Les Échos

Infos
Les Échos est un quotidien économique français d’information qui appartient au groupe de presse britannique Pearson.
Les Échos

Les Échos est un quotidien économique français d’information qui appartient au groupe de presse britannique Pearson.

Histoire

Les frères Robert et Émile Servan-Schreiber lancent en 1908 le premier numéro de Les Échos de l’Exportation. Originellement le titre est un outil de communication pour l'entreprise familiale, la Maison Schreiber-Aronson, qui exporte des produits de quincaillerie et mercerie. Mensuel de quatre pages à l'époque, il devient quotidien vingt ans plus tard, sous son nom actuel. Il devient ainsi une référence de la presse économique. Cependant, à la Libération, suite à une interruption de la parution, il prend la forme d'un journal bihebdomadaire réduit à quelques pages. Au cours des années 1950, les enfants de Robert et Émile prennent la relève. En 1953, sous l'impulsion de Jean-Jacques Servan-Schreiber paraît un supplément du nom de l'Express avant de devenir indépendant. Les tensions au sein du clan Servan-Schreiber conduisent à la vente du titre aux Beytout en 1963, qui vont le moderniser et le développer. A partir de 1976, suite au décès de son mari Jacqueline Beytout assure seule la direction générale du titre. En 1986, Nicolas Beytout (son petit-fils par alliance) est nommé rédacteur en chef puis directeur de la rédaction en 1996. En 1988, Jacqueline Beytout revend Les Échos au groupe Pearson, groupe d'édition britannique également propriétaire du Financial Times. Gilles Brochen, puis Olivier Fleurot se succèdent à la direction générale. Depuis 1996, ce poste est occupé par David Guiraud. Une nouvelle version papier du quotidien est lancée en 2004, et la campagne publicitaire associée reçoit le prix EPICA http://www.epica-awards.com/pages/pastresults2004_epicador_press.html. En octobre 2004, Nicolas Beytout quitte son poste pour Le Figaro. Il est remplacé par Jacques Barrraux, jusqu'alors numéro 2 de la rédaction. En juin 2007, le groupe Pearson, qui détenait le quotidien économique, annonce sa volonté de vendre Les Échos. LVMH, le groupe du milliardaire français Bernard Arnault, propriétaire de l'autre quotidien économique français La Tribune déclare vouloir racheter le journal. Sa déclaration entraîne une crise au sein de la rédaction qui souhaite préserver « l'indépendance de ce titre et de son équipe rédactionnelle » Texte de la pétition lancée par les salariés des Echos pour "l'indépendance" du quotidien. Une pétition est lancée qui recueille la signature de 500 personnalités économiques et politiques. Le 12 juillet 2007, le groupe Fimalac dirigé par Marc Ladreit de Lacharrière présente également une offre de rachat. Cette offre est soutenue à l'unanimité par les journalistes de la rédaction réunis en assemblée générale. Le 5 novembre 2007, le groupe britannique Pearson annonce la vente du quotidien Les Echos à LVMH pour 240 millions d'euros. Des procédures judiciaires sont en cours.

Contenu

La version papier des Échos contient des cours boursiers et des analyses boursières, des informations financières, une revue des informations économiques françaises et internationales, des présentations d'évolutions ou d'avancées scientifiquespar exemple, La mort des abeilles met la planète en danger, 20 août 2007., ainsi que des pages Idées et Débats qui regroupent des analyses économiques de long terme et des interventions d'économistes reconnus (Joseph Stiglitz, Kenneth Rogoff, etc.). On y retrouve également la chronique de Favilla, et des analyses de Jean-Marc Vittori.

Ligne éditoriale

Selon le directeur de rédaction, Jacques Barraux, « l’orientation du journal est d’essence libérale : nous défendons l’idée que le marché est supérieur au plan. En conséquence, nous pensons que l’entreprise privée est l’outil le plus performant, même si ce n’est pas le seul »http://client.lesechos.fr/fr/journalouvre_porte/questions_p1.html?&PHPSESSID=0sqbvg4l6jdsgi6sncsb5ob7i2
-2 réponses à questions. Consulté le 7 novembre 2007

Site Internet

Créé en 1996, est un site d'information économique, financière et boursière, qui reprend les articles de la version papier. Le site comprend également quelques blogs. La dernière version du site date du 4 septembre 2006 : dix ans après sa naissance, le site franchit une nouvelle étape de son développement avec un contenu enrichi et une refonte complète de l'ergonomie et du mode de navigation. La principale source d'abonnement au journal papier est le site lesechos.fr. Le site des Échos est considéré comme « le bras droit des cadres ». Le est mis en service Les Échos-Comfi (cf. ), diffuseur professionnel d'informations financières réglementées agréé par l'AMF du groupe Les Échos. Créé pour répondre à l'obligation de transparence financière, Les Échos-Comfi permet aux sociétés cotées en Bourse de diffuser leurs informations financières à travers toute l'Union européenne, aussi bien en direction des professionnels de la finance, des agences de presse que sur les sites Internet des principaux supports financiers européens.

Edition E-paper

Le 12 septembre 2007, Les Échos propose sa version e-paper(cf.). Cette offre constitue une première mondiale. Cette nouvelle version des Echos permet ainsi de lire l’intégralité du journal du jour et de disposer d’une actualisation de l’information financière et boursière, toutes les heures, de 6 heures à 21 heures (GMT). L’offre éditoriale des Échos est complétée par un fil de dépêches AFP et des livres proposés par Pearson Education, Nathan, Flammarion, Le Guide du Routard -Hachette Editions- et M21. La version e-paper des Echos est disponible sur deux lecteurs, un reader spécifiquement développé pour Les Échos, et le reader Iliad d’Irex, chaque lecteur proposant des configurations de contenus propres. La version e-paper est également compatible avec les principaux readers du marché. Enfin pour compléter son offre, Les Échos propose également une librairie 100% e-paper (cf. ), déjà riche de près d’un millier d’ouvrages.

Notes et références

Sources

- , sur le site internet lesechos.fr

Lien externes

-
-
- Echos, Les Echos, Les Echos, Les Echos, Les Echos, Les de:Les Échos en:Les Échos es:Les Échos eu:Les Echos it:Les Echos zh:回聲報
Sujets connexes
Années 1950   Bernard Arnault   Directeur   Erik Izraelewicz   Euro   Fimalac   Financial Times   France   Français   Information   Jacqueline Beytout   Jean-Jacques Servan-Schreiber   Jean-Marc Vittori   Journal   Juin   Kenneth Rogoff   L'Express   LVMH   La Tribune (France)   Le Figaro   Libération   Marc Ladreit de Lacharrière   Nicolas Beytout   Octobre   Papier   Paris   Pearson (édition)   Procédure   Rédacteur en chef   Servan-Schreiber   Site   Union européenne   Vente  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^