen qui s'arrête à Hazebrouck. L'aéroport international d’affaires de Merville-Calonne ne se trouve qu'à 12 km. Les accès aux réseaux autoroutiers vers Dunkerque, Lille, Arras, Paris, Calais, Bruxelles... sont directs.

Démographie

Administration

Hazebrouck fut chef-lieu de district puis d'arrondissement jusqu'en 1813 (transfert du chef-lieu à Cassel) puis de 1814 à 1815 (nouveau transfert à Cassel) et enfin de 1815 à 1926 (transfert à Dunkerque suite au décret Poincaré).

Histoire

Hazebrouck était un village du comté de Flandre. Comme de nombreuses villes de Flandre, Hazebrouck dut subir les outrages des guerres entre les Pays-Bas et la France et au XXe siècle des deux guerres mondiales.

Origine

Il est coutume de relater que des moines, à l'aube de l'ère chrétienne, sous le règne de Dagobert Ier, défrichèrent les environs et asséchèrent une forêt marécageuse. C'est à cette époque que Saint Éloi serait venu évangéliser la contrée. L'élevage et la culture purent ainsi se développer.

La Flandre des Comtes 862-1384

de Beaudouin Bras de fer (862-879) à Louis de Male (1346-1384) En 1122, le comte de Flandre, Charles le Bon donne le nom de Ville à Hasbruc. On trouve une première mention écrite d'Hasbroec en 1141 par l'archevêque de Reims, Monseigneur Samson qui confirme au chapitre de Cassel, la possession de terres, sises à Hasbroec. En flamand haze signifie : lièvre, et broek : marais. C'était à cette époque un grand village vivant de chasse et de pêche qui dépendait de la châtellenie de Cassel et qui fut brûlé par Philippe de Valois en 1347. À cette époque les "ghilden", corporations d'artisans : boulangers, brasseurs, cordonniers, tisserands, drapiers… vont faire connaître la prospérité à la ville. Les Gantois saccagèrent la ville en 1436..

La Flandre dans les Pays-Bas bourguignons (1384-1555)

-Les Français de Charles VIII brûlèrent la ville en 1492 (24 août).
-1512: Construction de la flèche de l'église Saint-Éloi (Turris Splendida) par Loocke Sanderus.

La Flandre dans les Pays-Bas espagnols (1555-1678)

-En 1565-66 Le canal d'Hazebrouck est creusé et le Port d'Hazebrouck est implanté. À la même époque, la ville Possède une grande place non pavée, au centre de laquelle existait une fosse entourée d'une haie. Les habitations en torchis et aux toits de paille ne possèdent qu'un rez-de-chaussée.
-En 1582, la ville est détruite. Le premier hôtel de la ville d'Hazebrouck est construit en 1589. De 1602 à 1635 le Westhoek vit en paix.
-En 1610, les Augustins ouvrent un Collège dans les bâtiments de l'ancien couvent.Le couvent des Augustins est bâti en 1616. Cependant la ville connait de graves épidémies comme la peste en 1637, 1638 et 1646.

La Flandre française depuis 1678

La bourgade compte 3725 habitants en 1701, peu après son annexion au royaume de France sous Louis XIV par le traité de Nimègue en 1678. Ce traité entérine notamment les conséquences de la bataille de la Peene livrée un an plus tôt à Noordpeene.
- Le 25 février 1685, le magistrat d'Hazebrouck interdit les toitures en paille afin d'éviter les incendies.
- Le 2 mars 1697, le Comte de Flêtre, grand bailli de Cassel renouvelle la loi (6 échevins) d'Hazebrouck.
- En 1723, le 14 février, pour fêter la fin de la peste, La tour Saint-Éloi s'embrase sous les feux de Joie.
-
1756 Relévé de la carte de Cassini demandée par Louis XV
-
La Flandre sous la Révolution
-
Le 16 février 1790, l'Assemblée Nationale décide que Hazebrouck sera le siège du tribunal de district.
- Le 9 mars 1792, La société populaire organise un banquet en l'honneur de Primat, évêque constitutionnel qui rend visiste à Hazebrouck.
-1793: Bataille d'Hondschoote
- Le 14 février 1794, le conseil général de la ville oblige les habitants à porter la cocarde tricolore. La même année, trois arbres sont plantés sur la place: un chêne, un peuplier et un pommier.
- Le 23 janvier 1799, le citoyen Rackelboom, laboureur à Morbecque achète aux enchères, l'église des Augustins pour 82.000 livres.
-
11 février 1801: L'ancien hôtel de ville est en flammmes. Le greffier, M. Theeten parvint à s'enfuir par une fenêtre. Monsieur Drapier, architecte présente le devis de reconstruction de L'hôtel de ville pour 128.997 francs, le 2 janvier 1806. La construction commence le 6 mai.
- Le 22 novembre 1813, quelques 3000 conscrits rassemblés à Hazebrouck se révoltent contre l'Empire de Napoléon 1°.
- Le 17 février 1814, Hazebrouck est envahie par les Cosaques du Baron de Geismar. Cette occupation durera 4 ans.
- 1838: Un fronton et une horloge sont ajoutés à l'Hôtel de ville.
-
1848: C'est le chemin de fer Lille-Dunkerque qui donna une certaine impulsion aux industries locales de tissage et de filature dès septembre 1848. Le 9 mars 1848, après de longues concertations, le ministre des travaux publics fixa l'emplacement de la gare d'Hazebrouck mais ce ne fut qu'en que l'on vit la création de la gare et de la ligne Calais-Hazebrouck. C'est d'ailleurs à la gare que le 25 février 1879, les Hazebrouckois tentèrent d'apercevoir L'impératrice d'Autriche "Sissi" en route pour Londres. L'apparition du chemin de fer fit régresser la langue des habitants vers le français. En effet, Le flamand était la langue utilisée dans les familles hazebrouckoises jusqu'au début du XXe siècle. À la fin du XIXe siècle plus de la moitié des enfants des familles Hazebrouckoises ne parlaient que le flamand. Aujourd'hui, la totalité ne parle que le français.
-Le 8 avril 1848, les citoyens Velge et Hanicot célèbrent la révolution en arborant sur la tour de l'l'église Saint-Éloi le drapeau tricolore.
- 1849: Le Baron de La Grange est élu à Hazebrouck.
-Le 24 mars 1850 Les religieuses de la congrégation des "Filles de la charité" prennent en charge les soins des vieillards de l'hospice.
-Le 16 juillet 1880, la foudre tombe sur le clocher de L'Église Saint-Éloi. L'architecte Vandelbuicke préconise sa destruction.
-Au début du XXe siècle, La ville comptait 4 tissages qui employaient plus de 1000 personnes et le canal d'Hazebrouck poursuivait son activité mais de 1903 à 1909, l'apparition de métiers à tisser automatiques entraina des grèves et l'intervention de l'armée afin de rétablir l'ordre.
-
1882: Ouverture des halles, le 18 septembre.
- 1894: Construction du palais de justice.
-Le 24 mars 1912, Le chanoine Lamant, vicaire général procède à la bénédiction de l'église du Sacré-Cœur et de l'école Saint-Jules.
-
La Première Guerre mondiale 19/03/1918 La ville fut durement bombardée par les Allemands en 1917 et 1918. Une grande partie de la ville fut détruite. La ville servait essentiellement de base arrière pour les soldats anglais et australiens.
-Le 24 février 1917, l'abbé Lemire, maire d'Hazebrouck est nommé chevalier de la légion d'honneur.
-En 1928 est créée l'association des amis de Tisje Tasje. Les géants en osier: "Roland d'Hazebrouck" le croisé, "Tisje-Tasje" le colporteur, et sa famille: "Toria"" sa femme, "Babe Tisje" et "Zoon Tisje" fille et fils de Tisje Tasje, apparaissent successivement.
-
La Seconde Guerre mondiale
-En Mai 1940, Des observateurs britanniques cachés dans la tour Saint-Éloi attirèrent le feu d'une batterie allemande située à Morbecque. Le clocher sera sérieusement touché et la flèche s'effondrera lors d'une tempête en Décembre de la même année.
-Durant toute la guerre, mais plus particulièrement après le 22 juin 1941, l'aviation britannique et américaine détruisit une partie de la ville car les pilotes visaient la gare et son nœud ferroviaire mais manquaient souvent leur cible.
-Le 15 avril 1945, Raoul Dautry, Ministre de la reconstruction rend visite à Monsieur Plateel, maire pour lui présenter le plan de reconstruction de la ville.
- De 1971 à 1983, sous l'impulsion d'une jeune municipalité socialiste (PS) ouverte aux idées de développement et de solidarité (Maire : Amand Moriss, Adjoints : Jean-Pierre Allossery, Raymond Dendiével notamment), Hazebrouck se dote d'un ensemble d'équipements publics qui constituent encore aujourd'hui l'ossature des équipements majeurs de la ville : création de la bibliothèque muncipale et du centre socio-éducatif (devenu centre André Malraux); lancement du projet "Hazebrouck Ville Ouverte" ; développement de logements sociaux dans tous les quartiers et sensibilisation au patrimoine et à la qualité du cadre de vie en Flandre intérieure. Au coeur des années 1970, l'association "Menschen Lyk Wyder" sera au coeur de la réflexion sur la qualité de vie à Hazebrouck et en Flandre intérieure. Elle préfigurera la démarche du pays du "coeur de Flandres" du début des années 2000. Hazebrouck passe à cette époque la barre des 20.000 habitants.
-En 1980, sous l'impulsion de Georges Degroote, l'association APREC se forme en vue de reconstruire la flèche de Saint-Éloi. Les travaux entrepris en 1993 se termineront en 1995.

Folklore

C'est en 1928 que les amis de la société philanthropique "Tisje Tasje" (légendaire colporteur flamand, 1765-1842) voulurent se doter d'un géant, Roland Van Hazebroeck. Ce personnage aurait participé à la 4 croisade qui n'arriva d'ailleurs jamais à Jérusalem. Image:roland_hazebrouck.jpg|Roland d'Hazebrouck 1931 Image:tisje_tasje.jpg|Tisje Tasje 1947 Image:toria.jpg|Toria 1960 Image:babe_tisje_zoon_tisje.jpg|Babe Tisje et Zoon Tisje 1980-1998 Lors de la fête et de la foire de la Mi-Carème, un cortège composé de chars tirés par des chevaux circulait dans la ville. Ils sont désormais tractés par des tracteurs agricoles. Les chars de l'agriculture, de la charité, des noix, précèdent celui du géant Roland. Pendant de nombreuses années, un ballon aérostatique prit son envol depuis la grand place, le lundi des fêtes de la Mi-Carème. Cette fête demeure toujours d'actualité de nos jours.

Patrimoine

L'hôtel de ville L'hôtel de Ville Dominant la Grand'place avec ses 12 colonnes de style néo-antique, il fût construit en 1807, sous Napoléon Bonaparte et achevé sous la Restauration. Il remplaça celui de 1589 qui brûla en février 1801. ---- L'église Saint-Eloi L'Église-halle gothique du XVe siècle est dédiée à Saint-Éloi et date de 1432. C'est le plus vieux monument de la ville. Le 24 août 1492, elle fut incendiée par les troupes françaises de Charles VIII de France. Sa flèche fut élevée en 1512 mais fut gravement endommagée par les Allemands le 27 mai 1940 au début de la Seconde Guerre mondiale (juin 1940). La flèche ne fut reconstruite qu'en 1994. ---- Le musée des Augustins Le musée des Augustins du XVIIe siècle est un remarquable édifice de style flamand situé dans l’ancien couvent des Augustins (1616) devenu musée en 1927. Il abrite une belle collection de peintures flamandes et françaises ainsi que de très belles pièces d’art sacré en provenance de l'Eglise Saint-Eloi. Il présente également une importante collection de peintures du XVII et des anciens Pays-Bas méridionaux. Une salle d’ethnologie présente la reconstitution d’une cuisine traditionnelle flamande avec ses cuivres, faïences et étain. On peut également y retrouver les Géants du Nord locaux : Tisje Tasje, Toria, Babe Tisje, Zoon Tisje et le plus ancien, Roland d'Hazebrouck. Il abrite également dans son aile la salle des fêtes. La bibliothèque du Comité Flamand de France se trouve également dans cet ancien couvent. ---- La maison musée de l'Abbé LemireLa maison du député Lemire Jules Lemire 1853-1928 Maire d’Hazebrouck de 1914 à 1928 et député du Nord, l'abbé Lemire mena une action importante en faveur de l’émancipation de la classe ouvrière. La maison du député-abbé située à proximité du clocher de L'Église Saint-Éloi rassemble des souvenirs, du mobilier et des photographies. Sur la façade, une sculpture de pierre représente un lion debout et un lièvre, symbole de la ville. La devise latine "Parva sub ingenti" (signifiant "Le faible protégé par le fort") peut être lue également. ---- L'entrée du petit séminaire L'ancien couvent des Capucins et le petit séminaire est situé dans les locaux de l'ancien (1865-1973) occupés désormais par le . Créé par Jacques Dehaene (1809-1882) en 1865 dans l'ancien couvent des Capucins, le petit séminaire accueillit Jules Lemire qui y fut élève puis professeur. La récemment restaurée, contient un retable placé entre 1855 et 1858 classé à l'inventaire des monuments historiques. ---- Le Skatepark''' Ouvert depuis le 22 juillet 2002, le Skate Park possède un site qui s’étend sur plus de 1000 m² et se compose de 8 modules différents (un mini-rampe, 4 lanceurs, 1 mini-pyramide, un trottoir, une barre de slide). Sa spécificité réside dans le fait que l’aire d’évolution soit entièrement couverte. C’est donc à l’abri des intempéries que les « riders » peuvent s’adonner à leur sport favori.

Économie

-Le transport fluvial Au , Hazebrouck possédait un port qui fut creusé en 1565-66 alors que la ville dépendait de Philippe II d'Espagne (1555-1598). Les routes étaient difficilement praticables et on utilisait le canal pour le bois de chauffage et le charbon qui alimentaient les machines à vapeur des filatures et tissages. Le textile employa près de 1500 personnes plus particulièrement dans le quartier de la rue de Merville.
-Le transport par chemin de fer Locomotive à HazebrouckAu la ville dut son développement à la création d'un nœud ferroviaire où se séparaient les lignes Lille-Dunkerque (Septembre 1848) et Lille-Calais (1861). D'autres voies uniques desservaient les villes de Merville ou d'Hondschoote mais aussi les villes belges de Poperinge et d'Ypres.
-Le transport routier De nos jours le parc d'activités de la Creule ouvre ses 14 hectares aux investisseurs français ou étrangers.

Enseignement

- - BTS Méma - ATPL Théorique - Bac pro - CAP
- - 3DP6 - BEP - BAC PRO - BAC STI - BTS - INTERNAT
- École primaire de l'enseignement privé catholique
- - Externat - Classes européennes anglais en 4 et 3
- Collège Fernande Benoist - Externat
- Externat classes européennes option anglais en 4 et 3
- Externat et Internat, De la seconde au BTS. Bac ES, L, S, STG, communication, GRH, compta et finances des entreprises, Sections européennes, BTS assistant de gestion PME-PMI, classes européennes option anglais, chorale, association sportive, club théâtre.Simulation d'entretien, OPérations carrières.
- Externat et Internat. De la seconde au BTS. Bac ES, L, S (SVT & SI), STG, Sections européennes, BTS Muc, BTS Méma.

Jumelages

-
-
- voir Jumelage des communes belges dont Jumelage belgo-français et Jumelage belgo-français (France)

Personnages célèbres

À Hazebrouck sont nés :
- Maria Petyt (1623-1677), religieuse et poète flamande
- Jules-Auguste Lemire, (1853-1928), prêtre et homme politique
- Aimé Maeght (1906-1981) qui créa la Fondation du même nom à Saint-Paul-de-Vence
- Albert Vanhoye nommé Cardinal par le pape Benoit XVI en 2006
- Dominique Leclercq (1957 - ), footballeur
- Cédric Vasseur (1970 - ), cycliste
- Maurice Deschodt (1889-1971) artiste peintre-créateur de géants régionaux.
- Christophe Marichez (1974 - ), gardien de but, actuellement au FC Metz

Loisirs

- Hazebrouck 71
- Volley Club Jean Macé Hazebrouck
- Club de modélisme Ferroviaire Hazebrouckois
- Scouts et Guides de France groupe "Père Jacques Sevin" ==
Sujets connexes
Aimé Maeght   Aire-sur-la-Lys   Albert Vanhoye   Allemagne   Arras   Arrondissement de Dunkerque   Babe Tisje   Bataille de la Peene   Baudouin Ier de Flandre   Belgique   Brasserie   Bruxelles   Calais   Calonne   Canton d'Hazebrouck-Nord   Canton d'Hazebrouck-Sud   Cassel (Nord)   Charles VIII de France   Chef-lieu   Christophe Marichez   Comté de Flandre   Cordonnier   Corporation   Cosaques   Cédric Vasseur   Dagobert Ier   Dominique Leclercq   Dunkerque   Décembre   Flamand (dialecte)   Flandre française   Flêtre   France   Français   Frères mineurs capucins   Gand   Gentilé   Géants du Nord   Hondschoote   Houtland   Jacques Dehaene   Juin 1940   Jumelage belgo-français (France)   Jumelage des communes belges   Jérusalem   Lille   Liste des comtes de Flandre   Londres   Louis II de Flandre   Légion d'honneur   Maison capétienne de Valois   Mars (mois)   Maurice Deschodt   Merville (Nord)   Mont Kemmel   Mont Noir   Mont des Cats   Morbecque   Nieppe   Noordpeene   Nord-Pas-de-Calais   Nord (département)   Néerlandais   Paris   Parti socialiste (France)   Pays-Bas bourguignons   Peste   Philippe II d'Espagne   Poperinge   Première Guerre mondiale   Primatie   Raoul Dautry   Raymond Poincaré   Reims   Restauration française   Retable   Roland d'Hazebrouck   Royaume de France   Saint-Éloi   Seconde Guerre mondiale   Sissi   TGV   Tisje Tasje   Tisserand (métier)   Toria   Traité de Nimègue   XIXe siècle   XVIIe siècle   XVe siècle   XXe siècle   Ypres   Zoon Tisje  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^